Quelle sons les métiers facilitant l'installation au Japon ?

6 réponses

Bonsoir,

Avant tous, je m'excuse si le sujet a déjà été aborder, je ne l'ai pas trouvé.

Oui, certain métier semble pouvoir une installation au Japon plus facile que d'autre.

Part exemple, si on est boulanger, je me suis laisse entendre dire qu'il est plus facile d'obtenir un visa travail (et donc de s'installer au Japon) plutôt que si l'on est banquier.

Aussi, j'aimerais savoir s'il existe une liste non exhaustive de métier facilitant l'installation?

Je me demande ça, car je suis en reconversion. Je suis ouvrier du bâtiment et je me lance dans une formation de Crêpier (Pour plusieurs raisons, dont l'envie de changer de Pays). Je me suis lancé et resterais dans la crêperie, mais, pour d'autre, qui ne serais pas encore sur de leur formation, connaissez vous d'autre métier concret (et pas juste gastronomie française) qui permettrait une installation future "facile" au Japon ?

On as donc :

-Boulanger
-Crêpier
-

Par Kilmae Publié en juillet 2013
Question intéressante ?
4,67/5 (24 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 6 réponses à la question posée

greg
17 juillet 2013
00:24

En gros pour faire simple, si tu sais faire des choses qu'ils ne savent pas faire tu seras accueilli facilement.
L'exemple des boulangers pâtissiers est peu être moins vrai maintenant vu qu'ils vont tous en stage en France ou en Europe avant d'exercer leur métier.

Si tu as moins de 30ans tu peux demander un visa avec permis de travail pendant 6 mois, renouvelé si tu as un contrat avec une entreprise, et cela peu importe le type de travail.

Réponse utile ?
4/5 (10 votes)
Calyrion
17 juillet 2013
00:24

Salut !

Je m'étais déjà renseigné un peu sur le sujet, malheureusement, il n'existe pas de liste magique concernant ces métiers ^^'

Parler correctement le japonais ou/et avoir de l'expérience et être qualifé dans un domaine spécifique (commerce, restauration,...) est le minimum pour prétendre à un emploi au Japon.

Bien sûr, il y a des personnes qui s'en sortent relativement bien, et dégotent du travail sans nécessairement avoir un profil idéal, mais il ne faut pas oublier que non seulement elles sont chanceuses (et ça, c'est pas donné à tout le monde malheureusement), mais elles sont également minoritaires.

Voilà grosso modo

Réponse utile ?
3,56/5 (9 votes)
mimi05
17 juillet 2013
11:34

Mon prof de japonais m'a expliqué qu'un de ses amis français partit habiter au Japon avait commencé par vendre des crêpes à la française dans une toute petite roulotte dans la rue.
Aujourd'hui, il tient un restaurant de crêpes et autres desserts qui affiche complet toute l'année!

Désolée, je n'ai pas plus de renseignements concernant les visas etc. mais je pense qu'il faut au minimum savoir parler japonais correctement (bien connaître son keigo/langage honorifique surtout, notamment si tu veux te lancer dans un métier lié à la restauration).

Réponse utile ?
3,75/5 (8 votes)
Kaky
17 juillet 2013
12:12

Un ami à mon père était chef cuisinier dans le sud de la France, puis il est parti à Tokyo dans un grand resto, ça a très bien marché, il s'est même marié avec Yumiko depuis, mais le pays l'a vite "gonflé" ...
Faut quand même bien réfléchir avant de se lancer là dedans, et j'crois qui a vraiment aucun métier miracle comme dit plus haut...
Bon courage !

Réponse utile ?
3,22/5 (9 votes)
Alex
18 juillet 2013
04:48

Tu peux mater la liste des métiers couverts par les visas longue durée:
http://www.mofa.go.jp/j_info/visit/visa/long/index.html

Réponse utile ?
4,08/5 (12 votes)
BLL
18 juillet 2013
17:59

Avoir une qualification est loin de suffire, il faut aussi un grosse expérience, environ 10 ans pour un visa de travail. Il faut aussi l'employeur pour accéder au visa. Se faire embaucher comme crêpier au Japon relève du miracle compte tenu du petit nombre d'établissements et du fait que les enseignes recrutent localement.

Bref, opter plutôt pour une qualification plus demandée, patisserie, et se faire une grosse expérience d'abord. Pas la peine de rêver.

Réponse utile ?
2,15/5 (13 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.