3ds-xl

3DS XL : essai et impressions

Dans la grande dissimulation de Nintendo qui nous affirmait il y a encore quelques semaines, avec tout l'aplomb qu'on leur connaît, qu'une 3DS XL n'était pas prévue, celle-ci est évidemment annoncée quelques jours après l'E3. Ce salon gargantuesque fait désormais tellement peur que même les grands éditeurs planifient leurs annonces autour de lui. Prévue pour une sortie en Europe dès le 28 juillet 2012, j'ai pu tester cette nouvelle version de la fameuse 3DS lors du Japan Expo 2012, avec New Super Mario Bros. 2 qui sortira le même jour.

Comme pour le passage de la DS à la DS XL, la taille des écrans impressionne lors de la première prise en main. On passe de 3,53 pouces à 4,88 pour le 16/9, et de 3,02 à 4,18 pouces pour l'écran du bas. Bonne surprise : la batterie gagne elle aussi (sensiblement) en autonomie. Et peut-être encore plus surprenant, c'est la quasi absence de perte de qualité dans l'upscaling. Les jeux se montrent sous un jour nouveau, très propre et c'est extrêmement agréable. On n'est bien sûr pas au niveau technique de la PS Vita, mais cette 3DS XL s'avère un beau produit. Autre très bon point : le confort physique de jeu est excellent, sans doute meilleur que sur la 3DS originale qui pouvait gêner les plus grandes mains lors des plus longues sessions de jeu. Enfin, de par son envergure plus vaste, la machine paraît plus moderne et moins épaisse (elle ne fait qu'un millimètre de plus, contre deux centimètres en longueur et en largeur). Elle gagne en revanche sur la balance : de 230 à 336 grammes.

Mais cette 3DS XL n'est pas non plus exempte de défauts. Celui le plus marquant est sans doute l'absence impardonnable d'un deuxième stick analogique. Et le plus ubuesque dans cette situation où les ergonomes de chez Nintendo ne veulent pas reconnaître leurs torts, c'est qu'un Circle Pad Pro XL est d'ores et déjà prévu : quelle honte ! Vues les nouvelles mensurations de la console, on va bientôt se retrouver avec un combo Megadrive / Mega-CD entre les mains... Autre inconvénient : la 3DS XL est livrée sans chargeur. Il vous faudra utiliser celui d'une autre 3DS ou débourser une dizaine d'Euros supplémentaires.

Concernant la 3D, j'ai du mal à formuler un avis, tant je l'utilise de moins en moins sur la console. Mais en testant l'effet à fond sur cette 3DS XL, j'ai eu presque l'impression qu'il était moins puissant, donc plus léger et moins vecteurs d'yeux qui fatiguent ou d'un éventuel mal de tête. Pas forcément un mal. Du coup, ce New Super Mario Bros. 2 qui se joue en 2D n'en est que plus agréable, alors qu'il n'est qu'une itération de plus, peu innovante, de cette sous-série vu de profil. La chasse aux pièces comme excuse de nouveau titre vaut-elle le coup sur le plan ludique ? Verdict à la fin du mois.

Dans une société où l'on joue de plus en plus aux consoles portables à la maison, la 3DS XL se positionne sur un bon créneau. Trois coloris de capot sont prévues à la sortie : bleu, rouge et argenté. Reste son prix de 199€, soit 30€ de plus que le modèle standard, mais sans chargeur. Du coup, devez-vous l'acheter ? Si la 3DS vous faisait déjà de l'oeil, cette itération grand format risque de vous séduire encore plus. Mais je serais tenté de répondre non si vous possédez déjà la première version, en pariant sur un nouveau modèle de 3DS à la mi-2013, incluant un deuxième stick. On s'en reparle dans un an ?

Test : faut-il l'acheter ?

