Dreamcast

Dreamcast

La dernière console de jeux culte de Sega

Succédant à la Saturn, la Dreamcast est la dernière console de jeux vidéo 🎮 de Sega. Sortie en novembre 1998 au Japon et à l'automne 🍁 1999 en Occident, elle reste une machine culte pour un grand nombre de joueurs de l'époque. Facile à programmer et bénéficiant de nombreux ponts avec le marché de l'arcade via notamment la carte Naomi, elle a vu sortir un grand nombre de jeux vidéo de légende dans une fenêtre temporelle très resserrée.

On citera par exemple, sans ordre particulier, les 2 Shenmue (jeux les plus chers de l'Histoire à l'époque), Jet Set Radio et l'introduction du cel-shading, situé à Shibuya, le RPG Eternal Arcadia ou Skies of Arcadia en occident, le fantasque Crazy Taxi, des jeux de sport arcade comme les Virtua Striker (foot) ou Virtua Tennis, Chu-chu Rocket et Phantasy Star Online parmi les premiers jeux en ligne, les jeux de rythme artistiques que sont Rez et Space Channel 5, les jeux de combat Soul Calibur de Namco et Power Stone de Capcom, l'épisode exclusif Code Veronica de la série Resident Evil, le shoot'em up Ikaruga et bien d'autres encore.

En mars 2001, devant l'échec commercial de la machine (8 millions d'unités écoulées seulement, dont près de la moitié aux États-Unis), Sega annonce l'arrêt de sa production et cesse son activité de constructeur de jeux vidéo avec la mort de la Dreamcast pour se concentrer exclusivement sur le développement et l'édition pour les machines concurrentes de l'époque : PlayStation 2, Xbox et GameCube.

⬇️ Ci-dessous, découvrez nos articles et destinations sur le sujet
Votre note sur Dreamcast
4,33/5 (3 votes)