École de langue suffisante pour intégrer une université japonaise ?

14 réponses

Bonjour !

J'ai 20 ans, je vais bientôt obtenir mon BTS SIO option SLAM (pour faire simple : de la programmation ) !
Malgré tout pour être honnête, je me fiche un peu.. Dans ma tête, c'est depuis longtemps : "ahlala... j'aimerai bien au moins essayer de faire des études au japon..." ! Et je n'ai pas peur de repartir de zéro, passer par la case université, mais je veux que ça soit là-bas, il va falloir que je me renseigne et m'entraîne pour remonter le niveau en Maths et autre matières scientifiques pour me préparer l'EJU, ainsi que de me renseigner pour comment gagner assez une fois là bas car l'école va être cher etc.

Mais bref, la question est dans le titre... car j'ai peur que les programmes pré-universitaires (ou autres école de langues) ne nous prépares pas assez pour l'université, quel est votre avis là-dessus ? Après je suis bien conscient que ça restera toujours plus compliqué qu'un Japonais natif c'est logique, mais est-ce que ces "programmes d'intégrations" si je peux les appeler comme ça, sont au moins suffisant pour bien commencer l'université ? ^^

Par Azreyner Publié le 25 mars 2020
Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 14 réponses à la question posée

PaulEmploi
25 mars 2020
19:34

Sauf erreur de ma part, tu ne parles pas de ton niveau de japonais, or, il est indispensable d'avoir un niveau N1 pour l'EJU

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Van
25 mars 2020
20:27

En gros,

- Bon niveau de Japonais = Oui, peut être.
- Bon niveau de Japonais + argent = Oui, certainement.
- Mauvais niveau en Japonais = Non, surement pas.
- Mauvais Niveau en Japonais + étude de haut niveau (sur-diplômé dans un secteur stratégique) = Oui, peut être.
- Riche, riche, riche = Le monde est à toi, même le Japon XD.

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
PaulEmploi
25 mars 2020
20:49

Et encore la première clause se discute haha.

Réponse utile ?
/5 ( vote)
26 mars 2020
08:26

Sache que les cours préparatoires pour l'EJU ou autres programmes pre-universitaires s'adressent à des candidats qui parlent déja couramment japonais. Il faut donc l'équivalent d'un niveau N2. Beaucoup de mes amis qui sont passés par la fac japonaises sont entrés avec le N2 et ont passé le N1 pendant/après leur cursus.
Tu peux tout à fait atteindre le niveau N2 via une ecole de langue, mais dans ce cas ca prendra environs 2 ans avec des cours quasi quotidien (si tu commences en tant que débutant).

En outre, l'université au Japon c'est très cher, on parle de dizaines de miliers d'euro par ans, un exemple de milieu de peloton avec Sophia : 1,7 millions de yen soit 14.000 euros. Faire un cursus complet sera extremement couteux en sachant que ce montant ne comprend pas les frais de logement et de bouche.

En me basant sur ton message, je pense que tu oublies le plus important, quel est ton objectif à long terme et quelle est la valeur ajoutée ces études au Japon vont apporter à ton profil ?

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
David in Setouchi
26 mars 2020
10:19

Je suis prof dans une fac japonaise. Je ne m'occupe pas vraiment d'étudiants étrangers, mais j'en connais quelques uns.

Tu as en gros deux options :

Étudiant "normal", tu suis un cursus totalement normal, pas différent des autres étudiants. Cela veut dire que tu es bilingue ou presque et que tu peux payer la fac par toi même (ou tes parents). Un petit boulot sur place ne sera pas suffisant. Je ne connais pas le prix exact des frais d'inscription, mais ce sera forcément beaucoup plus qu'en France.
Chaque semestre j'ai un ou deux étudiants comme cela, mais jamais d'Occidentaux, ils sont en général chinois ou vietnamiens (je ne leur demande que rarement des détails sur leur vie, mais j'imagine qu'ils sont issus des classes aisées de leur pays et vont faire des études au Japon, comme certains étudiants français vont faire des études ailleurs).
J'ai aussi noté qu'ils sont souvent d'un niveau (dans leur discipline, bien souvent de la technologie) assez élevé, parfois plus que leurs homologues japonais. J'imagine qu'être accepté dans la fac doit être encore plus difficile que pour les Japonais. Je me demande d'ailleurs comment ils font pour être acceptés, je ne me suis jamais posé la question (peut-être peut-on passer les concours d'entrée depuis leurs pays ?)