Complément du 20.07.2012

Elle est finalement sortie, cette nouvelle 3DS XL, et plutôt rapidement de surcroît. Cinq semaines seulement se seront passées entre l'annonce officielle le 22 juin, et son arrivée dans les bacs le 28 juillet prochain, à commencer par l'Europe. Pour ma part, je fais joujou depuis quelques jours avec un exemplaire fourni par Nintendo. L'occasion de vous proposer un test de cette 3DS XL, un peu plus posé que l'avis publié suite à mon essai à Japan Expo.

Il m'a d'abord fallu transférer l'intégralité du système et des applis depuis ma 3DS Zelda, une opération simple, très efficace et exhaustive (crédits Nintendo Eshop, jeux Ambassadeurs, place Mii...). Celle-ci va pouvoir retourner bien au chaud dans sa boîte, un endroit plus adapté à cette édition limitée. Pour ceux qui souhaiteraient effectuer une telle opération, n'oubliez pas de vous occuper de remplacer les contenus vers la nouvelle carte SD de 4Go, une fois votre transfert de données correctement effectué.

A la maison, avoir la 3DS XL entre les mains est peut-être encore plus impressionnant qu'à la JapEx. L'écran, qui passe de 3,53 à 4,88 pouces tout même, livre les jeux 3DS dans une version très agréable visuellement. Tous les jeux profitent de la mise à niveau en taille. J'ai peut-être été le plus impressionné par Zelda Ocarina of Time qui, avec ce nouvel affichage, s'offre à nouveau un coup de jeune extrêmement plaisant.

Avec son nouveau format, l'écran 16/9 se rapproche grandement de celui de la PS Vita (5 pouces de diagonale). En revanche, côté résolution, on n'y est toujours pas puisque l'affichage graphique n'est évidemment pas amélioré. L'image est étirée, et si elle ne choque pas en situation de jeu, on remarque une légère perte de qualité en comparant l'écran 3DS XL avec celui de sa grande soeur. C'est notamment vrai sur les contours (on remarque plus l'aliasing), et j'ai également l'impression que la luminosité est sensiblement moins forte.

Mais rien de grave en comparaison de ce qu'offre ce nouvel écran : un confort de jeu grandement amélioré, et il reste qu'après avoir joué quelques heures avec, il risque d'être difficile de revenir sur les petits affichages de la 3DS originale. Surtout qu'avec ce nouveau format, la prise en mains est nettement plus confortable.

L'aspect général de la console est rafraîchi et arrondi avec cette version 3DS XL. Plus grande mais à peine plus épaisse, fermée, elle me fait penser à un dictionnaire électronique de japonais. Elle se pare d'étapes de verrouillage supplémentaires à l'ouverture, ainsi que d'un blocage au "clic" très pratique sur le curseur de la 3D. Sa finition matte tranche avec le glossy habituel ; il s'avère moins salissant à l'usage mais garde quand même les traces de doigt. Le stylet, repositionné à droite, est beaucoup plus accessible, mais redevient plastique et non télescopique. Enfin, la machine gagne 46% sur la balance, à 336 grammes.

Un point, toutefois, fait débat autour de la sortie de cette 3DS XL. C'est l'absence de chargeur et de socle dans la boîte de la console. Certes, la batterie possède une meilleure autonomie, et l'on peut réutiliser n'importe quel chargeur compatible DS. Mais si vous n'en possédez pas, ajoutez 10€ à la facture pour un chargeur, et 25€ pour le combo chargeur / socle. De quoi faire hurler certains consommateurs...

Et le défaut le plus flagrant de cette 3DS XL reste évidemment l'absence sidérante de deuxième stick analogique, qui se fait encore plus cruellement ressentir sur ce modèle 2012. Alors qu'un Circle Pad Pro ne devrait pas tarder à sortir, certains n'hésitent pas à déjà parler d'une 3DS Lite. A suivre en 2013 !

La 3DS XL sera disponible le samedi 28 juillet au prix de 199€ en trois coloris (bleu / rouge / argenté), et pour quelques Euros de moins sur Amazon. Et vous, allez-vous craquer pour la 3DS XL ? Donnez votre avis en commentaires.

Dernière mise à jour le 22 septembre 2015