Demande de visa épouse de Japonais en étant sans emploi ?

16 réponses

Bonjour,
Voilà j'ai une question pour une demande de visa d'épouse d'un résident japonais.
Alors je sais que actuellement les demandes de VISA ne sont pas acceptés.
Je voulais savoir si quelqu'un avait était dans la même situation que moi.
Voici ce qui est demandé :

-Les Justificatifs de revenus (les deux sont obligatoires):
-1 attestation d'emploi datée de moins d'un mois et comportant le cachet de l'établissement employeur (les professions libérales ne sont pas concernées).
Elle doit mentionner entre autre le montant annuel de votre salaire, votre ancienneté et la position que vous occupez.
Attention: les fiches de paye et contrats de travail ne sont pas acceptés.

Or je suis sans emploi pour le moment, mon conjoint également.

Quelqu'un sait ce qu'il me faut fournir ?

Merci de la bienveillance à l'égard de mon message
Et merci à tout ceux qui prendront le temps de le lire

Bonne journée à vous tous

Par Laurajpfr Publié le 11 mars 2021 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,75/5 (4 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 16 réponses à la question posée

Cd
11 mars 2021
21:32

Contacter le consulat. Ne vous fiez pas à des gens qui répondent n'importe quoi sur internet..... Mais où s'en va le monde?

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
2,86/5 (21 votes)
11 mars 2021
23:20

Bonjour, ta question m'intéresse beaucoup, je suis à peu de chose près dans la même situation, étant donné que je vais commencer les papier dans quelques jours seulement je ne connais pas encore la démarche exacte, la seule chose que je peux t'apporter pour le moment c'est ce que m'a expliqué ma femme ( japonaise ) ↓

Ils ont besoin des revenus pour évaluer le couple et, de la même manière qu'un visa vacance travail, le conjoint de nationalité JP représente par défaut le garant financier de l'autre conjoint, aussi étant donné que ma femme est sans emploi actuellement, elle m'a dit qu'il est possible qu'un membre de sa famille ( ex : son père ) signe pour être mon garant à sa place.

Donc oui je pense qu'il faut demander conseil au consulat/ambassade pour vérifier tout ça et savoir comment remplir le formulaire, je re-posterai ici si j'ai plus d'infos ou si j'avance de mon coté, j'espère que tu fera de même, ou que d'autres personnes répondront.

Réponse utile ?
3,67/5 (9 votes)
12 mars 2021
04:43

Hors sujet mais je trouve que c’est mal foutu c’est pas les revenus qu’ils devraient regarder car tu peux quitter ton boulot pour partir et donc sans revenus.
Ils devraient prendre en compte l’argent sur le compte et la capacité de trouver un emploi et de subvenir à ses besoins au Japon comme les diplômes, l’expérience dans un domaine précis et le niveau de japonais.
Car la plupart doivent faire appel à beau papa maman pour les porter garants et si les beaux parents sont fauchés tu fais quoi?
Je trouve que c’est un système qui désavantage les bosseurs et avantage trop ceux qui sont prêts à se faire assister par le conjoint japonais et la belle famille.

Réponse utile ?
2,04/5 (24 votes)
ganko
12 mars 2021
09:54

pour un visa (peu importe pourquoi) en tant que conjoint d' un(e) japonais(e), les autorités demandaient jusqu' alors un justificatif de votre compte bancaire (quelqu'un a déjà écrit un post complet a ce sujet) , plus des tas d'autres documents (voir avec l' Ambassade ou consulat). En gros ils veulent vérifier si vous avez les moyens de payer si vous êtes malade au Japon (comme vous n' avez pas d' emploi au Japon vous ne cotisez pas a la secu japonaise).

