tokyu-harajuku-tokyo-1

Les 10 destinations les plus populaires au Japon

Il y a quelques jours, lors de ma revue de presse / curation quotidienne, je suis tombé sur cet article de Forbes dont le titre a éveillé ma curiosité. Mais c'est surtout le contenu qui m'a surpris voire déçu. L'Office National de Tourisme au Japon a établi une liste des destinations les plus populaires parmi les touristes au Japon, que voici :

  1. Shinjuku (Tokyo)
  2. Ginza (Tokyo)
  3. Shibuya (Tokyo)
  4. Harajuku (Tokyo)
  5. Asakusa (Tokyo)
Dans le reste du classement, on trouve :

Ni l'article ni la source ne précisent malheureusement dans quelles conditions a été réalisée cette enquête, en particulier quel a été le panel sondé. Mais le résultat, bien que logique, a de quoi faire froid dans le dos : 80% des lieux les plus visités par ces touristes au Japon appartiennent au grand Tokyo, et le reste est accessible en à peine plus de deux heures de Shinkansen 🚅.

On apprenait ce week-end que 8,3 millions d'étrangers ont visité le Japon en 2012, soit 34,6% de plus qu'en 2011 (année du tsunami meurtrier) et tout proche du record de 8,6 millions en 2010. Parmi eux, des flots d'Asiatiques, en particulier des Chinois et Taïwanais. On sait désormais avec un peu plus de précision ce que ces touristes visitent sur l'archipel.

Hormis les visiteurs venant de pays proches du Japon, je ne crois pas qu'une telle liste soit l'apanage d'un public anglophone qui part quelques jours au Japon car c'est une destination à la mode. Difficile de se baser sur des statistiques précises, mais j'ai l'impression que beaucoup de voyageurs se limitent à un tel choix par peur, flemme ou tout simplement par méconnaissance des merveilles que recèle le Japon.

Au sein de la communauté Kanpai, nous avons la chance de pouvoir échanger entre personnes qui voyons le voyage au Japon au-delà de ses enseignes les plus lumineuses (que ce soit dans les commentaires de mes carnets de voyage, ou dans les discussions sur Kotaete).

Pourtant, critiquer la capitale japonaise et les deux pôles du Kansai, c'est sans doute faire preuve d'autant de fermeture d'esprit que de s'y limiter. J'en vois parfois ici ou là qui boycottent Tokyo justement parce qu'elle est celle qui attire le plus au Japon : quel dommage, à mon avis, de s'interdire une telle claque ! Mais quel dommage aussi de ne pas voir d'autres choses.

À travers mes articles sur Kanpai et les e-books de voyage au Japon que je vous propose, j'essaye de présenter un panaché du tourisme japonais qui ne soit pas exclusif, dans un sens comme dans l'autre. Je me réjouis de constater, à travers toutes vos interventions, que nous sommes nombreux dans ce cas !

Destinations associées

Dernière mise à jour le 15 septembre 2015