Pratiquer le kyudo au Butokuden de Kyoto sans parler japonais ?

6 réponses

Bonjour,

Une simple question. J'entends beaucoup de son de cloches différents.
Je vais aller vivre à Kyoto (une année minimum), et j'aimerai savoir si il est possible pour un étranger avec une maîtrise débutante du japonais de s'inscrire à des cours réguliers dans le Butokuden de Kyoto. J'aimerai pratiquer le Kyudo durant une année. J'ai entendu dire que certains étrangers font des initiations, j'ai aussi entendu dire qu'un français pratique de l'iaido au Butokuden alors qu'il ne parle pas un mot de japonais (mais marié à une japonaise). Certains disent également que c'est difficile de s'inscrire pour les étrangers...
Bref, savez-vous si il est possible de pratiquer cette voie de l'arc à Kyoto en dehors d'une petite découverte touristique ?

Question intéressante ?
5/5 (3 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Réponses à la question

24 Décembre 2017
22:26

PS : ERREUR dans le titre. Je ne cherche pas à pratiquer l'iaido mais le kyudo, comme le précise le message. Désolé pour la faute de titre.

25 Décembre 2017
01:54

Bonjour,
Je pratique l'iaido dans un dojo et au Budo Center (voisin du Butokuden, lequel ne sert que pour les compétitions de iaido et les entrainements de kendo).
Effectivement, la première question qu'on m'a posée, après s'être assuré que je parlais un minimum japonais, c'est combien de temps je restais.
Pour le iaido par exemple, il n'y a pas de stages d'initiation dans le Kyoto Kendo Ren Mei (association qui regroupe kendo, iaido, jodo, etc.)
Si vous compulsez quelques ouvrages dédiés au kyudo pour apprendre le vocabulaire spécifique de base, pourquoi pas (sinon il faudrait qu'un membre du dojo parle anglais et accepte de vous chaperonner, ce qui n'est pas impossible).
Quant à la durée : chaque dojo estime si ça vaut le coup d'enseigner à quelqu'un pendant une courte période. Là encore, rien d'impossible.
Le mieux est de se rendre directement à un entrainement au Budo Center et de poser la question.
Le fait d'être étranger n'entre pas en ligne de compte (même si une proportion infime de pratiquants ne sont pas Japonais), les deux conditions "sensibles" sont la maîtrise du japonais et la durée du séjour.
Gambatte !
Sébastien

25 Décembre 2017
13:14

Merci beaucoup pour la réponse.
Si vous êtes bien le Sébastien Raizer dont j'ai la pensée, je suis d'autant plus honoré. Etant pratiquant du zen (soto puis rinzai), j'ai lu votre Petit éloge du Zen, que j'ai trouvé vraiment appréciable. Je me rends justement à Kyoto pour pratiquer plus en profondeur le zen. Je connais un peu l'approche "théorique" du Kyudo par les livres de Taikan Jyoji et de Karlfried Graf Dürckheim.
Je vais contacter des clubs français pour voir si ils peuvent m'initier au Kyudo avant mon départ (en avril), peut-être que cela rendra plus facile une admission dans le Budo Center... Si une année peut paraître court, j'imagine que même les japonais peuvent parfois pratiquer un sport une année puis arrêter, déménager, etc. Les "courtes périodes" sont peut-être pour ceux qui se projettent en deçà d'une année complète...
Pour la langue, c'est sûrement le point sensible. Je pense arriver à Kyoto avec un niveau JLPT5, et je vais prendre des cours en école pour progresser rapidement (visa étudiant).
Écrivant dans des revues littéraires sur la philosophie japonaise, il n'est d'ailleurs pas impossible que je vous recontacte pour vous demander une interview.
Joyeux noël

26 Décembre 2017
12:39

Un JLPT 5, plus les termes spécifiques du kyudo, devraient suffire. L'idéal serait de maitriser le premier volume du Minna no nihongo, c'est jouable d'ici avril. Je peux me renseigner sur la personne à contacter pour le kyudo lorsque les renshuu recommenceront, début janvier.
Quant à la durée, c'est vrai que j'ai vu des gens arrêter au bout de 6 mois ou un an, pour diverses raisons.
Beaucoup de temples proposent des séances de zazen, la plupart sont payants – surtout les temples les plus célèbres à dimension "touristique", mais il en existe aussi où les séances sont gratuites comme au Mugekōin, et certains organisent des sesshin (un week-end ou plusieurs jours).
Bref, tout ça me semble de bon augure pour le kyudo.
良いお年を!

26 Décembre 2017
14:03

Merci beaucoup.
Pour le japonais, arriver à un tel niveau est en effet tout à fait jouable. Je viens de recevoir des réponses d'un groupe de pratiquants du kyudo pas loin de chez moi, ils ne sont pas nombreux et le cadre a l'air amical. Ils m'autorisent à venir pratiquer pour 3 mois afin de m'initier avant mon départ. Ça me permettra a minima de savoir comment se déplacer dans le Shajo.
Merci pour les références des temples, je vais creuser de ce côté là. J'aimerai en effet pratiquer un kyudo plus spirituel que sportif ou compétitif.
Si vous pouvez vous renseigner sur la personne à contacter, ce serait super.

27 Décembre 2017
06:32

Pour info, l'équipement complet de kyūdō coûte dans les 100 000 yen. (Je vous conseille Tozando, à côté du Budo Center)
Vous pouvez me contacter sur FB pour d'autres infos et poursuivre la discussion.
matane.
Sébastien

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.