Je n’achèterai pas Final Fantasy XIII

FF13, non merci

Il y a 10 ans de ça, j'aurais probablement commandé la version japonaise de ce Final Fantasy XIII. Il faut dire qu'à l'époque, les sorties de RPG n'avaient pas la même teinte. Ces jeux de genre mettaient plusieurs mois à débarquer en version américaine, et il fallait encore attendre si toutefois l'éditeur daignait les localiser pour l'occident. Aujourd'hui, la situation est différente : à peine plus de 2 mois se sont écoulés entre les sorties japonaise et occidentale, pour le plus grand bonheur des fans de la série. Pour ma part, et pour plusieurs raisons (la critique répétée de ses qualités ludiques depuis la sortie japonaise, le design visuel très particulier, ou encore mon absence tout le mois de mars due à mon dernier voyage au Japon), j'ai décidé de faire l'impasse sur ce FFXIII et je m'en explique.

La sortie d'un Final Fantasy de la lignée originale est évidemment un évènement mondial pour le jeu vidéo, il est donc normal que les attentes soient très fortes et que les critiques pleuvent au moindre dérapage. Ce n'est pas du mauvais esprit, quoi que les fans vous hurlent à cet endroit, compte tenu du prix prohibitif auquel ces épisodes sont vendus, de la noyade intempestive entre les épisodes parallèles et les innombrables rééditions de FF, ou encore de la dimension référentielle autoproclamée. Mais d'ailleurs, le RPG a-t-il toujours et cherche-t-il une référence ? Sait-il encore se positionner alors qu'il patauge dans la semoule depuis déjà des années, n'arrivant ni à se réinventer ni à servir du classique efficace ? Alors, comme je m'en interrogeais au sujet du RPG japonais en général, FFXIII est-il bien le sauveur d'une branche à la dérive, ou le poids qui l'emmènera définitivement au fond ?

C'est bien sûr le visuel qui prédomine pour la première approche. Et sur ce plan, depuis FF VII (et avec FFVIII puis FFX et FFX-2), le moins que l'on puisse dire, c'est que Final Fantasy emmène un design très symptomatique de la culture pop japonaise actuelle. Les protagonistes sont bien sûr les premiers touchés par ce choix, et cet épisode n'y fait pas exception. On se retrouve donc avec un casting encore une fois haut en couleur... je ne suis pas loin de parler de "guirlande de Noël". La société nippone est faite de telle sorte qu'entre les uniformes en période scolaire et les costumes/tailleurs en situation professionnelle (je schématise, évidemment), les Japonais accordent beaucoup d'importance au look. Entre Daikan-yama et Harajuku, ça claque, mais lorsqu'il s'agit de les incarner pour mener une révolution dans une ambiance fin du monde, je leur trouve tout de suite beaucoup moins de crédibilité. Sans oublier qu'on tourne un peu en rond dans les clichés comportementaux du character-design.

Mais c'est surtout sur ses qualités ludiques que Final Fantasy XIII peut être objectivement épinglé. Encore une fois, je n'ai pas touché au jeu, mais je me base sur un nombre de critiques assez vaste pour être convergent. Metacritic lui pointe un des plus bas scores de la lignée FF. Même Ban-chan, Français expatrié au Japon, joueur devant l'éternel et amateur de RPG japonais de longue date, a confié s'être parfois ennuyé sur le jeu, et lui avoir préféré Heavy Rain. Tellement effrayé par le challenge de son développement, Square-Enix a développé un action-RPG d'une linéarité rare, qui se libère dans ses 3 derniers chapitres comme un retournement de chemise opportun. Mais l'exploration, les villes et discussions, les énigmes, les boutiques, la carte du monde, les levels... vous pouvez encore les chercher longtemps.

À mon avis, ce titre ressemble un peu trop fort à un jeu de commande très arriviste, auquel on aurait collé le nom Final Fantasy pour exploser les ventes. Sans sa dénomination, quel budget et quels délais de développement lui aurait-on alloués ? Et surtout, ne serait-il pas passé aussi inaperçu qu'un Lost Odyssey ou un Last Remnant ? Le RPG japonais se serait-il laissé dépasser par un marché du jeu vidéo qui a évolué beaucoup plus vite que lui ?

Donc désolé Square-Enix, mais pour toutes ces raisons, Final Fantasy XIII, ce sera sans moi.

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Anylith
04 Mars 2010
15:19

"Square-Enix a développé un action-RPG d'une linéarité rare, qui se libère dans ses 3 derniers chapitres comme un retournement de chemise opportun. Mais l'exploration, les villes et discussions, les énigmes, les boutiques, la carte du monde, les levels... vous pouvez encore les chercher longtemps. "

Je crois que 90% des internautes qui critiquent Final Fantasy sont juste la pour se donner une image de "Ouah ! J'suis trop un gamer ! J'critique et tout ..."
Tous, sont en train de démonter un jeu auquel ils n'ont jamais joué plus d'une heure, à suivre comme des toutous l'avis des autres. Les mots "couloir" ou "y'a pas de ville" reviennent sans cesse, et pourquoi ? Parce que des ignorants (Oui c'est le mot) l'ont vu dans tel ou tel test.
Alors certes, la richesse de l'exploration a été sacrifiée (enfin, sans trop spoil, les personnages sont dans un contexte de fuite, est-ce que dans Prison Break, les héros sont partis en ville acheter des champignons ?) , mais... c'est un autre genre. Les conservateurs y verront un pseudo-RPG ou un pseudo-FF , les autres une aventure formidable qui prend des risques.
Ce qui fait la richesse des FF, c'est que chaque épisode est unique en son genre, alors je ne comprend pas bien, d'un côté on ronchonne quand sa ressemble trop à son grand frère ( Cf Bioshock 1 & 2 ) et de l'autre, le moindre changement créer une véritable polémique "gna gna, avant c'était mieux".

