doukutsu01

Cave Story

Dôkutsu Monogatari

Des petits pixels imbriqués les uns dans les autres avec précision, des sauts gérés au millimètre, une difficulté et une intensité progressives. Sur ces postulats, Doukutsu Monogatari se présente sous des airs de bon vieux jeu de plate-forme 2D bichonné par Nintendô. Mais il prend sa réelle identité sur la base d’un scénario un minimum fouillé, d’une gestion des armes plutôt audacieuse, et d’un charme rétro inévitable pour les joueurs de longue date.

Développé avec amour pendant cinq longues années par un Japonais caché derrière le pseudonyme « Pixel », Dôkutsu s’est rapidement imposé, après sa sortie le 20 décembre 2004, comme le fer de lance du jeu vidéo 🎮 amateur et gratuit. Traduit efficacement en anglais, il a ainsi pu faire profiter de ses charmes au plus grand nombre d’amateurs intéressés.

Car Cave Story, comme la traduction le titre, ne se satisfait pas d’une qualité d’ensemble impressionnante pour un travail solitaire non rémunéré, il accroche son joueur comme les meilleurs titres savaient le faire lors de l’âge d’or des 16 bits. Moi-même qui ne suis pas fan du jeu sur PC, a fortiori avec un clavier, j’ai eu du mal à décrocher de cette sympathique aventure.

Le jeu offre aussi une belle leçon de gameplay, dont beaucoup de développeurs contemporains devraient s’inspirer. Il constitue une expérience aussi impressionnante (plusieurs fins possibles selon vos choix et actions) que nostalgique (retrouver, entre autres, les caractéristiques des chips sonores de notre jeunesse). Pour l’heure, il ne faut surtout pas passer à côté.

Dernière mise à jour le 16 septembre 2015