Motonosumi Inari

Le tunnel de torii entre mer et montagne

Motonosumi Inari est un sanctuaire shinto situé face à la Mer du Japon, dans la ville de Nagato, dans la préfecture de Yamaguchi, au sud-ouest sur Honshu. Réputé pour son chemin d'une centaine de portes vermillon torii accroché à la falaise, le panorama naturel offert est tout à fait sublime. Néanmoins, il reste difficile d'accès en transport en commun car éloigné du tissu urbain.

Motonosumi Inari est construit en 1955 par un pêcheur de la région. Cet homme fait un rêve dans lequel un renard blanc lui demande de lui édifier un sanctuaire en échange de toute la réussite du monde. La légende conte que cette déité est en réalité un esprit du sanctuaire Taikodani Inari de la préfecture de Shimane. Aujourd’hui, plusieurs divinités y sont représentées, comme celles pour la réussite professionnelle, la chance ou encore le trafic routier.

Connu des photographes comme un très joli spot qui associe le rouge vermillon du chemin composé de 123 torii, le bleu intense de la mer et le vert soutenu de la végétation alpine, ce panorama imprenable sur la côte maritime escarpée est élu parmi les 31 plus belles vues du Japon par CNN depuis 2015. Le site rivalise définitivement avec Fushimi Inari Taisha à Kyoto par sa beauté scénique et sa tranquillité touristique.

Une autre des particularités de ce sanctuaire est le placement de sa boîte à offrandes Saisenbako. Il est coutume au Japon de jeter une pièce, en général de cinq Yens, dans une urne mise à disposition devant l’entrée des bâtiments shinto. Le Saisenbako de Motosumi Inari se trouve être fixé au sommet, à six mètres au-dessus du sol, du dernier torii de la longue allée qui mène vers la montagne. Les Japonais aiment à penser que leur vœu sera plus sûr de se réaliser s'ils arrivent à mettre la pièce dans cette boite plus haute et plus petite qu’à l’accoutumée.

Toutefois, la visite du sanctuaire présente un bémol non négligeable : son emplacement. Aucun train ou bus ne permet de s’y rendre directement ; le seul moyen de transport viable reste donc la voiture. On recommande donc fortement de louer un véhicule à la journée depuis les villes de Shimonoseki ou Yamaguchi, afin de profiter de la balade pour admirer les magnifiques paysages côtiers avoisinants ; par exemple les îlots rocheux d'Omi ou encore le pont Tsunoshima, le plus long du Japon, à Nagato.

En octobre 2018, le sanctuaire annonce qu'il va supprimer "Inari" de son nom officiel qui serait trop long à retenir pour les touristes étrangers. Le prête en chef indique que ce changement est une "révélation des dieux".

Notez cette destination
4.8/5 (10 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Motonosumi Inari

  • Motonosumi Inari 7
  • Motonosumi Inari 1
  • Motonosumi Inari 2
  • Motonosumi Inari 3
  • Motonosumi Inari 4
  • Motonosumi Inari 5
  • Motonosumi Inari 6
  • Motonosumi Inari 8
  • Motonosumi Inari 9
  • Motonosumi Inari 10

Informations pratiques

Utiliser Google Maps
Agrandir la carte
Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Motonosumi Inari

  • En taxi -- ~20 minutes depuis la gare de Nagato-Furuichi sur la ligne JR Sanin (5.000¥ (~38,60€) environ pour l'AR)
  • En voiture -- ~1h30 depuis Shimonoseki ou Yamaguchi à l'adresse : 498, Yuyatsuo, Nagato-shi, Yamaguchi

Destination non accessible avec le JR Pass

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Tarif

Gratuit

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Accès libre

Durée / période de visite

Une bonne heure sur place

En japonais

元乃隅稲成神社 (Motonosumi Inari Jinja)

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Site officiel (en japonais)

Page sur l'office de tourisme de la préfecture (en anglais)

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Motonosumi Inari (Chugoku)