Reparation de smartphone à Tokyo ?

1 réponse

Bonjour a tous,

J'ai malheureusement fait tomber mon Galaxy S4 hier soir en faisant du vélo et la vitre qui protège l'écran tactile s'est fissurée.
L'écran tactile lui marche encore.

Je suis à la recherche d'un magasin n'importe ou a Tokyo qui pourrais me réparer mon portable.
J'ai contacté Lorea Tec qui propose des réparations de ce type mais ils m'ont annoncé un prix de 30.000 yen, soit beaucoup trop cher.

Je m'en remet donc aux connaisseurs qui pourront m'indiquer quelques adresses.
Merci pour votre aide.

Par Thibault Publié en octobre 2013
Question intéressante ?
4/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

La réponse à la question posée

Quentin
09 octobre 2013
11:26

Bonjour!

Est ce que tu es en voyage au japon? Ou est ce que tu y es pour un bon bout de temps? Car si le téléphone fonctionne bien et que tu rentres dans quelques semaines, autant attendre et le faire réparer chez toi.
Même si j'ai l'impression que ca ne te coutera pas tellement moins cher pour ce genre de réparation.
Si on se fie au prix de la pièce sur des sites de revente, elle coute a elle seul entre 100 et 200€. Car elle contient l'écran + la vitre.

Si tu veux, tu peux le faire toi même, mais j'avoue que je ne le sentirais pas.
http://www.youtube.com/watch?v=C9oUxJkDPzQ

P.S. : Je viens de tomber sur un site français qui répare pour 100€. Mais ca dépend si tu reste au japon ou si tu reviens bientot :)
http://www.fixphonia.com/samsung-galaxy-s4/service-r%C3%A9paration-gala…

Réponse utile ?
/5 ( vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.