majisuka-gakuen

Majisuka Gakuen (drama AKB48)

La popularité des AKB48 n'est plus à démontrer, et il n'est pas étonnant que le merchandising autour de cet immense girls-band franchisse régulièrement les frontières du drama. J'en ai déjà parlé sur Kanpai avec Sakura Kara no Tegami qui, sans casser des briques, se laissait regarder. Disons que le référentiel en matière de drama japonais nous a déjà donné largement pire à voir.

Au-delà de ces tranches de vies de lycéennes moyennes, les sexy AKB48 se sont frottées à un genre beaucoup plus sombre. Majisuka Gakuen s'inspire d'une ambiance à la Battle Royale où les filles se retrouvent par gangs dans un lycée où règne la loi du plus fort. Inutile de vous dire que cette bande de minettes n'y est absolument pas crédible.

L'interprétation, donc, montre un niveau pitoyable où c'est toujours la même poignée de ces idols populaires qui est mise en avant. Le scénario, non content d'être cousu de fil blanc, déroule des événements grotesques et des séquences gimmicks ridicules (Maeda qui enlève systématiquement ses lunettes en parlant de "maji").

Et puis, il y a LA grosse erreur du script de Majisuka Gakuen (comme s'il en avait besoin) : une affreuse sidekick qui, non contente d'être plus que repoussante, s'avère presque aussi irritante à beugler "Atsune" à tout bout de champ que Becky dans le déjà mauvais Anna-san no Omame.

Techniquement, ça ne vole pas beaucoup plus haut, entre une photographie catastrophique, un montage gerbant, des décors en carton-pâte et, surtout, des chorégraphies de combat à cent lieues de nous y faire croire. Rina Takeda de High Kick Girl doit bien rigoler en voyant ça.

Pour couronner le tout, la saison 1 de Majisuka Gakuen (2009) a enfanté d'une deuxième saison en 2011. Paraît-il qu'elle est encore moins bonne. Pour ma part, aucune chance que j'y perde mon temps !..

Dernière mise à jour le 13 septembre 2015