Bref, Final fantasy XIII est un très bon divertissement, et si le fait de le critiquer par rapport à ses ainés sous des prétextes tel que suivre la masse ou se donner une image de connaisseur font que les internautes se sentent mieux, autant les laisser patauger dans leurs conneries ( Attention je ne te critique pas Gael loin de là, mais plutôt la communauté Française dans son ensemble ).

05 Mars 2010
10:20

Depuis sa présentation, FFXIII a été un sujet de discussion très récurrent entre Gael et moi. Globalement, je pense partager beaucoup de points de son article. Toutefois, en ce qui me concerne, FFXIII sera bien mien, dans sa version PS3. Et ceci pour une simple raison. J'ai le sentiment, et les déclarations de Wada ont l'air d'aller dans ce sens, que FFXIII risque d'être le dernier de son espèce. Le dernier d'une race de jeux japonais pharaoniques, qui en mettent plein la vue avec des séquences en images de synthèse en 1080p à foison et cette impression, même si tout n'est pas parfait, d'avoir quelque chose de "grand" entre les mains.

On attendra bien sûr de voir ce que donnera Versus XIII avant de sonner la fin du genre RPG cinématographique japonais à gros budget, mais j'ai de plus en plus le feeling qu'après FFXIV online, on aura quelque chose de très différents pour FFXV. Soit un jeu sur la génération actuelle réalisé avec beaucoup moins de temps et de moyens (en partie grâce à l'expérience FFXIII, mais aussi au travers de moins de CG), soit pourquoi pas un jeu pour la prochaine génération de consoles portables ou, ne l'excluons pas, la Wii. On verra bien entendu à la fin de sa vie à quel point FFXIII aura été rentable (ou pas), mais actuellement, je doute qu'un développeur japonais ait réellement l'envie ou les moyens de relancer un tel projet et d'en assumer les risques. D'ailleurs, le simple fait de voir que la majeure partie des prochains JRPG ambitieux arrivent sur Wii ou portable semble clairement montrer la tendance à une rationalisation des coûts de développement et l'abandon du modèle cinématographique surdimensionné initié par FFVII.

Enfin, pour en revenir à FFXIII, honnêtement, après expérience, je ne demande que 3 choses d'un Final Fantasy moderne. Qu'il ait une histoire agréable à suivre, un excellent système de combat et que les cinématiques m'en mettent plein la vue. Et ce contrat-là semble pleinement rempli.

edgydog
05 Mars 2010
10:45

Pour ma part, même si je n'écrirai pas un aussi long paragraphe que vous, ce qui me choque depuis la sortie de la PS3, et pour le cas présent encore plus car fan de la série, c'est que la qualité qui revient le plus pour FFXIII c'est: "il est trop beau !"...

Et ça concerne également les commentaires de certains joueurs sur certains forums de sites spécialisés qui, pour seul justificatif de la valeur du jeu, invoquent les graphismes...

Pour info, je n'ai pas la PS3, ni la Xbox 360 d'ailleurs, je me suis arrêté à la PS2, que j'ai suivie jusqu'au bout, avant de laisser tomber les jeux vidéos (à part quelques rares jeux PC, comme Mass Effect par exemple).
Par contre, mon petit frère qui est encore à fond dans le move, l'a et est en train de sa taper Star Ocean 4 (il est vers la fin avec 75h de jeu) et il ne m'a jamais parlé des graphismes pourtant sympas car pour lui seul le plaisir de jeu compte. De plus, il y joue sur une TV cathodique de 55 cms... ;)

De toute façon, je verrai le jeu lundi chez un pote qui est un peu dans le même cas que beaucoup de joueurs PS3, avec le syndrome: "ouah c'est beau et c'est tout"...

Ozgarden
06 Mars 2010
14:54

L'industrie du jeu vidéo est devenue complexe. La génération Pong se fond peu à peu dans la masse. Et le gamer est devenu monsieur tout le monde. L'image du gros Geek derrière son écran ne colle plus du tout. Et s'il est vrai qu'il reste un grand nombre de puristes, la majorité silencieuse est plus importante pour les gros bonnets que la minorité qui prétend avoir du goût. Cette fameuse catégorie de personnes dont on ne doit sous aucun prétexte s'emparer de leur "precious". C'est très bien qu'ils existent et dans une certaine mesure, je pense en faire partie.

Maintenant, sous prétexte qu'un enième épisode de grosse franchise ne marche pas dans les pas d'un légendaire "number seven"... vais-je me plaindre ? Est-ce que je serai déçu ? Oui, certes, je m'attendais vraiment à autre chose. Et ces défauts qu'on me murmure depuis maintenant plusieurs semaines ont fini par me saouler. Par contre j'ai retenu que le système de combat était novateur et que l'IA avait du mordant, voire du répondant. Et c'est pour moi une bonne raison de tenter l'expérience par moi-même.

