Porco Rosso (analyse)

Kurenai no Buta (Hayao Miyazaki - 1992)

Porco Rosso est un film d'animation japonais écrit et réalisé par Hayao Miyazaki du studio Ghibli. Sorti en 1992 au Japon et premier film du Studio diffusé en France à la télévision en 1995, le long métrage dresse le portrait de Marco, aviateur émérite de la Première Guerre Mondiale, maintenant isolé et transformé en cochon suite à une malédiction. L’action tient place dans les îles italiennes des années 1920.

Du court manga au moyen-métrage, jusqu’au film de cinéma

Comme dans le cas de Nausicaä, l’histoire originale de Porco Rosso provient d’un manga réalisé par Miyazaki lui-même. Il s’agit d’une œuvre très courte intitulée Hikôtei Jidai (qui signifie « l’ère des hydravions ») et publiée en trois chapitres dans le magazine mensuel japonais de modélisme Model Graphix en 1989. L’histoire du manga est plus légère que celle du film : le passé de Marco n’est pas abordé, mais le squelette du scénario est déjà bien présent. D’abord, Porco Rosso sauve une fille des Mamma Aiuto, puis il se fait tirer dessus par l’Américain Donald Chuck (qui deviendra Curtis) et emmène son hydravion chez Piccolo à Milan. Fio, 17 ans, le lui rafraîchit et améliore le design, puis Porco défie Chuck pour Fio et l’honneur de l’Italie.

Il se dit que le film Porco Rosso était au départ une commande de la compagnie aérienne nationale Japan Airlines. Il devait s’agir alors d’un moyen-métrage divertissant de trois-quarts d’heure à l’attention des businessmen japonais. Au début de la production, les idées s’accumulèrent et un caractère mélancolique se dessina autour du film ; il fut donc décidé par le Studio Ghibli de le transformer un long-métrage destiné au marché plus classique du cinéma. Le titre original du film, Kurenai no Buta, signifie en japonais « le cochon pourpre ».

Dans le scénario initial du film, l’histoire devait se passer à Dubrovnik en Croatie. Lors de l’écriture, Miyazaki fut ému par la guerre civile dans cette ancienne Yougoslavie : la guerre d’indépendance croate qui démarra à l’été 1990. Le réalisateur choisit alors de situer toute l’action dans la mer Adriatique, entre l’Italie et la Croatie. La seule exception est le moment où Porco se rend à Milan pour acheter une nouvelle mitrailleuse et des munitions, puis pour faire reconstruire son avion.

La création de Porco Rosso a ceci de particulier que des femmes se trouvaient à tous les postes clés de l’équipe principale qui réalisa le film. Selon le producteur Toshio Suzuki, les femmes « travaillent consciencieusement et se démènent jusqu’à la fin ». Miyazaki, féministe convaincu, a tendance à les idéaliser dans ses films et Porco Rosso, qui n’y fait pas exception, en est un témoignage très fort sur lequel nous allons revenir ci-après.

Porco Rosso sera le dernier film de Miyazaki intégralement réalisé à la main, sans aucune production assistée par ordinateur (le suivant étant Princesse Mononoke). Le box-office japonais, avec ses trois millions d’entrées, a battu le record de l’époque du plus grand nombre de spectateurs au cinéma pour un film d’animation.

Cet article, désormais caduc, a servit de base de travail pour rédiger un chapitre très largement étoffé dans le livre L'œuvre de Hayao Miyazaki - Le maître de l'animation japonaise rédigé par Gael :

À découvrir également :

L'œuvre de Hayao Miyazaki - Livre par Gael

Article intéressant ?
4.92/5 (88 votes)

Galerie photos

  • porco-rosso-film
  • fin-porco-rosso
  • fio-mamma-aiuto
  • fio-piccolo
  • gina-porco-rosso
  • hydravion-porco-rosso
  • ile-porco-rosso
  • jardin-secret-gina
  • mamma-aiuto
  • porco-fio-baiser
  • porco-fio-gina
  • porco-rosso-alcoolique
  • porco-rosso-filles
  • porco-rosso-ghibli
  • porco-rosso-miyazaki
  • porco-rosso

Informations pratiques

En japonais

紅の豚 (Kurenai no Buta)

Cuisine japonaise

Découvrez les confiseries japonaises (5% de réduction)

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Kanpai vous suggère également ces articles