ps-vita-kanpai

PS Vita : test complet

Avant de débuter cette prise en main de la PS Vita et pour vous rafraîchir la mémoire, je me permets de vous rappeler mon essai de la Vita publié il y a quelques mois. Je ne vais pas forcément me répéter ici, par confort de lecture mais aussi parce que la plupart de mes impressions se sont avérées une fois cette console finale entre les mains. Donc n'hésitez pas à (re)lire mon premier test.

Pour information, cet article se base sur une PS Vita en version japonaise. J'ai déjà parlé sur Kanpai de la difficulté d'importer une PSVita et des prix prohibitifs souvent proposés par les exportateurs, ainsi que des difficultés et possibles problèmes liés à cet achat. La PlayStation Vita étant prévue pour une sortie le 22 février en France et dans le reste du monde, la plupart des joueurs vont attendre sagement sa sortie "officielle".

Pour ma part, je m'amuse depuis quelques jours à décortiquer la dernière portable de Sony, ainsi qu'Uncharted Golden Abyss que je suis en train 🚅 de finir et qui va faire l'objet d'un test complet très rapidement (mise à jour : voici le test d'Uncharted PS Vita). Je voudrais réaffirmer que la PS Vita est un très beau produit. Autant je n'avais pas spécialement succombé aux charmes de la PSP, autant on ne peut que se pavaner devant sa petite sœur et en particulier son écran, grand et somptueux. Pour ne rien gâter, la console est vraiment légère (260g), ce qui contraste avec l'impression qu'elle dégage.

Côté hardware, pas grand chose de plus à signaler que je n'aie pas déjà exprimé. Le ports cartouche et carte mémoire seront peut-être un peu difficiles d'accès pour les gros doigts. En parlant de Memory Card, il est assez honteux que Sony oblige son achat pour jouer à certains jeux, par exemple Uncharted pour ne pas le citer. On se croirait revenu en 1994 du temps de la première PlayStation...

Au niveau de la batterie, elle a effectivement une durée de vie limitée, qui se réduit encore pour peu que les fonctionnalités de connectivité (Wi-fi, Bluetooth) ou encore le volume soient activés. Il faut dire que l'écran consomme à lui seul beaucoup de ressources. La PS Vita demande donc d'être rechargée assez fréquemment ; comptez en moyenne toutes les quatre heures, ce n'est donc pas plus choquant que sur une 3DS...

Concernant le firmware de la console, il s'agit d'un système d'exploitation classique mais rapide, et qui gère plutôt bien le multi-applications (sans aller jusqu'à deux jeux en simultané). En revanche, je suis un peu moins fan de l'affichage en bulles, que je trouve un peu vieillot. La PS Vita est livrée en standard avec quelques applications et mini-jeux, dont Near (un sous Street Pass) ou encore le "jeu à distance" tant attendu, mais que je n'ai pas encore pu tester.

On retrouve également l'accès au PlayStation Store et PSN pour télécharger des démos PS Vita et jeux PSP. Pour ces derniers, il faut malheureusement payer un "UMD Passport" et ce, même si vous avez déjà acheté le jeu PSP. Et encore, seule une sélection est disponible... Sinon, la gestion des trophées arrive enfin. La PS Vita partage évidemment la liste d'amis PS3, mais pour l'instant l'inverse n'est pas encore possible depuis la console de salon.

Je regrette aussi que les jeux soient aussi chers, surtout quand la PS Vita semble livrée en kit : sans carte mémoire, ni écouteurs... Ni housse, accessoire pourtant indispensable vue la fragilité de la machine et sa capacité à attraper les poussières. Il faut donc prévoir un budget plus important que les 249€ pour sa sortie - Amazon.fr la propose à 234,99€ en précommande. Malgré tout, c'est un achat que je ne regrette pas, et j'espère que les développeurs sauront nous livrer des jeux à la hauteur. Pour l'instant, le catalogue est famélique et cela s'en ressent sur les faibles ventes japonaises.

Test vidéo et gameplay Uncharted

Puisque vous avez été nombreux à la demander sur Facebook, Twitter et Google Plus, voici une petite vidéo de mon cru qui vous présente la PS Vita.