Tout comme Heavy Rain, dont j'ai entendu, avant d'y avoir touché par moi-même, que c'était une grosse daube inintéressante. J'en ris encore.

On s'enlise, on s'engouffre dans un système de "chacun mes goûts", ou l'essence de la masse doit faire office de baume apaisant sur mon esprit de consommateur influencé par les "full review" et autre "trailers". Mais je constate, avec beaucoup d'intérêt, qu'il reste un grand nombre d'acheteurs intelligents.

Je découvre le site à l'instant. Avec beaucoup de plaisir. Et ce que tu écris est censé et intéressant. Mais au final, je ne sais pas quel réel genre d'impact une poignée d'internaute peut avoir sur une licence chérie ou sur d'autres webophiles. Mais bon, je vais éviter de trop m'étaler. Je préfère me contenter de ma découverte de kanpai.

Bon vent.

Oz'

saki_animatek
07 Mars 2010
17:10

Mouai. Je reste convaincu que sans essayer, pad en main, on peut difficilement se faire un avis sur le jeu.

Si je m'étais basé sur les critiques des gens, je n'aurais jamais découvert l'excellent FF8 à l'époque, soit disant trop niais, et avec un système de magie bancal.

J'avoue que depuis FF9, la magie n'est plus du tout la même, mais c'est pas pour ca qu'il faut devenir réfractaire à tout type d'évolution.
Oui FF semble évoluer du côté de l'action / rpg.
A tord ou à raison ?
Seul l'avenir nous le dira, dans tous les cas, on ne peut que saluer l'envie de se renouveler.

Bref, dans le pire des cas, un mauvais FF reste un bon jeu, donc je serais au taquet dès demain matin pour m'en procurer un exemplaire.

micky2be
08 Mars 2010
01:15

Il ne faut surtout pas oublier que la serie des FF c'est surtout des histoires à couper le souffle. Squaresoft, maintenant Square-Enix, n'ont jamais eu l'intention de nous pondre le meme style de jeux les un apres les autres, mais plutot des histoires passionante où l'on incarne des heros (RPG). Et ce, peut importe le style de jeux.

Le systeme de combat, et le spherié quand à moi me semble tres interessant. Vivant au Japon je n'ai pas encore reellement mis la main sur ce FF13 (mais sur pas mal de goodies), j'attendais la version US pour mieux profiter de l'histoire, car mon niveau de japonais n'est pas assez bon pour des RPG.

Vincent
09 Mars 2010
04:37

La sortie en France est imminente, les gens sont surexcites comme tout mais ne vous inquietez pas, la plupart des joueurs auront un gout amer dans leur bouche une fois le jeu boucle, c'est juste qu'ils ne le savent pas encore.
Avec le recul, ce FF13 me fait plus pense a un Monster Hunter qu'a un Final Fantasy comme on les connait.
Mais comme on a pu le lire partout et comme je l'ai dit moi aussi, FF13 reste un bon RPG, c'est juste son nom qui ne lui va pas.

squacaca
13 Mars 2010
19:35

Je n’achèterai pas Final Fantasy XIII>>> idem... enfin je l'achèterai quand il passera sous la barre des 15 € car c'est tous ce qu'il mérite.

square-enix ne vaut vraiment pas squaresoft! depuis FFX -(10) sortit en 2002 le genre est passé du RPG au shoot'em up ridicule avec ce 13ém épisode. il n'y a aucune exploration si ce n'est quelque coin lors du long couloir ou est passé la map monde ??? depuis le 10ém il n'y en a plus du coup les vaisseaux n'ont plus aucune utilité. si ce n'est d'être jolie .et c'est ça qui blesse avec square enix, ils ont saccager de plus en plus leur saga au profit du superficiel; les graphismes loin devant le scénario, le gameplay qui ne fait plus RPG. à les lire dans leur interview ils ne savent plus comment faire les final fantasy revoir les 9 premier épisodes ça ne leur vient pas à l'idée par contre tant qu'il y aura des imbéciles prêt à acheter tous et n'importe quoi s'affublant d'un logo FF -_-

kanno
14 Mars 2010
01:56

Pour ma part, je viens de commencer Final Fantasy XIII, et je suis un amateur de la série depuis le 7.

J'ai été plutôt déçu par le 12, à cause des phases de donjons/combat trop longues, pour des phases de scénario trop courtes.

Je ne suis pas quelqu'un qui passe des heures sur sa console, et
pour ce qui est de FFXIII et le peu que j'ai joué, je pense vraiment que c'est une belle expérience cinématographique. J'ai l'impression de regarder un film.

Le scénario, les graphismes, les musiques sont tellement éblouissants que j'en ai oublié que c'est un jeu.

Pour ma part, c'est assez rafraichissant de jouer à un tel rpg. Ne jouant plus du tout aux jeux vidéo de manière générale, celà me rafraichit simplement d'être plongé dans une histoire, avec la sensation d'en être le guide.

Après, pour les hardcore gamers qui connaissent bien le terrain, qui peuvent comparer aux volets précédents ou à d'autres séries, et qui sont du genre à passer 120h à explorer toutes les mini-quêtes, la déception se comprend.

Encore faut-il y avoir joué.

