Stage de 35h par semaine au Japon avec un visa étudiant ?

7 réponses

Bonjour à Tous,

Actuellement étudiante à Keio University en Bachelor, j'ai un VISA étudiant pour deux ans. (J'ai trois semestres pour valider 48 crédits, ce qui ne représente pas énormément de cours, donc j'ai pas mal de temps libre).

J'ai trouvé un stage à l'Institut Français (avec convention de stage) ; 35h par semaine et indemnités légales (pour 6 mois). Le problème est que je ne peux travailler que 28h par semaine avec mon VISA étudiant... Ma question est donc : comment dois-je procéder sachant que je tiens vraiment à faire ce stage ?

Changer mon VISA pour un visa travail ? (Dans ce cas, il me faudra ré-obtenir un visa étudiant à la fin de mon stage, pour finir mon diplome à Keio...)

Merci d'avance

Question intéressante ?
5/5 (3 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

28 Novembre 2017
23:34

Tu peux pas c’est la loi
Sinon un visa de stage mais tu vas devoir renoncer à ton visa étudiant mais tu ne dépendra plus de l’université et je sais pas si les crédits seront valides. Sinon faudrait négocier avec l’institut pour te faire faire le stage en tant que baito à 28h par semaine
Si c’est pas possible va falloir y renoncer car l’immigration est très strict.

30 Novembre 2017
06:50

Bonjour,

Le seul cas ou tu peux travailler plus de 28h avec un visa etudiant, c'est pendant les congés scolaires. Donc pour les 6 mois que tu mentionnes, ce ne sera pas possible.

Pour résoudre ça, je te conseille de prendre contact avec le Career Center de ta faculté à Keio qui devraient pouvoir te renseigner. En deuxième recours, tu peux toujours essayer de contacter le centre d'information de l'immigration, mais ne t'attends pas à une reponse agréable de leur part.

01 Décembre 2017
03:45

Impossible. La seule solution est comme mentionne par Adrian de negocier avec l'institut pour 28h par semaine, ou de revenir au Japon avec un pvt.
Le visa de stage est tres particulier, et tu n'auras aucune chance de l'obtenir.

01 Décembre 2017
03:48

Ah oui, et pour la requalification en visa de travail, il y a des conditions de remuneration incompatibles avec le traitement prevu dans une convention de stage francaise.

Amélie Marie
02 Décembre 2017
02:15

Dilemme en effet. N’abandonne pas ton visa étudiant. Ce serait une bêtise et comme mentionné au dessus, un risque pour tes crédits universitaires. Le visa stage (activités culturelles) est très facile à avoir - je gère les stagiaires de mon entreprise depuis 3 ans, en revanche il n’autorise pas la rémunération au delà d’une certaine somme (nous sommes à 50,000¥ par mois pour te donner une idée) et tu prends le risque de perdre tes études. Appelle l’immigration (ils sont très gentils, je ne vois pas pourquoi on les diabolise ici) et explique ta situation. S’ils ne t’offrent pas de solution, négocie avec l’institut français pour que au moins « sur le papier » ce soit dans les règles du visa étudiant. L’immigration a d’autres chats à fouetter que d’aller vérifier cela. :) bon courage!

02 Décembre 2017
11:08

Le visa pour activites culturelles c'est pas 28h seulement aussi?

Amelie Marie
02 Décembre 2017
11:30

Non, je ne crois pas qu'il soit limité à 28h, mais ce visa est utilisé dans tellement de situations, qu'il peut sans doute exister des règles particulières. Nous indiquons bien sur la convention de stage des horaires 9 - 17 (7h, 1h de pause) soit environ 35 heures par semaine :). Les papiers sont aussi très faciles à remplir (grosso modo: acceptation de l'entreprise/stage (1 page format libre), résultats scolaires, présentation de l'école (1 page, format libre), profil de l'élève et garanties financières). Tout est rempli en anglais. La partie casse-pieds c'est le COE car cela prend toujours un mois à venir et il faut l'envoyer par courrier express.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.