Réponse utile ?
4/5 (7 votes)
12 mars 2021
13:37

Je te réponds sur la base de mon expérience personnelle fin 2017. Il te faut à la fois un garant et des revenus.
Le garant, c’est pour si tu fais des conneries, si tu quittes le pays sans payer tes impôts ou tes dettes, etc… Par ailleurs, il doit prendre en charge ton hébergement si tu es à la rue et ton billet d’avion si tu dois quitter le japon et que tu es en incapacité de payer. Il doit impérativement être résident au Japon.
Pour les revenus, tu as trois possibilités : un contrat de travail sur place, un bienfaiteur, ou ton épargne personnelle (ou une combinaison des trois).
Le bienfaiteur peut être différent du garant, par contre il doit également être résident au Japon.
Pas de minimum officiel pour tes revenus et/ou ton épargne, mais il te faudra justifier de tout ce que tu déclares, et plus tu en as mieux c’est. En gros, les agents de l’immigration vérifient que ton couple ne va pas dépendre des aides sociales.
Certains facteurs peuvent jouer en ta faveur comme avoir actuellement un job bien payé, un diplôme universitaire japonais, un bon niveau de JLPT, des compétences dans un secteur en tension, etc. Pour mettre toutes les chances de ton côté si ton dossier est borderline, choisis bien ton garant et/ou ton sponsor (homme japonais dans la cinquantaine ou plus âgé, avec une bonne situation) ainsi que la personne qui va déposer ton dossier au Regional Immigration Bureau (idéalement la personne ci-dessus, ou un avocat). Avoir un beau-père coopératif avec ce profil peut aider énormément.
Si tu consultes toi-même les information sur les sites officiels, vérifie toujours à partir de la version en japonais. La version en anglais peut être incomplète ou pas à jour. Bonne chance.

Meilleure réponse à la question posée

Réponse utile ?
4,17/5 (18 votes)
Jolie Brise
13 mars 2021
02:34

Lors de ma demande de visa pour le Japon (01/02/21) on m’a demandé un extrait de mon compte en banque indiquant clairement qu’elles étaient mes ressources disponibles en cas de nécessité.
Cela m’a paru inhabituel, mais cet te demande avait bien un caractère impératif... Le visa m’a été accordé, mais pour les raisons précises invoquées.

Réponse utile ?
4,50/5 (4 votes)
13 mars 2021
20:27

Je suis en ce moment en train de faire les démarches.
Pour un visa de conjoint, il faut un coe (certificat of eligibility) et la demande doit se faire au Japon sur place dans le bureau d’immigration dont dépend ton futur lieu de vie. Normalement c’est le conjoint qui le fait.
Dans la théorie si tu ne peux pas le faire sur place car ton conjoint vit également en France, l’ambassade peut prendre en charge. Mais cela n’arrive quasi jamais car ils ne veulent clairement pas s’en occuper.
Dans mon cas ils ont vraiment envoyé balader ma femme en disant de se débrouiller toute seule. Avant le Covid certains ont réussi à le faire faire par l’ambassade et même avoir un visa sans CoE ce qui n’est plus possible. En théorie quand on est marié on a pas besoin de CoE, mais comment faire valoir ses droits dans un cas pareil ? S’ils refusent, ils refusent.
Donc c’est, dans ce cas, un membre de la famille du conjoint qui doit s’en occuper ou si tu as les moyens un avocat.
Les infos se trouvent sur le site de l’immigration japonaise et non pas sur celui de l’ambassade. Il y a un numéro de téléphone pour les renseignements à prendre au bureau de l’immigration. Il faut les contacter au moins trois fois pour espérer avoir des infos correctes, car chaque personne contactée donne des infos différentes voire contradictoires.
Et depuis le coronavirus c’est pire que d’habitude. D’autant plus qu’ils vont jusqu’à mentir pour ne pas avouer qu’ils ne veulent pas d’étranger au Japon.
Ils n’ont pas le droit légalement de le dire, mais tous le monde le sait. Ils en ont même parlé aux infos à la télé japonaise. Le Covid a exacerbé la xénophobie.
Prépares toi ou surtout prépares ta conjointe à des démarches pénibles. Il faut savoir que tu n’es qu’à peine concerné par les démarches car c’est le conjoint qui doit remplir les documents et le garant qui dépose le dossier, tu n’es, toi, que le gaijin et tu n’as pas ton mot à dire. La seule partie qui te concernera c’est la première page pour les ressources, ton nom etc. le boulot que tu faisait en dernier et tes comptes en banques, tes différents voyages au Japon etc.
Ils vont passer la vie de ton couple au crible et demander des photos et les détails de votre vie commune, comment vous vous êtes rencontré etc. Oublies toute notion de vie privé.
La démarche pour le coe prends, en temps normal, entre 1 et 3 mois. En ce moment plutôt 3 que 1, voire totalement bloqué.
Quoiqu’il en soit, tant que l’état d’urgence est actif à Tokyo ils ne veulent pas que les dossiers avancent.
Pour les ressources, il faut prouver que tu pourras subvenir aux besoins de ta famille, même si tu as des économies il faut un garant et montrer que tu es aussi dans un domaine qui recrute et qui paye bien. Ils recherchent en ce moment ce qu’ils appellent des « talents » high skilled worker.
Dans la théorie il n’ont pas le droit de séparer une famille mais entre la théorie et la réalité, il y a un grand pas.
A ce jour des milliers de familles sont séparées. Personnellement, c’est mon cas.