Rames
14 Mars 2010
13:51

Eh ben, que de commentaires :)
que de critique.
Déjà, il ne faut pas oublier que les équipes square enix sont tout de même loin d'être celle qu'était squaresoft.
De plus oui, de nos jours, les jeux, c'est super beau etc etc.. Mais niveau scénario et gameplay, c'est loin d'etre parfait...
J'ai un très bon pote qui va me dire "mais la DS c'est trop de la merde" uniquement parce que les jeux sont moins beau que la PSP.
Eh bien c'est un peu pareil avec FF
plus les FF sortent, moins je leurs trouvent d'intérêts. Le graphisme est une chose, le jeux en est une autre.
Après, chacun son avis.
Ya des soit disant hardcore gamer qui vont bander sur des graphismes, d'autres vont bander sur un scénario, d'autres sur un gameplay.

Adino
19 Mars 2010
03:30

Je pense que tout a été dis ^^

J'y joue depuis quelques jours déja et je retrouve bien les critiques dites précédemment.
J'en suis un peu déçu actuellement , ne pas pouvoir donner des ordres directement a ses partenaires , ne pas pouvoir exper comme bon nous semble, on suis une espèce de spherier qui contrairement a celui du FFX (qui était loin de nous donner l'impression de suivre une ligne donnée) est extrêmement linéaire, le spherier n'est pas entièrement déballé en début de jeu ,il ne se dévoile que partie par partie en avançant nous empêchant ainsi de prendre de l'expérience pendant des heures ... ce qui était mon passe temps favori :o
Pour ce qui est des villes et de la map monde, ... et tous les autres points ben oui c'est décevant mais comme dit précédemment c'est un bon jeu dans l'ensemble avec plein d'autre points positifs.

Je ne regrette pas mon achats ;)

Barbeb Blanche
19 Mars 2010
20:29

Puisque l'on est dans un mélange d'influence, de rumeurs, de critiques puissantes qui semblent plus que fondées, d'avis passionnants aux couleurs de rancœur, je ne vais dire qu'une seule chose.
Ce que j'ai pensé de Final Fantasy 13, après l'avoir terminé.
Ce jeu est un chef d'oeuvre.
Une fois de plus, ils sont parvenus à faire avancer le genre.
Par chance, il semble avoir évolué en même temps que mes attentes et mes gouts, qui ont, eux aussi bien changé.
Malheureusement, ou heureusement je n'étais plus capable d'aller parler a tout le monde, de fouiller chaque recoin, de lire et tout relire...
Non, j'ai grandi, j'ai presque 30 ans et ce genre de jeu, le rpg old school, ne me va plus du tout. Ce dernier Star Ocean 4 a fini d'achever mon avis.
Final Fantasy 13 est peut etre LE RPG qui correspond le mieux à ce que j'aime aujourd'hui. (Ca a d'ailleurs miraculeusement etait toujours le cas, à chaque sortie).
Toujours est il que j'ai adoré faire ce jeu.
Le système des rôles est génial et dynamique (et si j'entends quelqu'un dire qu'il est regrettable de ne pouvoir diriger toute l'équipe, je dirai que j'étais bien heureux de voir mon équipe agir avec tant de brio et faire tout ce que j'aurais aimé faire mais sans devoir y réfléchir trop longtemps. Oui, puisque ca va vite les combats, très vite).
Gran Pulse est extraordinaire et laisse présager un FF14 unique en son genre.
Je tiens aussi a souligner le fait qu'un jeu aussi maitrisé est assez rare. Les couleurs, les plans, le ciel, la vie sur gran Pulse...
Bref, si heavy rain est un film, final fantasy 13 est un tableau somptueux.

saki_animatek
20 Mars 2010
03:11

Après 35h de jeux, je confirme que pad en main, c'est une très bonne expérience vidéo ludique.

Certes pas du niveau d'un FF8 ou 9, mais la n'est pas la question. Laissons au passé ce qui appartient au passé et voyons le bons côté de ce qu'on nous propose avec ce FF13 : un excellent scénario, une bonne mise en scène, des perso géniaux, et un graphismes de folie.

vodkaOoivre
22 Mars 2010
14:15

Je suis loin d'avoir fini le jeu, mais pour l'instant, je suis quand même agréablement surpris de FF XIII.
Concernant le plus important, le système de combat, je ne saurais dire pour l'instant si il est tout simplement génial, ou affreusement indigne d'un FF.. C'est une terrible sensation d'avoir tant aimé les systèmes old school d'un FF VII, VII, etc., et de trouver que finalement, on peut s'amuser avec quelque chose de complètement différent. Alors oui, je raffole la gestion des MP, des sorts, des jobs old school. Mais pour l'instant, la gestion d'équipe de FF XIII est agréable, fraiche, innovante. Il n'y a pas à dire, les gars de Square ont de très grosses coronès, pour avoir osé créer ce système ! Il me manque quelques dizaines d'heures de jeux pour me prononcer.
Par contre, le cristarium, est vraiment trop dirigiste. C'est vraiment dommage.
L'histoire est assez intéressante, les personnages, caricaturaux, mais finalement assez attachants. J'ai envie d'en savoir plus, donc oui, c'est une bonne histoire.
Maintenant, le point le plus négatif pour moi est.... la musique ! Elle est totalement hors sujet ! Une balade de jazz d'ascenseur lors d'une fuite ? De la J-pop, voir du RnB (niveau RnB français bouuark) lors de moments clés ?
Mais qu'est-ce qui est arrivé au compositeur ? Il a laissé sa fille de 13 ans s'amuser avec son ordinateur ???? WTF ? Ou sont les orchestres magistraux, les musiques douces, la fraicheur d'une balade optimiste des anciens épisodes ? Grosse déception la dessus.
Et pour finir sur le plus optimiste... Les graphismes ! Que dire... Ca me rappelle la première cinématique du somptueux FF VIII. Elle m'avait scotché. Je me disais, dire que dans quelques années, avec la montée en puissance des consoles, les graphismes in-game ressembleront à ca. Et bien on y est ! Quelle claque ! Rien que la sensation du décollage de rétines, il faut faire ce jeu !
J'ai trop aimé jouer aux jeux vidéos, sur tous supports, de tous les styles, pour sortir l'argument de comptoir "les graphismes ne sont pas importants". Si ! Les graphismes sont p***** d'importants ! En particulier sur un FF ! Que ceux qui me disent "Si FF VII est aussi aimé, c'est pour son système de jeu, les graph n'ont rien à voir" se regardent bien dans la glace, et qu'ils se rappellent que c'était le plus beau jeu du moment, la claque ultime. Et que sans ça, ca n'aurait pas été un "LE jeu mythique", mais un jeu exceptionnel.
FF XIII ne sera surement pas un jeu mythique, mais il n'en reste pas moins un très très bon jeu.

