Fête des pères au Japon, moments père-enfants au parc

La fête des pères au Japon

Souhaiter "chichi no hi" à son papa

La fête des pères ou chichi no hi (父の日), qui signifie littéralement "le jour du père", est fêtée au Japon chaque année le troisième dimanche du mois de juin. Elle constitue une façon de rapprocher la famille et de profiter d’un instant privilégié entre un papa et ses enfants.

C’est en 1910 dans l’état de Washington aux États-Unis que serait née la fête des pères. Cette célébration forte de sens a fini par se répandre dans le monde entier ou presque durant la seconde moitié du XXe siècle ; c’est donc logiquement qu’elle existe aussi au Japon où elle est baptisée chichi no hi, c'est-à-dire "le jour de papa". Même si elle reste encore discrète (selon un sondage de 2018, seules 30% des personnes interrogées pensaient offrir un cadeau à leur père à cette occasion) et un peu moins suivie que la fête des mères, elle permet néanmoins de redynamiser la relation père/enfant(s).

Un père souvent absent du foyer, des enfants à l’emploi du temps surchargé

En effet, la présence du père au sein de la famille japonaise a souvent tendance à être plutôt minimaliste, car, comme le mettent en avant de nombreuses études et ouvrages, le travail occupe une place prépondérante dans l’esprit et la vie des hommes japonais.

Le père, d'ordinaire absent du domicile, rentre en général assez tard en fin de journée et bien après l’heure du dîner qu’il prendra fréquemment sans sa famille, a fortiori s'il habite et travaille dans une grande zone urbaine.
Son temps de repos peut être pour une large part consacré à des loisirs personnels, encore au détriment de la famille, car il est aussi important d’adhérer à des groupes pour faire partie de la société au Japon.

Par ailleurs, l’enfant ne bénéficie pas non plus de beaucoup de temps libre : outre ses cours à l’école, il pratique une ou plusieurs activités extrascolaires l’occupant 2 à 5 après-midis ou soirées par semaine (club de baseball ou football, danse, piano, piscine ou art martial...). De plus, les enfants sont souvent inscrits à des cours de soutien scolaire le soir, les gakushu juku (学習塾). Bien que facultatifs, ces cours supplémentaires sont quasi-systématiquement suivis car valorisés par la société japonaise, si bien qu’un enfant fréquentera l’un de ces établissements privés 1 à 3 fois par semaine.

Dans de telles conditions et avec un devoir sociétal si lourd, il n'est pas simple pour un père de passer du temps avec ses enfants et la fête des pères vient donc à point nommé pour y remédier un peu ! Dernièrement, la pandémie de Covid 🦠 bouscule un peu cet état de fait et l'essor forcé du télétravail donne l'occasion de passer plus de temps au quotidien au sein de son foyer.

Fête des pères au Japon, idée cadeau bouteilles de vin

Quel cadeau choisir pour un papa japonais ?

Il ressort des différentes enquêtes menées que les cadeaux qui plaisent le plus aux pères japonais seront ceux qui s’apprécient sur le temps libre et invitent à la détente :

  • l’alcool arrive en première place. La bière de qualité, présentée dans de jolis coffrets en bois rassemblant plusieurs marques japonaises prestigieuses (et non les Happoshu qui sont considérées comme des bières bas de gamme) est un cadeau qui a de fortes chances de plaire. Suivent de très près le saké Nihonshu 🍶, la liqueur Shochu et le Whisky, ces derniers proposant même des emballages spécifiques sur le thème de la fête des pères ;
  • les produits alimentaires occupent la seconde place : l’anguille (unagi うなぎ) est un plat très apprécié et fait partie des plus offerts, suivie des fruits de mer qui sont également une valeur sûre. Enfin, on retrouve des apéritifs et accompagnements, ou encore les nouilles de sarrasin soba (そば ) et les nouilles fines de farine de blé somen (素麺 ), le tout vendu dans de jolis paquets ;
  • les cadeaux liés aux loisirs et au sport sont également très appréciés, ils doivent cependant bien s’accorder avec les centres d'intérêt du père. On y trouve par exemple des articles de golf, une tenue de cycliste, une montre de plongée, ou encore un stage ou une sortie sportive ; le choix est très large et ciblera vraiment le destinataire du cadeau ;
  • enfin les cadeaux un peu "passe-partout" dont on trouve toujours l’utilité : de jolis polos décontractés et tendance, un rasoir électrique sophistiqué, une brosse à dent électrique, des écouteurs audio de qualité, un portefeuille, une belle paire de lunettes de soleil ou encore un mug ou une choppe à bière personnalisée avec le nom du papa ont, entre autres, une forte probabilité de plaire tout en étant utiles.

D’après une étude menée par Rakuten en 2018, le montant moyen dépensé pour un cadeau de fête des pères était de 6.294¥ (~48,41€).

Les impairs à ne pas commettre

Certains cadeaux peuvent aussi être mal perçus par leurs destinataires. Sans que cela soit une généralité, il convient d’éviter d’offrir par exemple :

  • des chaussures de ville, qui peuvent évoquer le piétinement ou l’écrasement, comme dans la relation dominant/dominé très présente au Japon ;
  • de la papeterie, une montre ou un sac pouvant rappeler le monde du travail déjà très (trop) présent ;
  • des ciseaux ou un couteau, peuvent symboliser un lien que l’on souhaite couper.

Par ailleurs, on veillera aussi à éviter les lots de 4. En effet, ce chiffre se prononce "shi" en japonais, tout comme le mot "mort". Le chiffre 9 (kyu ou ku) évoque la souffrance (ku ou kurushii) en raison là aussi d’une homophonie entre ces deux mots.

Fête des pères au Japon, moments père-enfants au parc 2

Les attentes réciproques père/enfant(s)

Le jour de la fête des pères devient une occasion de se rapprocher : ainsi on aspire, tant du coté des parents que des enfants, à passer du temps ensemble, parler, rire ou jouer. Certaines familles aiment sortir, aller se promener, manger dans un bon restaurant de Yakiniku (viande grillée) par exemple, tandis que d’autres préfèrent rester à la maison, tout simplement ensemble, l’important étant surtout de passer un moment privilégié et agréable.

---

Kanpai souhaite une très bonne fête à tous les papas du monde !

Updated on 18 juin 2021 - Father's Day in Japan