Travailler en parallèle d'un L1 anglais japonais ?

6 réponses

Bonjour à tous !

Je vous sollicite une nouvelle fois, mais cette fois ci c'est sur la formation L.E.A. (langues étrangères appliquées) anglais-japonais, je je souhaiterais faire à la rentrée à l'université d'Orléans, et je souhaiterais également partir au Japon à la fin de l'année scolaire de L1. Il me faut donc gagner des sous car j'en ai un peu, mais il m'en faut environ 3 000 selon le simulateur de budget de Kanpai! donc il faut que je trouve un job et j'aurais aimé savoir si des étudiants ayant fait une L1 anglais-japonais peuvent me dire si c'est possible d'avoir un petit boulot à côté des cours, sans être largué (j'ai déjà 1 an de japonais avec une prof particulier, mais j'ai pas un super niveau)

Merci encore une fois pour vos réponses !

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Réponses à la question

Thaddeus
27 Mai 2016
07:31

Bonjour,

En théorie, la fillière LEA demande une somme de travail personnel importante (une heure voire deux heures de travail personnel pour une heure de cours, qui eux tournent en moyenne à dix sept heures hebdomadaires).

Après dans les faits, si tu suis correctement en amphi et en TD, la moitié du travail est déjà réalisé... Et la validation d'année est rendue terriblement simple grâce aux compensations de notes via tes matières fortes (généralement les langues) et les rattrapages. Tu peux donc trouver le temps d'avoir un boulot à côté, veille juste à ce qu'il ne te mange pas l'intégralité de ton temps libre.

La question étant alors plus : est-ce que tu comptes postuler à une mobilité au Japon de six mois ou un an après ta L2 ? Si oui, il va falloir carburer, et ce dès la L1. Le cas échéant, vivoter dans cette fillière est tout à fait possible, c'est ce que fait la vaste majorité des étudiants dans ce cursus.

27 Mai 2016
19:41

Bonjour,

Merci de ta réponse,

J'espère effectivement partir 1 an au Japon grâce aux échanges universitaires en L3. Il vaut mieux peut être que je vois pendant 1 mois comment se passent les cours, et si je peux, j'essaye de trouver un petit boulot qui me laisse le temps de réviser bien comme il faut à côté. J'aurais peut être assez d'argent pour me faire un petit voyage à la fin de la L1, mais il faut d'abord que je me concentre sur mes études.. Merci beaucoup pour ton précieux conseil !!

27 Mai 2016
19:41

J'ai fais ma L1 de LEA jap à Lyon3 en parallèle d'une mise à niveau scientifique. Si on considère le temps que j'ai consacré par semaine au rattrapage des matières scientifiques, surtout vers la fin du deuxième semestre, on atteint facilement le 20-30h. Ce qui prouve que c'est faisable.

Cependant, j'avais déjà un niveau JLPT4 en japonais et je parlais courament anglais ce qui fait que les cours de japonais et de traductions ne me demandaient pas une charge de travail importante. Si tu as déjà fait un an en cours particulier, tu devrais du coup pouvoir passer à travers le premier semestre de japonais comme dans du beurre et peut être travailler un peu pour le second. Si tu es fort en anglais, cela sera d'autant plus simple. Donc à moins de viser 15 de moyenne, c'est définitivement possible de passer la L1 de LEA en travaillant à côté moins d'une vingtaine d'heure, à condition d'avoir soit de la facilité, soit de solides bases en japonais et anglais.

Je vais partir du principe que tu as un niveau d'anglais BAC classique du français moyen (donc pauvre, genre B2 à tout péter) et que les exigences de ton université seront comme la mienne (donc trop grande pour les cours de traduction de L1)
1- Tu veux pendant cet été travailler un maximum tes kanjis, regarde ceux demandés par le minna no nihongo ou manekineko. Mine de rien, entre apprendre 50 kanjis et quelques règles grammaticales, les kanjis vont prendre le plus de temps. Avoir trop d'avance en grammaire est inutile car la première année les phrases vont des phrases simples "Je suis allé voir mes amis, on a mangé des sushis, c'était bien" à quelques phrases relatives du genre "le chat sur le bord de la rue était noir". et tu devrais déjà les connaitre.
Cependant savoir trop de kanji n'est jamais perdu. Je veux dire, au premier test le 自動販売機 je suis le seul de la classe à avoir pu l'écrire (quand ça fait 3 semaines que tu fais du jap, ce mot il est ultra dur à écrire). Donc boss vraiment tes kanjis. Si tu arrives à connaitre vraiment bien un bon 500 kanjis pour la L1. Tu auras littéralement juste à réviser un peu les textes avant les examens pour te rafraichir la mémoire et ça passera crème.