Prolyxis
24 Mars 2010
21:26

Ce ne sont pas les graphismes dont on se moque, mais l'illustration fade et sans âme des technologies qui les supportent. Comme si tous les jeux next-gen avaient en grand un du cahier des charges :
1. Justifier les coûts.

Sans faire trop long, FFXIII n'est pas mauvais, il est juste à la mesure de ce qui se fait de mieux en ce moment en rpg : indigne d'être approfondi. C'est un jeu de surface pour joueurs sans exigences, un jeu qui n'a ni caractère ni épaisseur. Tout l'intérêt réside dans cette phrase : je joue à un opus de la série, en l'occurrence le dernier.
Nouveauté. Série. Point.

Le système de combat dérive d'une simplification de celui de xenogears dans le meilleur des cas, d'un appauvrissement de l'automatisation paramétrable de ceux du XII dans le pire.
Sans m'avancer sur le scénario que je n'ai pas complété, les personnages bariolés avec leur personnalité étendards comme dans un mauvais anime sont tout sauf attachants et crédibles.
C'est surtout d'une atmosphère, d'un goût "final fantasy XIII" dont manque le soft. Les musiques sont en partie responsables, avec leur manque de personnalité, mais il y a sûrement aussi les décors, l'absence de vie.
A vrai dire, en jouant je me suis posé plusieurs fois la question. Est-ce qu'ils y ont ne serait ce que penser ? Quoi qu'il en soit, chez les joueurs, dans la presse spécialisée (ou non) et même chez squarenix, ce n'est pas sur la solidité de l'univers, et la qualité de l'écriture que repose son relatif succès.

nala74
25 Mars 2010
08:45

Tout a fait d'accord avec l'article initial, je dirai que c un bon jeu en soi mais rien a voir avec un FF digne de ce nom, et effectivement n'achete pas le jeu si tu veux jouer a un vrai FF.
Evidemment que les graphismes sont très beaux, le scénario est et les détails sont fournis mais.... c tout......et franchement finir un FF en une trentaine d'heure.......quelle honte!!!!! je n'ai jamais joué moins de 80 heures!!!!!!!
non vraiment.....on a perdu l'esprit FF avec ce titre......espérons que çà ne soit pas le debut de la fin....

saki_animatek
27 Mars 2010
09:49

Heu mise a part les villages qui ont disparus, FF13 à tout d'un FF normal :

- une panoplie de personnages assez hétérogène
- le système d'invocation
- les magies
- un scénario assez simpliste ( comme tous les FF précédents )
- un univers unique ( encore une fois, comme tous les autres FF )
- on retrouve un semblant de world map, ou de plaine félicité, avec Gran Pulse
- des Pampa, des chocobos....

Bref, je vois pas trop en quoi ce n'est pas un FF. FFX est tout aussi linéaire, pourtant on ne lui a jamais reproché.

vodkaOpoivre
01 Avril 2010
08:57

Les plus critiques n'ont pas essayé FF XIII, en fait ?
Gael qui fait un article spécial pour dire "il est daubé... enfin je pense, je ne l'ai pas essayé. Oui je fais des tests sur quelque chose que je ne connais pas, et alors ? Demain je vous expliquerai pourquoi je n'achèterai jamais de Chateau Lafite 1972."
Et Nala74 qui dit que ce n'est pas un FF parce qu'il se finit en 30h ?! Le seul à l'avoir essayé, semble être Prolyxis, qui le trouve fade, c'est son avis, pourquoi pas. (Mais il trouve tous les jeux next-gen, donc bon...)