Ensuite, il y a les "étudiants étrangers", la plupart restent un an ou deux (comme des étudiants Erasmus ou autres en France ?), certains plus. Pas mal sont là pour des Master's et j'imagine que c'est un peu différent pour eux (ne bossant pas avec eux, j'avoue ne m'être jamais préoccupé des détails).
Ceux-là ne parlent pas tous japonais (mais ils ont des cours obligatoires), et j'ai l'impression que pas mal sont surtout là pour passer un an ou deux au Japon et qu'ils retournent ensuite chez eux pour faire de "vraies" études. Financièrement, leurs parents leur paient leurs études plus ou moins à tous j'ai l'impression (certains ont des petits boulots pour leurs dépenses quotidiennes, mais un arbeit n'est jamais assez pour financer les études et le loyer et ce genre de choses).

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
Gunter
26 mars 2020
18:37

Bonjour,

Surtout ne prenez pas mon commentaire comme une critique gratuite mais plus comme quelque chose de constructif.

Dans tous les sujets qu'on trouve sur kanpai où il est question d'études au Japon, on parle toujours du niveau d'études et du niveau de la langue japonaise pour pouvoir venir et réussir au Japon.

Très bien.

Mais je pense qu'il est tout aussi important d'avoir un très bon niveau de français.

Car dans la majorité des demandes qu'on peut lire ici, je trouve que ce n'est pas le cas. En effet, regardez le nombre de fautes que l'on peut trouver dans le texte.

Et si on fait autant de fautes en français, pourquoi ce serait différent dans une autre langue.

Ça peut arriver d'en faire par inattention, mais pas autant.

Et je peux vous dire que dans une demande d'emploi, c'est quasiment sans suite.
Je ne suis pas un donneur de leçons, mais SVP, relisez vous et faites attention car cela peut vous empêcher d'accéder à votre rêve.

Et c'est vrai que c'est dommage qu'on ne puisse pas corriger ses fautes sur Kanpai.

Bonne chance à tous ceux qui souhaitent vivre au Japon car personnellement , j'ai abandonné l'idée. A 60 ans, c'est impossible d'apprendre le japonais.
Donc on se contente de venir 2 fois par an.

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
26 mars 2020
19:57

Quitte je suis globalement d'accord avec le message il y a une réponse simple à la question "pourquoi cela serait différent avec une autre langue"... L'intérêt. On peut n'avoir que très peu d'intérêt (et donc être mauvais) dans l'étude de sa langue maternelle mais se passionner et être excellent dans une / des langue(s) étrangère(s).
Sinon pour revenir au sujet lors de mon PVT en 2016, j'ai rencontré un étudiant français qui avait décroché une place dans une université (après entretien), frais payés de mémoire, avec un niveau N3 / N4. Cela dit c'était dans un domaine très particulier; il avait un master en France et intégrait un cursus pour un doctorat en robotique de pointe. De ce que j'en ai compris ça consistait à créer de la peau artificielle reproduisant la sensation de toucher pour les prothèses. Donc très très pointu le domaine et il ne trouvait rien de ce niveau en France (où on a énormément de retard faut l'admettre). NB : c'était une université de province.
Je ne sais pas en quoi consiste précisément ton cursus mais peut-être que si ça apporte une valeur ajoutée aux yeux d'une université japonaise ça peut déverrouiller plus facilement les portes... A voir.

Réponse utile ?
/5 ( vote)
Fernando Rodri…
26 mars 2020
20:03

Ce bien vrai ce que vous dites en référence aux fautes, moi-même je commet beaucoup (je ne suis pas francophone d’origine et je jamais étudie la française dans une école). Mais en revanche je ne suis pas d’accord quand vous dites que ce trop tard à 60 années d’apprendre une langue.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
Van
27 mars 2020
07:15

Je me permet d'en rajouter une couche...

Vacances au Japon = super vacances !
Vivre au Japon = pas évident...(sauf si t'es riche et bilingue et encore...).
Travailler au Japon = l'enfer ? (sauf si tu es sur-diplômé dans un domaine que le japon recherche et encore...).
Se marier au Japon = Très grosse erreur !^^
Avoir des enfants avec une Japonaise = Fuyez pauvre fou !

Bon courage.

