xenoblade-bionis

La fin de Xenoblade : explications du scénario

Xenoblade Chronicles : genèse complète et théories en français

Comme je l'avais fait à l'époque pour la fin de Xenogears et quelques autres titres (voir les articles classés sous le tag "fins de jeux vidéo"), je vous propose une explication complète du scénario et de la fin de Xenoblade. Récemment localisé et malgré une concurrence aux fraises dans le genre, il reste un des chefs-d’œuvre du RPG et son histoire est particulièrement passionnante.

Les explications du scénario et l'interprétation de la fin sont basées sur ma propre compréhension de Xenoblade. Si seul Tetsuya Takahashi (le scénariste des Xeno-series) connaît réellement et totalement l'histoire, je pense que cet article est soumis à discussion et je serai ravi de lire vos théories en commentaires.

Évidemment, l'article suivant est blindé de spoilers en tout genre. Arrêtez donc la lecture immédiatement si vous comptez faire Xenoblade ou si vous ne l'avez pas encore fini. Vous voilà prévenus !

La création de l'univers du jeu de Xenoblade

A l'origine, il y a le monde tel qu'on le connaît. Probablement un peu dans le futur, notre civilisation est un peu plus avancée et deux scientifiques ont conçu une machine (un programme que l'on connaîtra dans Xenoblade en tant qu'Alvis) potentiellement capable de créer un nouvel univers.

Le chercheur, Klaus, plus curieux que sa collègue, décide de lancer l'expérience grandeur nature alors que les tests ne sont pas terminés. La création du nouvel univers entraîne la fin de notre monde et la création d'un nouveau : il s'agit d'un Big Bang.

Seules deux entités sont conservées, Zanza et Meynas, qui ne sont autres que les deux scientifiques à l'origine d'Alvis. Chacun d'eux devient un dieu de l'univers, représenté par un titan, qui sont les seuls éléments sur un océan infini :

  • Bionis (Kyoshin), un monde organique
  • Mékonis (Kishin), un monde mécanique

Voici une vidéo des environnements rencontrés dans Xenoblade sur Bionis et Mechonis :

Des débuts du nouvel univers aux évènements du jeu

Au bout d'un moment, les deux dieux se sentent seuls et créent des êtres à leur image pour vivre sur chacun des deux titans. Sur Bionis, Zanza crée les Homz. Sur Mékonis, Meynas crée les Machinas, et non les Mekons contrairement à ce qui est laissé entendre quasiment jusqu'à la fin de Xenoblade. A noter que les intentions des dieux ne sont sans doute pas les mêmes : Meynas souhaite perpétrer la vie et Zanza cherche à être aimé voire adulé. Ils veulent toutefois tous les deux braver la solitude.

Zanza crée un être spécifique géant, appelé Argor / Arglas, destiné à devenir l'hôte physique de son âme. Argor devient un leader des habitants de Bionis et se rapproche de Miqol, leader des habitants de Mékonis. Ils forment un pacte de paix et vivent dans l'harmonie. Argor devient notamment un ami très proche d'Eghil, le fils de Miqos. Les générations évoluent et les Nopons apparaissent.

A noter qu'Argor, tout comme Dickson, vient de la terre des géants : une autre race d'habitants de Bionis sur l'épaule gauche du titan. La carte était terminée en version bêta mais n'a pas été incluse dans la version finale de Xenoblade. On la voit dans la séquence de fin. Voici quand même une vidéo :

Cependant, au fur et à mesure des générations, Zanza s'aperçoit que les dieux sont petit à petit oubliés des habitants. Il crée donc une quatrième race, les Hyenta / High Entia qui, purs, contiennent un gène caché capable des les transformer en Télessia pour anéantir toute trace de vie sur les titans et lui permettre de recommencer un cycle de vie : c'est la destruction puis recréation "deus ex machina". A noter que Zanza et Alvis / Monado contrôlent l'ether et son flux qui est la source de toute vie dans cet univers, ce qui explique qu'ils peuvent voir le futur.

