Live blogging en voyage : mon expérience au japon

D'habitude, j'ai plutôt une approche assez froide de la publication pour Kanpai et de sa mise à jour. Il est facile de voir que la plupart des contenus publiés sur le site ne sont pas chauds, mais plutôt écrits à tête reposée. Et donc, un peu moins ancrés dans l'actualité mais plutôt destinés à exister sur la longueur. C'est un peu mon nindô à moi !

D'ailleurs, lors de mes précédents voyages, Kanpai.fr avait fait silence radio pendant toute mon absence. Par exemple, on a eu 8 jours de vide pour New York (malgré 2 articles a posteriori sur le Nintendo World Store et le jardin japonais de Brooklyn) et 15 jours pour Hong-Kong et ses environs l'année dernière. En revenant, toutefois, vous avez eu droit à un compte-rendu complet, en plusieurs articles, de mon voyage à Okinawa.

Mais cette fois, lors de mon voyage au Japon du mois de mars, j'ai voulu vous faire partager l'expérience en live, avec anecdotes, photos et ressentis.
Il faut dire qu'entre temps, Kanpai s'est installé sur Twitter et sur Facebook, d'où une capacité à fournir du micro-contenu nettement facilitée par rapport à cette usine à gaz peu flexible qu'est la vieille administration du site.

Depuis mon retour, je poste bien sûr des articles plus construits sur les compte-rendus de lieux visités, ainsi que des réflexions plus longues sur les approches culturelles. Mais cette expérience de live-blogging, notamment via Twitter / Twitpic, a été tout à fait rafraîchissante pour moi et plutôt bien suivie par les lecteurs.

Il y a d'abord eu les ressentis et anecdotes d'un instant t, postées sur Twitter au besoin. Et puis la prise de photos pour vous les partager, très facilitée par l'iPhone. Ces photos sont prises sur le vif, sans recherche artistique particulière, simplement polarisées et uploadées. Elles sont à mettre en parallèle avec les séries prises au reflex, un Canon 500D (posées et plus recherchées, visibles dans la galerie de photos du japon) ou avec mon petit Lomo.

Au niveau du temps passé sur place, c'est surtout l'écriture qui a été chronophage. On sort un peu du live-blogging pour ce paragraphe mais, notamment dans les trains quand mes amis dormaient, j'ai passé pas mal de temps à poser mes idées et écrire des brouillons d'articles. Quand le matériau et les ressentis sont plus frais, on a moins de chance d'oublier du contenu. Et avec ma petite tête, on n'est jamais sûr de rien...

Le tweet, lui, ne prend que quelques secondes donc je pouvais poster un micro-contenu ou uploader une photo à tout moment. D'ailleurs, à l'étranger, prévoyez des forfaits data avec votre opérateur car le hors-forfait peut vite faire grimper la facture.

En tout cas, le live-blogging a été une expérience intéressante, plus humaine et immédiate dans l'approche, et moins révérencieuse que la partie "site" brute.
Elle a aussi permis de tempérer la perte potentielle d'audience liée aux rares mises à jour du site pendant mon voyage. Quoique j'aie quand même réussi à publier 3 véritables articles depuis le Japon.

En début d'été, je vais passer une quinzaine de jours sur la côte ouest des États-Unis ; on sera moins dans la ligne éditoriale de Kanpai, mais ça ne m'empêchera pas de vous tweeter quand même 2 ou 3 tweets et photos !

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

09 Mai 2010
17:42

simplement merci, pour ceux qui n'iront jamais au pays du soleil levant

Ajouter un commentaire