Prolyxis
06 Avril 2010
10:24

Essayé, et terminé. Je relisais un vieux magazine d'il y a dix ans justement, le premier gameplay rpg où fanfaronnait le redacteur en chef à propos de la sortie imminente de FF IX. Et il a ces mots qui me semblent tout à fait appropriés : " Le jour où la série disparaît... Je doute que beaucoup d'entre vous continuent à consacrer autant de leur temps aux jeux vidéo." Probablement qu'il devait être inconcevable à l'époque qu'un final fantasy ne soit autre chose qu'un travail d'orfèvre, que l'on adhère ou non. Ce qui me semble tout simplement indéfendable aujourd'hui. Se positionner en faveur d'un renouvellement du genre, d'une plus grande proximité entre la pop culture contemporaine et le jeu vidéo, vibrer pour les invocations techno-hype sur fond jazzy, s'enthousiasmer pour les personnages aux personnalités générées à partir d'archétypes issus de séries pour adolescents, tout cela ne devrait pas faire oublier combien Final Fantasy XIII manque cruellement de travail, de finition, en bref d'un investissement autre que financier sur le projet.
Tout se passe comme si l'étude de marché qui a servi à orienter le projet était livrée avec le jeu, une sorte de justification suprême des motifs de la boite :
Les joueurs veulent de la j-pop ? on va en envoyer. Rajeunir un peu l'ambiance globale ? Fini les vieilles références mythologiques, l'orchestration très classique, les villes rétros, place à la technologie, à la science fiction clinquante. Les joueurs sont impatients ? On se débarrasse de l'exploration. Notre voisin le cinéma fait du chiffre à coup de séquences pleines de lumière et d'effets sans intérêt ? On va faire parler les cinématiques, enfin façon de dire, ce n'est pas comme si on jouait sur la mise en scène. Les joueurs n'attendront pas deux heures de dialogue pour prendre en affection le personnage principal ? Très bien, mouvements improbables, gros plans sur les armes et look impeccable devront largement suffir à combler la grande majorité des fanatiques de la firme. On pourrait continuer comme ça longtemps, en répertoriant tout ce qui dans ce très mauvais jeu constitue une preuve qu'il n'est pas raté, mais qu'il a été sciemment construit pour n'être qu'une grosse coquille vide. A n'en pas douter, la 3D dans les jeux vidéos aurait été d'actualité, FFXIII ne s'en serait pas privé, complaisamment et ostensiblement, de manière à faire oublier au joueur qu'un rpg, c'est(était ?) avant tout, une histoire sur une feuille.

La bonne surprise du next-gen c'est qu'il est désormais possible de transgresser nos goûts, nos appétits vidéo-ludiques, en ce sens que tous les styles tendent à s'homogénéiser autour d'un seul crédo : exploiter la technologie. Alors pas de mauvais esprit, il faut vivre avec son temps et souhaiter que le prochain soit aussi, si ce n'est encore plus, fidèle aux critères actuels du jeu vidéo. C'est-à-dire de la thune, beaucoup de thune, énormément de thune, si possible avec le coût global inscrit sur la jaquette, et remplacer le livret d'instruction par l'organigramme de la boite, pour bien qu'on sache combien de dizaines de personnes ont bossé sur les explosions de l'intro, combien de dizaines d'autres ont réalisé la plastique fantasmique du personnage féminin kawai. Avec en prime, non pas un, non pas deux, mais six dvd bonus comprenant le making-of, et le success story du soft, film d'une heure et demie réalisé quelques mois avant le début du projet.
Si en plus on peut avoir quelques goodies et des réductions sur la suite annoncée pour l'année prochaine et que l'on peut d'ores et déjà pré-réserver, alors moi je dis, bravo.

Laurent
27 Avril 2010
00:07

Perso j'en suis toujours au boss de fin : depuis 4 mois je n'arrive pas à le battre alors que j'ai tous mes persos au max, ça m'a un peu dégouté et du coup j'ai abandonné et ne verrai donc jamais les zolies cinématiques de fins... YoY

Dino
07 Mai 2010
11:18

Et bien et bien, tout d'abord, trés bon argument ! Du sens, de la répartie, et du vécu :p.

Cependant, je suis un grand fan de Final Fantasy et de Square Soft(Enix). Et de part cela, je me sens dans l'obligation de te donner mon avis sur Final Fantasy 13.

Tout d'abord, il faut noter que SquareSoft est devenue SquareEnix, ce qui a apporter énormément de changement au sein des projets récurrent de notre boite favorite. Quand on regarde la série PS1 : FF7, FF8, FF9, la puissance capable de la console étant limité, nous avions le droit a de réel prouesse technique en terme d'idée (StoryBoard, personnages, ... ). Et quoi qu'on en dise Final fantasy 7, fabuleusement magnifique côter histoire, à tout de même très mal vieilli, j'entend par la que jouer a un FF5/6 oldschool sur emulateur ou ps1, à du charme, jouer a FF7 ... fait mal au yeux.
Pour en arriver a la série PS2, les avis sont partager mais FFX reste tout de même très beau, et la storyboard est plus que suffisante, les quêtes annexe + Blitz Ball c'était tout de m^me très prenant ( j'ai même des amis qui ne connaissent de FFX que le BB). C'est après que les vrai problème on commencer ...
FFX-2, 3 personnages jouables ? un Univers qui n'avait rien d'unique un système de jobs à la va vite, un système de combat brouillons et bâclé, pour vous dire je n'ai même pas eu le courage de le faire jusqu'au bout, on avait la plus un jeux de plate-forme pour jeune nipponne en quête d'aventure que d'un Final Fantasy RPg premier du nom.

Je passe Outre les Final Fantasy online...

