Trouver du travail au Japon après des études de droit en France ?

3 réponses

Bonjour,
J'entre actuellement en Licence d'Histoire en première année, avec une réorientation prévue en Droit dès janvier 2023. Mon projet futur est de partir vivre au Japon et d'y travailler, hors, je ne connais pas les possibilités de travail qui s'offrent à moi dans le domaine du droit. Pour le moment, je ne sais pas vers quelle filière m'orienter (droit français etc..) mais je souhaite apprendre le Japonais en parallèle, que ce soit en licence si je réussis à en trouver une dès la deuxième année de licence, ou par moi-même (même si le fait d'être en licence de japonais me paraît plus attractif et plus sérieux).
Je viens donc vers la communauté, pour demander : Quelles sont les possibilités qui s'offrent à moi en terme d'emploi et vers quel cursus me diriger pour à l'avenir pouvoir y vivre ?
Merci d'avance !

Par Rushi Publié le 29 août 2022 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,57/5 (7 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 3 réponses à la question posée

30 août 2022
12:06

Bonjour,
Comme toujours il est préférable de prendre contact avec la CCFJ (Chambre de commerce Franco Japonaise). Elle est de bon conseil, liste un certain nombres d'offres d'emplois ainsi que de formations accessibles pour ceux et celles qui souhaitent se lancer dans l'aventure du travail au Japon.
Il est toutefois préférable d'apprendre au moins les bases de Japonais avant de partir pour plus de facilités bien entendu, car sans un certain niveau vous risquez d'avoir beaucoup de mal à trouver du travail dans votre branche !
Le mieux serait sans doute d'accepter un travail subalterne et pas forcément spécialisé le temps de l'apprentissage de la langue (beaucoup plus rapide sur place ^^') et également de vous lancer dans l'approche du droit international très prisé des grands groupes européens et us sur place (particulièrement dans le domaine du commerce d'ailleurs).
Bon courage !

Réponse utile ?
4/5 (11 votes)
31 août 2022
08:52

Bonjour,

Ayant moi-même fait des études de droit (j'ai été avocat puis juriste, et je suis encore en doctorat), je me suis aussi posé le même genre de questions que toi s'agissant des débouchés au Japon. Je n'ai pas moi-même poursuivi dans cette voie pour des raisons personnelles, mais j'ai des amis qui ont poursuivi leurs études et leur carrière en lien avec le Japon, et je peux partager quelques observations.

La première chose qui me semble importante est de préciser qu'il faut tout simplement bien réussir tes études de droit, quelle que soit la voie choisie. C'est assez fondamental de faire les études qui te plaisent et de te spécialiser dans un domaine que tu aimes. Cela étant dit, et même si cela est contre-intuitif, il est plus facile de s'exporter en étant spécialisé dans une branche du droit privé (quelle que soit la branche : famille, sociétés, assurances, bancaire/financier, fiscalité, etc.) que dans une branche de droit public ou international. En effet, le droit public reste généralement assez cantonné aux frontières nationales, et le droit international est généralement un "support" mais tu n'auras pas de plus-value en faisant cela par rapport à des japonais qui se seraient spécialisés dans le même domaine. Par contre, en ayant une spécialité, tu deviens plus facilement employable, puisqu'un cabinet d'avocat ou une entreprise pourra compter sur ta connaissance du domaine et ta capacité à t'adapter aux règles locales le cas échéant.

S'agissant toujours des études, je te conseille également de faire un séjour d'études au Japon à un moment, de préférence en fin de cursus. Les universités françaises ont généralement des programmes d'échange avec des universités japonaises, mais ce n'est pas très intéressant en milieu de cursus car les programmes d'échange sont généralement... généralistes et proposent des cours en anglais à des étudiants étrangers. C'est le cas à Waseda, qui met les étudiants étrangers dans un campus séparé, et loin des étudiants japonais. Cela présente donc un intérêt moindre pour l'immersion. Par contre, tu as d'autres possibilités. Je pense par exemple au Master de droit français et japonais des affaires de l'université d'Aix-Marseille qui te permet de passer un semestre au Japon (si cela existe encore, il me semble que c'était à la Rikkyô Daigaku). Tu peux aussi te diriger vers des masters de droit comparé, notamment à Paris 1 et Paris 2, qui te font partir en séjour de recherche dans l'université de ton choix. Un ami avait fait cela et était parti faire son mémoire à Todai - il a finit par y rester et faire une thèse en droit de la concurrence, et il travaille désormais en cabinet d'avocat à Tokyo. Enfin, tu peux tenter directement un master de droit (un équivalent de LLM) directement dans une université japonaise. Un amie a fait cela à la Rikkyô Daigaku, où elle a fait un master généraliste, suivi d'un stage dans un petit cabinet d'avocat local où elle a beaucoup appris.

Enfin, le conseil un peu tarte à la crème mais tellement nécessaire que je peux te donner est d'apprendre le japonais pour avoir un excellent niveau d'ici quelques années. Si ton but est vraiment de partir faire du droit là-bas, sache que les universités locales imposent un niveau très élevé (attesté notamment par le Nôryoku Shiken niveau 2, voire 1 dans certaines universités comme Todai), et que cela te sera de toute façon nécessaire dans les faits pour suivre des cours, comprendre des ouvrages juridiques et rédiger des devoirs/notes sur place. Cela ne veut pas dire que tu dois avoir un japonais parfait avant d'y arriver, mais il faut maîtriser la langue au préalable, et être capable de s'adapter rapidement au japonais juridique une fois que tu y es.

Dans tous les cas, le projet est super, mais il faut vraiment garder en tête que le bon cheminement (du moins de mon point de vue et selon mon expérience personnelle et celle de mon entourage) n'est pas de faire du droit pour partir au Japon, mais de faire les études de droit que tu souhaites et qui te correspondent, et de monter un projet pour partir au Japon à partir de cela. C'est tout à fait réalisable, mais cela demande une bonne implication.

J'espère avoir été utile, mais n'hésite pas si tu as des questions.

Bon courage !

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
5/5 (9 votes)
31 août 2022
19:19

Merci beaucoup ! Ton commentaire m'a beaucoup aidé et je suis heureuse d'entendre que mon projet est "super" ! Je compte m'investir grandement dans mon apprentissage du droit, et je comptais déjà me diriger vers une branche de droit privée, en revanche je ne sais pas encore laquelle.
Je compte bien réussir, du mieux que je peux, et même si je rencontre des problèmes, je trouverai des solutions ou je ferai avec, ça ira :)
Merci en tout cas!

Réponse utile ?
4,25/5 (4 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.