En temps normal, tu aurais pu venir avec un visa touristique et le changer sur place, mais le visa touristique n’existe plus.

Il faut appeler l’immigration en pleine nuit à cause du décalage horaire, plusieurs fois et a de jours différents pour être sur d’avoir différentes personnes. Ma femme a même eu une personne clairement ivre au bout du fil, elle a halluciné.

Et il faut savoir que le Covid et surtout l’état d’urgence a tout changé, ce qui était valable avant ne l’ai plus du tout.
C’est revenu un court instant un peu à la normale vers l’été quand ils avait suspendu l’état d’urgence.
Certains gouvernements essaient de faire pressions sur le Japon, mais Tokyo n’a jamais été sensible aux pressions politiques.

Bon courage à toi 😅 et essaie de faire en sorte d’avoir un dossier béton.

Réponse utile ?
4,14/5 (7 votes)
14 mars 2021
07:13

Petite mis à jour : mon beau-frère vient de recevoir mon CoE ce matin ! Donc maintenant il faut que je le reçoive en France et que j’aille à l’ambassade en espérant qu’ils acceptent de me faire un visa. Du coup j’aurais attendu plus de deux mois pour avoir les papiers.

Réponse utile ?
3,50/5 (2 votes)
14 mars 2021
17:13

Bonjour nyoronyoro,

Tu as l'air d'avoir pas mal de connaissances sur le sujet ! Je suis dans une situation délicate car je suis actuellement en France. Quand je suis rentré en Mai 2020, J'avais prévu de rester quelques semaines puis de retourner au Japon pour me marier avec ma petite-amie Japonaise. Seulement voilà, avec la crise, mon retour sur place (en tant que touriste) n'est plus possible. J'aimerai entamer les démarches pour retourner là-bas et me marier mais comment faire ? Aurais-tu quelques minutes pour en discuter ?

Réponse utile ?
4,50/5 (2 votes)
19 mars 2021
18:31

Salut Nyoronyoro,

Ma femme et moi venons de terminer tous les préparatifs pour l'obtention d'un CoE pour l'obtention d'un visa d'époux. (long terme)

C'est clair que le respect de la vie privée n'est pas la préoccupation première du service de l'immigration.

Comment vous êtes-vous rencontrés? Quand?
Les photos à deux, avec les parents s'ils se sont rencontrés.
Le détail jour par jour des voyages de mon épouse lorsqu'elle est venue en France. Le détail de mon PVT au Japon.
Les screenshots des discussions sur Line...

J'ai halluciné.

Nous sommes passés par un cabinet d'avocats pour maximiser nos chances de réussite. Cela à un coût, mais mon épouse à pensé que cela était indispensable.

Tu parles de Xénophobie... J'adore le Japon, et ça me fait mal de le reconnaitre mais tu as clairement raison.
En préparant ce dossier pour l'obtention du CoE, c'est clairement palpable.

L'avocat a dit à mon épouse: "Le but du service de l'immigration est que vous n'obteniez pas le CoE." Après, peut-être cherchait-il à se faire mousser au passage.