On en arrive alors a FF XII ... Plutôt jolie il faut l'avouer .. mais des personnage fade sans grande histoire, des combat répétitif et sans grand intérêt ( merci les gambits -_- ). Cependant, beaucoup de gens autour de moi qui ne sont pas roliste ou FF-Fan, on été attiré par lui, et on apprécié y jouer ( c'est la que je me demande si Square Enix n'avais pas mis la barre trop haute dès le début :p )

Et enfin, on arrive a l'intérêt de ce post : Final Fantasy XIII.

Premièrement, sa qualité graphique est réellement sublime, des cinématique dignes des plus grande S-F, des combats fluides, des détails qui rendent le jeux très immersif. Bref la qualité visuel ne peut être lyncher ^^.

On en arrive alors à la storyboard, personnellement, j'étais heureux de voir que chaque personnage avait une histoire a lui, que l'on découvre au fur et a mesure du jeux, avec des indices et/ou des cinématique en flash back limpide et prenante, et l'histoire quand a elle, est je trouve, très bien ficeler, on a envie de savoir pourquoi ? comment ? On veut avancer vite vite pour savoir la suite !

Pour les point technique du jeu, je nommerais des points positifs, qui remplace des choses qui étais assez redondante, tels que, les combats sur la mapmonde .. Jadis : 3 pas un monstre, 4 pas un monstre... ect FFXIII: monstre visible , évitable la liberté de combattre ou non est la. Autre point, x personnages jouables, 3 dans une équipe, Jadis : Mince j'ai pas fait monter Robert -_- obliger de perdre 1/2heures de temps à lvl up pour passer un Boss et reprendre mon ancienne team , Fatiguant ! FFXIII : Expérience général partager pour tous ! Changer d'équipe devien un jeu, tien jvais essayer avec lui ce que sa donne. pas besoin de lvl up !

Les combats, personnellement le système de FFX étaient de loin mon préféré, la possibiliter de prévoir sa stratégie au tour par tour lui donnais un réel sens stratégique. Mais celui de FFXIII est réellement bien penser, Le choix de stratégie est primordial a chaque combat et une stratégie marchera contre X mais pas contre Y, on doit s'adapter constamment a l'environnement et au type de monstre que l'on combat.

Quête Annexe, Peut être un point néfaste dans FFXIII, les missions sont plaisantes, mais cela reste la seule quête annexe réel (sans compter l'évolution des armes, accessoires ).
On aimais le Gold Saucer nous

Bouli
11 Juin 2010
02:03

Que d'avis partagés sur ce Fianl Fantasy XIII !!! Et c'est bien normal, au vu des risques qu'il prend.

Pour ce qui est de mon expérience personnel par rapport à la série, je tiens a précisé que j'ai fais un énorme bon en avant : en effet, avant FF XIII, le dernier opus de la série auquel j'avais touché était... FF VIII ! Et depuis, bien du temps a passé...
Ce FF XIII était l'occasion pour moi de me relancer dans ce que je pensais être un "bon RPG à l'ancienne". Après quelques heures de jeu, je me suis bien rendu compte que je risquais d'être déçu de ce côté là... En effet, dans cet opus, comme beuacoup l'ont dit, les villes, boutiques et rencontres à l'ancienne sont révolus, tout comme l'aspect exploration d'ailleurs... Il est vrai que la plupart du temps, on avance dans un "couloir" n'ayant que le choix entre la "bonne" voie et une autre, qui s'avère en fait être un cul de sac avec un coffre et quelques monstres autour pour le garder... On peut facilement comprendre la déception des puristes qui doivent se dire en voyant ça: "Non, je ne rêve pas, je joue bien à un Final Fantsay".

De plus, on a souvent, lorsqu'on a l'habitude de jouer à de "vieux" final fantasy, l'impression que l'on nous prenne par la main pour avancer dans tous les domaines du jeu, et si les couloirs en sont un exemple, il y en a beauxoup d'autres tels que la possibilité en combat de faire une auto-attaque, dans laquelle la machine sélectionne à votre place ce que fera votre personnage, ou encore les cristariums (surtout au début du jeu) très limités qui vous empêchent d'aller trop loin en matière de compétences.

Ce constat étant fait, faut-il bouder Fianl Fantasy XIII? S'il est vrai que tous les aspects du jeu que j'ai cité font grincer des dents les puristes, il s'avert que Final Fnatasy XII garde ses qualités de FF. Un scénario bien ficelé qui en apelle encore une fois à réfléchir sur les relations entre hommes et sur le destin, des personnages dans un pur style FF (rien d'étinnant ici) ayant chacun (et ça c'est très bien) leur propre histoire associés à une réalisation et une mise en scène dignes du cinéma nous rapelle que nous sommes bien dans la droite lignée de la série.

Le système de combat est lui aussi très intéressant. Pouvoir changer de tactique de façon très rapide rend les combats toujours plus dynamiques. Et c'est là qu'on se rend compte, passée la "déception de début de jeu" que le fait de ne contrôler "qu'un seul" personnage et de pouvoir lancé des attaques automatiques rend les combats encore plus dynamiques. De plus, le fait de recouvrer toute sa vie après un combat et de limiter l'évolution des personnages au début du jeu permet d'avoir des combats d'une difficulté respectable tout au long de l'aventure ET DE NE PAS S'ENNUYER, chose qui arrivait lorsque l'on "xpait" à l'ancienne.