Je n'ai pas souhaité vous présenter une vidéo de déballage ("unboxing") à l'intérêt parfois discutable. Au contraire, je vous propose de naviguer directement dans les menus de la PlayStation Vita, en visitant les mini-jeux inclus. Puis vous découvrirez Uncharted Golden Abyss en mouvement.

Excusez-moi d'avance pour la qualité audio-vidéo loin d'être d'un niveau professionnel ; je n'ai pas le matériel et sûrement pas les compétences. J'espère que vous apprécierez malgré tout cette vidéo de la PS Vita :

Déballage du kit presse et soirée de lancement

Complément du 16.02.2012

Près d'une semaine avant le lancement officiel de la PS Vita, le 22 février en France et dans le reste du monde hors Japon, le livreur est venu m'apporter un beau cadeau de la part de PlayStation France : une PSVita.

Celle-ci est accompagnée de 7 jeux complets à télécharger sur le PlayStation Store, pour découvrir la machine :

  • Uncharted Golden Abyss
  • Unit 13
  • WipEout 2048
  • Little Deviants
  • Everybody's Golf
  • Reality Fighters
  • ModNation Road Trip

Je suis actuellement en train de les télécharger pour les tester, et vous proposer des articles et vidéos de présentation.

---

Quelques jours avant cet arrivage (le 1er février, pour être exact) j'ai envoyé l'ami Niko participer à la soirée de lancement de la PS Vita, à laquelle Kanpai était invité. Voici son compte-rendu :

Avant l'arrivée imminente et très attendue de la PS Vita, je me suis rendu à la soirée de présentation de la dernière console portable de Sony. C'est dans un superbe duplex au cœur du Trocadero que nous sommes accueillis. Ambiance bleue tamisée, grands sofas confortables, baies vitrées donnant sur la Seine... on est bien là !

Deux espaces sont définis.

Un premier où des animateurs nous détaillent les caractéristiques techniques et physiques de la console. Je retiens que la PSVita est compatible avec sa grande sœur la PlayStation 3, c'est à dire que l'on pourra jouer à deux sur un même jeu : l'un sur la TV avec la PS3 et l'autre sur la Vita. On pourra également commencer un jeu sur la portable et le transférer sur PS3 pour le continuer sur grand écran.

Passons a l'autre espace et prenons en main cette console. Première impression : une légèreté impressionnante ! Un grand écran agréable pour les yeux, deux pads analogique (contre un seul sur PSP)... Petite balade dans le menu : c'est tactile, fluide et clair.

J'ai testé 4 jeux : Virtua tennis 4, WipEout 2048, escape plan, et Little Deviants. Je ne m'attarderai pas sur Virtua Tennis et WipEout qui n'ont plus rien a prouver, bien que VT4 soit jouable tactilement. Quant à Little Deviants et Escape Plan, prévus pour optimiser le tactile de la Vita, il n'y a pas grand chose à redire graphiquement, mais c'est vraiment niveau tactile que j'ai un peu péché. J'ai eu un peu de mal pour m'habituer à toucher l’écran et envoyer son perso ici ou là, surtout quand on tient la console à deux mains : le fait d'en lâcher une oblige à repositionner correctement l'autre pour accéder confortablement à l’écran. Sentiment encore plus flagrant lorsqu'il s'agit de "pincer" la console avec l’écran tactile arrière... A première impression, je dirais que le tactile n'est pas encore au top pour les jeux de réflexe mais plutôt pour les jeux de réflexion ou de stratégie... Mais à force de pratique, l'aisance viendra sans doute.

Dernière étape de la soirée, un jeu-concours, où l'on pouvait gagner la PS Vita. Il s'agissait de rentrer dans pièce toute noire, la "dark room", où il fallait toucher pour reconnaitre divers objets liés à l'univers PlayStation, et citer leur nom exact, par exemple : Dual Shock 3, Eye Toy, Move Gun, etc. Pas facile donc ! Le meilleur blogueur repartait avec un press kit en avant-première pour tester la Vita et les jeux.

Je n'ai malheureusement pas été le plus rapide ni remporté la console, mais j'ai tout de même passé une excellente soirée à tester cette PlayStation Vita !

Voici un aperçu de la soirée en photos (celles sur place sont fournies par PlayStation France).

Dernière mise à jour le 06 octobre 2015