Final-Fantasy-IX

Final Fantasy IX

FF9

FFIX marque un peu ma réconciliation avec le RPG traditionnel. Même si je n'ai jamais vraiment adoré ce genre de jeu, mon expérience avec FFVIII m'avait totalement dégoûté du genre. Il faut dire que quand on passe plusieurs dizaines d'heures sur un jeu où le scénario tourne en rond et où on espère à chaque instant que quelque chose va se passer en vain, on perd vite goût à la chose. C'était donc avec de nombreuses craintes que je me suis lancé dans FFIX. Mais ces craintes ne se sont pas toutes justifiées. Malheureusement, la plus importante à mes yeux, à savoir la trop grande répétition des combats s'est quand même réalisée. C'est d'ailleurs un des seuls points noirs de ce jeu. Ah oui, j'oubliais aussi la grande linéarité du déroulement du jeu. Mais à part ça, je dois dire que j'ai été très satisfait de FFIX. Les graphismes sont superbes, la jouabilité parfaite et les musiques, malgré leurs nombreuses critiques sont tout de même très agréables à écouter. Il ne faut pas oublier non plus les cinématiques qui, malgré une compression vidéo de qualité assez moyenne, sont tout simplement hallucinantes. Quant au scénario, bien que n'allant pas vraiment en profondeur, il reste cependant intéressant à suivre. Bien sûr, les routards du RPG en voudront toujours plus, mais il est idéal pour ceux qui, comme moi, s'intéressent plus à d'autres genres de jeux et qui ne se lancent qu'occasionnellement dans un RPG.

L'avis de Gael

ITÔ-san, il faut arrêter de prendre les fans pour des crétins ! C'est bien beau (en effet) de proposer le neuvième épisode d'une saga avec des superbes graphismes en 2D et des dizaines de minutes de cinématiques en images de synthèse qui coûtent des millions ; mais si l'intérêt ne suit pas, ça ne sert à rien. Le scénario, parlons-en. J'aurais pu l'écrire moi-même ! Et puis une telle linéarité dans le synopsis, c'est du jamais vu. C'est un film en images de synthèse interactif ou quoi ? The Spirits Within avant l'heure ? Ah oui, m'sieur, mais avec FFIX vous en aurez pour votre argent : l'aventure dure 50 heures ! Dites, les gars, vous n'auriez pas oublié de rajouter "dont 45 heures de combats ultra-répétitfs" ? Et depuis quand on nous balance des Final Fantasy aussi faciles ? Le jeu est interdit au plus de 10 ans ? De toute façon, ce n'est pas la profondeur des personnages qui rameuterait les jeunes adultes... Car quand l'équipe de FFIX fait de la psychologie de bas étage, ils n'y vont pas de main morte. Extrait de Vivi : "Vivre, est-ce prouver qu'on vit ?"... Si encore la réflexion suivait ; mais non, dans FFIX on reste en superficie ! Et la musique, élément clé d'un RPG, elle est où ? UEMATSU, vous nous aviez habitués à mieux ! Le thème principal -un sample infernal de 30 secondes- est remixé des dizaines de fois. Et je ne parle même pas des thèmes des persos et des combats...

Damn ! Où est TAKAHASHI ?! Vite ! Xenosaga !!

Par Kanpai Publié en février 2001 - mis à jour en septembre 2015