A ceux qui pensaient que ce FF XII n'avait que des défauts (mis à part qu'il est beau, mais aujourd'hui une bonne majorité des grands titres le sont), qu'ils voient que ces soi-disant défauts peuvent avoir des qualités. Même la linéarité du jeu a un avantage...Sans doûte plus de personnes (en tout cas les non initiés aux RPG) iront au bout de ce Final Fantasy, chose qui serait moins sûre d'être le cas si vous leur mettez un FF VII ou un FF VIII sous la main...

Les gars de chez Square-Enix ont-ils finalement ratés le coche??? Pas si sûr...Car ce RPG nouvelle génération se présente sous la forme d'un apprentissage du genre : d'abord on vous aide beaucoup et puis de moins en moins...et ensuite on vous donne un peu de liberté sur une petite carte...Si certains boudent, peu d'entre eux resteront éternellement fâchés avec ce FF XIII, et pour ceux qui regrettent tellement les anciens Fianl Fantasy (j'en fais parfois partie moi même :D ), rien ne les empêche de ressortir leurs vieux épisodes du placard...

A chacun son plaisir....

Mayzz03
12 Septembre 2011
23:23

10 Bonnes raisons de ne pas acheter FF13 (ou de ne pas y jouer)

1. Le jeu est linéaire au possible. Dès le début c'est: Cinématique, couloir, combat, cinématique, couloir, combat... Arrivé à la moitié du jeu malheureusement j’ai compris que ce serait comme ça tout le long à mon grand désespoir.

2. Le scénar est dénué de sens et très dur à comprendre dans les détails (il n'est pas dur à deviner mais manque de détails, on ne connait strictement rien des personnages et de leur vie même après la fin). Il est très décevant et ne ferait en aucun cas un bon film plus tôt même un bon navet. Il m’est parfois arrivé de zapper certaines cinématiques qui sont la on se demande pourquoi : « allé on peu le faite. Oui, t’as raison on peu. Mais non on peu pas. Mais si… » Oulalala ! Les persos ne sont même pas attachant (puisse qu'on ne les connait pas ^^) donc il peuvent mourir cela ne me fera ni chaud, ni froid.

3. Les combats sont trop long, certains boss durent une demi heure puis vous mettent un chrono à la fin et deviennent balaise et vous explosent en 30 seconde résultat 30 minutes ou plus de combat pour comprendre que vos perso n'ont pas le niveau au lieu d’annoncer la couleur dès le début.

4. Le système de combat est nul, tout est automatisé. Vous n’avez qu’à appuyer sur le bouton « auto » puis essayer de suivre ce qui se passe car vos perso peuvent lancer 4 ou 5 attaques à la fois et comme ils sont trois cela fait plus de 15 attaque en quelques secondes. De plus si le leader meure c'est Game over, même si un autre perso reste en vie, sachant que vous n'avez pas le choix du leader les 3/4 du jeu. Et que les soigneurs ne privilégient pas spécialement le leader. Aussi les effets négatifs ne durent que durant les combats. Vos jauges de vies se remettent automatiquement à plein à chaque nouveau combat. Ce qui supprime la difficulté lors de suites de plusieurs combats.

5. Les monstres sont quasiment les même partout, on prend les même on change leur couleur et le niveau et basta ! On sent le FF complètement bâclé (pour un jeu qui a nécessité autant de temps pour son développement…)

6. L'évolution des personnages et des objets dans le jeu est bloqué par rapport au scénario, fini le temps ou vous pouviez entrainer vos personnages pour les rendre beaucoup plus balaises. Vous serez bloqué tôt ou tard par le « stade » dévolution de vos crystarium.

7. Notez aussi que l'obtention de Gils est très difficile et c’est la seule solution que vous avez pour améliorer vos armes et objets.

8. Aussi les associations de magie/armes ne sont presque plus possible, avant on pouvait associer une arme ou une armure avec un ou plusieurs types de magie ou effets négatifs. Ce système de combat gâche vraiment le plaisir de faire évoluer les personnages, plus de niveau non plus.

9. Les quêtes secondaires sont rares, mis à part les missions cie'th qui sont légion (combattre pour remporter un lot après avoir trouvé sa cible). Dommage pas de quête passionnante comme l'élevage des chocobos dans le 7 ou encore le club des cartes dans le 8. On est très très loin d'un vrai final :'(

10. Les boutiques aussi ont laissés place à des menus, fini aussi le temps ou nous étions content de trouver un nouveau village et de visiter ses boutiques. Ici de simples menus au point de sauvegarde, rien d’humain. Plus rien à visiter. Les objets et coffres sont mal caché, très facile à deviner. Du coup le jeu perd vraiment tout son charme et devient vite ennuyeux et très linéaire.

Pour finir je dirais que c’est le pire Final Fantasy auquel il m’a été donné de jouer. Je suis vraiment déçu de ce jeu. Pour moi le verdict est sans appel, ce N’EST PAS un FF. Et pour ceux qui sont des anciens et qui aiment je leur demanderais vraiment comment ils font, comment après avoir joué à des jeux comme FF7 ou FF8 peut on apprécier ce genre de jeux. Pour ceux qui disent que Gran Pulse est une étape « libre » c’est vrai je suis d’accord, mais c’est minime franchement comparer au 7 ou au 8 ou tout un monde complet est à notre disposition (d’ailleurs ils nous faut un véhicule volant pour le parcourir).
Le seul point positif c’est bien évidemment le graphisme de ce coté rien à dire !

Ajouter un commentaire