Se sentant délaissé, voyant les humains s'élever intellectuellement et technologiquement (donc oubliant leur dieu), Zanza cherche à prendre possession d'Argor. Mais il ne peut pas s'imposer dans un corps ; il programme alors Alvis en Monado, sous la forme d'une épée qui lui permet de faire le lien et d'investir le corps du géant. Zanza commence ensuite à déclencher la libération des Télessia qui attaquent toute forme de vie sur les deux titans.

Meynas s'aperçoit que son peuple Machina est en danger et réplique en contrôlant son titan Mékonis. Zanza fait de même en contre-attaquant avec Bionis armé de l'épée Monado. Les Hyenta qui n'ont pas encore muté en Télessia parviennent alors à sceller le corps d'Argor qui contient Zanza, à l'île Prison. L'explication est cachée aux populations et on oublie ce qui s'est vraiment passé et pourquoi.

De nombreuses générations ont passé. Alvis reste un témoin silencieux tout le long.

Sur Bionis, Dickson et Lorithia, les disciples de Zanza, commencent leur plan pour faire libérer leur dieu. Une expédition Homz, discrètement menée par Dickson, se rend au mont Valak pour récupérer l'épée légendaire Monado. Dickson tue tous les Homz présents y compris Shulk, alors très jeune, qui a été choisi pour devenir l'hôte de Zanza et dans lequel l'âme du dieu est transférée.

Sur Mékonis, Meynas ne peut pas intervenir auprès des Machinas. Eghil, se sentant trahi par sa déesse, décide de venger son peuple de Bionis tout seul. Il crée alors de puissants robots, les Mekons, qui attaqueront sans relâche les habitants de Bionis. Des Mekons encore plus puissants, les "Facias", sont construits à partir de Homz laissés pour morts, auxquels il supprime souvenirs et libre-arbitre afin d'en faire de simples machines de guerre (ce qui fonctionnera mal sur Fiora et Gado).

Mais Eghil a également compris que les races de Bionis sont également son flux vital et le nourrissent à leur mort, en retournant à la terre. C'est pourquoi il tue le maximum de Homz et vole leurs corps.

Explications sur la fin de Xenoblade : la recréation

Je ne détaillerai pas les actions du jeu qui sont trop nombreuses, bien détaillées et expliquées tout au long de l'aventure. J'enchaîne donc directement sur la séquence finale.

Pour accompagner la lecture de cette partie, voici la chanson de fin du jeu, composée par Yasunori Mitsuda :

Lorsque Shulk parvient à anéantir Zanza avec Monado-3 et son équipe, Alvis l'informe que ce monde sans dieu ne pourra pas continuer. Shulk devient le nouveau dieu et doit décider de ce qu'il veut faire avec l'univers. Le jeune homme décide que le nouvel univers doit être sans dieu et que chacun doit se constituer son futur sans le connaître et sans que le destin ne soit pré-écrit.

Il se passe probablement entre six mois et un an entre la première et la seconde séquence de fin. Fiora passe six mois dans une machine inventée par Vanea, appelée la "Chambre de Régénération" qui lui permet de retrouver son corps organique.

Mékonis avait été anéanti par Zanza mais Bionis s'est effondré. Il reste des ruines du titan mais toutes les races (Homz, Nopons, Hyenta, Machina, mais pas les géants qui sont éteints) vivent désormais en harmonie sur ce qui semble être une île naturelle construite par Alvis à partir de l'inconscient de Shulk. On peut aussi penser qu'il s'agit du bras de Mékonis. Pour être clair, il ne s'agit pas de la Colonie 9.

En tout cas, les peuples de Xenoblade se reconstruisent une ville globale où tous vivent ensemble. Shulk et Fiora, enfin en couple, souhaitent partir à l'aventure et connaître les autres peuples qui vivent au-delà des océans. On peut également imaginer qu'Alvis a recréé le monde tel qu'il était avant l'expérience de Klaus. En tout cas, on voit bien dans ce nouveau Big-Bang qu'il existe plusieurs galaxies.

---

Pour finir, voici une vidéo complète de la fin de Xenoblade, depuis le combat contre le dernier boss -Zanza- jusqu'au générique de fin (en anglais) :

Pour voir cette vidéo avec les sous-titres français (mais pas en HD), cliquez ici.

Par Kanpai Publié en septembre 2011 - mis à jour en novembre 2016