2- Améliore ton anglais, lis un max de journaux en anglais, c'est ce qu'on a traduit. Apprend tout le vocabulaire que tu n'as jamais appris du genre "ministre des affaires étrangères" etc. Si les cours d'anglais sont aussi exigeant que ce que j'ai eu, tu vas devoir travailler fort. A lyon3 ils étaient pas tendre et avaient tendance à enlever des points pour des trucs vraiment mineurs. La différence entre la traduction anglais en L1 et L3 est minime. En gros dès le début ils veulent que tu fasses des textes impeccables. La seule différence c'est qu'en L3 tu perds plus de points par faute. Du coup, si ton anglais est vraiment juste niveau bac. ça suffira pas.

Les cours de droit etc ne m'ont pas demandé trop de travail. j'ai littéralement commencé à lire le cours de droit, politique et histoire du Japon 2 semaines avant les partiels à chaque semestre et c'est passé crème. (bon j'ai eu entre 10 - 12, mais considérant le temps investi...)

Je te souhaite bonne chance.

27 Mai 2016
20:04

Merci énormément pour ton commentaire ! Du point de vue de l'anglais ce n'est pas ça qui va me poser de problèmes (j'étais en section européenne, et j'ai le diplôme du Cambridge Certificate, mais le niveau maximum délivré par le diplôme est B2 donc je ne sais pas si je suis plus B2 + ou C1, on verra aux résultats du bac) et comme je ne suis pas en général mais en techno hôtellerie, j'ai déjà des cours d'économie et de gestion, mais va falloir quand même que je bosse un peu. Pour le japonais je dois connaitre une cinquantaine de kanjis, mais après le bac je bosser à fond dessus avec ma prof. Et puis je pense que continuerais à avoir cours avec elle peut être 1 h par semaine pour m'aider pour ma L1, des cours de soutiens ça pourrais m'être bien utile je pense.
Il faudra juste que je me trouve un job avec pas trop d'heure et pas trop fatiguant pour être en forme en cours ou pour avoir le courage de travailler chez moi. Et puis comme je l'ai dis précédemment, au pire je raccourcirais mon voyage, bien que j'aimerais rester 21 jours, mais bon c'est déjà bien de pouvoir partir :)

Je te remercie énormément pour ton commentaire très utile ! Bon courage pour ta poursuite de tes études !

Medo
19 Juin 2016
07:44

Bosser et étudier, c'est toujours difficile, en LEA ou ailleurs. Mais c'est pas impossible. Moi ce que j'ai fait, j'ai bossé 2 ans pendant les 2 premieres années de mon cursus LCE japonais et j'ai pris une année de vacances pour partir au Japon (pas en Working-holliday mais en visa étudiant (留学生) en prenant des cours dans une école de langue japonaise).
Finalement, je suis jamais rentre et j'ai renouvelle mon VISA pour une deuxième année en école de japonais, puis j'ai passée les tests pour rentrer dans une université ici au japon (Je suis en quatrième année de licence ici).
Pas forcement besoin de beaucoup d'argent pour rester au japon mais il faut de l'envie car on passe beaucoup de temps en bossant (アルバイト, jusqu’à 28h/semaine) et il faut aussi et surtout être sérieux a l’école car le principal but du "voyage" est d'apprendre (chose qui se faut aussi tout en travaillant...).
Bref, j'imagine que vous êtes jeune, vous avez donc toute l’énergie et plein de possibilités! Vous avez des rêves, faites de votre mieux pour les réaliser! Rien est facile mais tout est possible! :)

19 Juin 2016
17:40

Merci de votre témoignage :) 頑張ります!Je suis motivé pour partir au Japon l'année prochaine, je me prendrais un job qui me laissera le temps de bien apprendre les kanjis et le japonais en général ainsi que de travailler les matières économiques, et qui me permettrai de réaliser mon rêve :)

Merci encore pour votre commentaire !

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.