Tu dis avoir attendu plus de 2 mois pour recevoir ton CoE? Je suis parti pour 2 mois dans ce cas... L'avocat nous avait parlé d'une moyenne de 45 jours, mais ton délai, est somme toute, plus vraisemblable.

Tiens nous au courant pour l'ambassade, en ce qui me concerne, ça m'intéresse particulièrement.

Vont-ils t'accorder un visa? Si oui, qu'elles sont les conditions d'entrée au Japon? (Quarantaine, appli smartphone, transports...)

En tout cas bien du courage à toi pour tes démarches.

Réponse utile ?
1/5 (1 vote)
19 mars 2021
20:13

Juste pour rajouter un commentaire globale, en parlant de "xénophobie" et de " manque de respect de la vie privée", oui de mon point de vue le japon est très regardant vis à vis des étrangers, ça, ça a toujours été le japon, mais pour faire l'avocat du diable:

La France est connue pour être un pays "peureux" des mariage blanc, et ils peuvent demander en prés-requis ( pour le mariage ou pour le visa du conjoint je ne sais plus ) un entretient oral fait avec un représentant de la préfecture, lors de cet interview ils posent des questions sur la vie de couple, si les conjoint apprennent la langue de l'autre etc , et il est demandé de fournir un "maximum de documents" attestant une vie commune, qui , en plus de document officiels ( bail aux deux noms, compte joint .. etc) peut etre des preuves plus personnelles, comme des photos de vacances et autre, le plus on fournit, le plus on a de chance d'être bien perçu. Mais il faut avouer que dans les faits, la préfecture scrute particulièrement les conjoints maghrébin malheureusement.

Apres moi, j'ai pas de gêne à fournir des infos et photos de vie commune, tant que je peux obtenir ce que je veux, je m'en fous un peu.

Réponse utile ?
3,25/5 (4 votes)
19 mars 2021
21:45

C’est normal qu’ils demandent tout ça. C’est une prévention contre le mariage blanc. Le Japon n’a pas envi de prendre en charge des étrangers qui ne pourront pas subvenir à leur besoin. Si tu veux pas dévoiler ta vie suffit de ne pas demander le visa de mariage et de se marier tout en vivant au Japon par ses propres moyens

Réponse utile ?
3,80/5 (5 votes)
eki
20 mars 2021
16:23

je trouve cela tout a fait normal aussi, outre le mariage blanc il existe aussi des petits malins qui, pensant se marier dans un pays étranger ou les contrôles sont peu regardants ou bien trop souples, oublient de dire qu'ils sont déjà mariés (séparés peut être aussi mais mariés au sens de la loi) dans leur pays d'origine. Ça s' appelle de la bigamie.

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
kiffel Laura
21 mars 2021
02:04

Adri3191
Je n'ai aucun problème pour leur prouver ma relation avec mon conjoint.
Et j'ai suffisament d'argent de côté pour subvenir à nos besoins à tout les deux. (10k€)
Mais en plus de ça il me faut un garant ?

Réponse utile ?
4/5 (1 vote)
22 mars 2021
00:25

Bonjour Laura,

Desole mais il te faudra obligatoirement un garant si tu souhaites rester plus de 3 mois au Japon. Ce garant devra communiquer ses ressources au bureau de l'immigration pour ta demande d'application.

Ce garant peut être n'importe qui, notamment un employeur qui sponsorisera ton visa (très fréquent pour les métiers de l'IT ou de la compliance)
Cependant les employeurs ne sont pas très motivés pour être sponsors (taxes en plus, la société se porte totalement responsable de l'employé et il y a beaucoup de démarches à faire auprès de l'immigration).

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
22 mars 2021
00:33

Ils ne regardent pas ton épargne mais les ressources de ton garant. J'ai montré plusieurs assurances vies à mon nom mais tant que c'est pas au japon ils s'en foutent...et comme tu peux pas ouvrir de compte au japon dans ta zairyu card bah...tu tournes en rond.

Je me suis marié en 2020, et, pour prouver que ce n'était pas un mariage blanc, nous avons dû répondre à quelques questions (quelle langue parlerons nous, ce que l'on souhaite faire ensemble...) ainsi que 3 photos

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.