Réponse utile ?
3/5 (4 votes)
28 mars 2020
13:33

Excusez moi pour la réponse en retard j'ai été trèèsss occupé en ce moment.
Et avant tout merci pour toutes vos réponses, je vais essayer d'y répondre :

-Alors, pour entrer dans une université Japonaise, oui il faut parler la langue et donc l'apprendre avant d'y aller et c'est ce que je compte faire justement, je n'ai peut-être pas été assez clair dans ma question x) ?
Depuis le temps par contre, j'ai poursuivi mes recherches et je me suis dit que pendant 2 ans j'apprendrai la langue tout en amassant de l'argent, j'espère gagner à peu prêt (pendant ces 2 années) 20 000€.
Ensuite, après ces deux années, je souhaiterai partir en PVT pour une moyenne durée afin travailler (donc continuer à gagner un peu d'argent) là bas et pratiquer mon Japonais dans le pays et ENFIN, passer l'EJU.

-Concernant mes fautes, j'en suis sincèrement désolé, pourtant je n'ai AUCUN soucis dans la vie de tous les jours, je suis même bon dans les quelques matières littéraires que j'ai dans mon cursus informatique, je ne fais pas spécialement de fautes, peut-être qu'il y a une "barrière psychologique" où l'on se dit "aller je suis sur internet on écrit vite et on fait pas attention" mais bref, excusez moi, ça ne doit pas être agréable à lire...^^

Donc, avec vos retours, je retiens surtout deux choses, la langue et l'argent :
Bon, j'ai déjà pensé à ces deux choses, concernant la langue c'est pas vraiment ce qui me fait peur, je vais l'apprendre (je commence déjà depuis un petit moment) et je pense qu'on sait tous qu'il suffit d'être motivé et de travailler la langue sérieusement quotidiennement (mais le japonais est sûrement plus compliqué que les langues les plus étudiées en Europe).
Par contre l'argent... visiblement je n'y ai pas pensé assez... x)
Du coup, selon vous David in Setouchi (et je vous crois je ne vous contredis pas) même en alliant travail/études ça ne sera pas suffisant ?
N'y a-t-il aucun moyen de parvenir à mon projet ?
À vrai dire, je tiens vraiment à faire des études au Japon, obtenir un diplôme Japonais, puis avoir une vie normal au Japon : voilà c'est mon but.

Je pense que certains vont me dire : "mais... pourquoi ne pas faire des études en France ou alors gagner de l'expérience pro puis partir au Japon après ??"
Il y a des raisons à cela mais je ne vais pas étaler mes choix ici, mais sachez que j'aimerai beaucoup passer par la case "université japonaise", j'aimerai effectuer une licence, donc 4 ans là bas je crois bien ?

Réponse utile ?
1/5 (1 vote)
David in Setouchi
28 mars 2020
13:42

"même en alliant travail/études ça ne sera pas suffisant ?"

Aucune chance que ce soit suffisant. Un arbeit c'est quelques centaines d'Euro par mois quand on est étudiant.
De toutes façons, je pense que pour recevoir un visa étudiant il faut prouver que l'on peut se financer (i.e. avoir l'argent à l'avance).

Faire ses études (licence) à l'étranger, c'est pas quelque chose de très faisable pour le commun des mortels (surtout quand on vient d'un pays où les études sont gratuites et que l'on veut faire ses études dans un pays où elles ne le sont pas).

Vraiment, il est plus réaliste de faire ses études en France, et ensuite faire un Master's à l'étranger (parce que là, les opportunités sont plus grandes, et les aides financières existantes) selon sa spécialité.

Réponse utile ?
3/5 (1 vote)
28 mars 2020
14:04

D'accord, je vois... un peu déçu tout de même... mais je ne vais pas abandonner pour autant !
Donc, après mon BTS, sauriez vous si une licence pro(ou pas) sera suffisante pour faire un master là bas par la suite ? Je me dis que n'importe quel domaine dans l'informatique (pour ma part, le développement) devrait les intéresser non ?

Réponse utile ?
/5 ( vote)
David in Setouchi
28 mars 2020
14:09

Je ne suis plus trop au fait des diplômes français, mais a priori, une licence est partout le prérequis pour un Master's.

Réponse utile ?
/5 ( vote)
28 mars 2020
14:21

D'accord, merci à tous pour vos réponses en tout cas, je vais essayer de m'orienter vers une poursuite d'études qui me permettraient d'atteindre mon but

Réponse utile ?
/5 ( vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.