Transcription des dialogues en japonais de "Minna ni nihongo" ?

13 réponses

Bonjour,

Je suis nouveau ici et je salue tout le monde.
Un problème se pose à moi dans mon étude du japonais que je fais tout seul. Je maîtrise parfaitement hiragana, katakana et à peu près 300 kanji pour le moment. J'ai commencé grâce au manuel basique, "40 Leçons pour parler japonais", que j'ai fait méthodiquement. Maintenant j'approfondis tout dans "Minna no nihongo" niveau I. Tout se passe bien car je ne fais jamais l'étape suivante sans avoir d'abord parfaitement bien compris et assimilé l'étape précédente.

Mais je rencontre quand même un petit problème :
Dans le CD qui accompagne Minna no nihongo I se trouvent les dialogues oraux en japonais (correspondant à la partie "Mondai" dans chaque leçon). Il faut bien écouter et bien comprendre ce que disent les interlocuteurs en japonais pour pouvoir répondre, par exemple par "vrai" ou "faux" ("maru" ou "batsu", à marquer par un "o" ou un un "x").
En général, je comprends vite et bien ce que disent les interlocuteurs. Mais parfois, disons une fois sur dix, je n'arrive pas à saisir du tout une phrase.

C'est que les locuteurs sont de vrais Japonais. Ils prononcent ces dialogues très vite, même trop vite parfois (avec l'excellente intonation japonaise que j'aime tellement). Je pense que les concepteurs de Minna no nihongo auraient pu, pédagogiquement, faire plus attention à ce point en demandant à ces locuteurs/acteurs d'articuler tout petit peu plus lentement, plus nettement, et ne pas prononcer le dialogue avec un débit oral aussi rapide, évidemment naturel entre Japonais. Mais il faut savoir que ces dialogues sont destinés avant tout à des personnes étrangères, parfois très débutantes. Et cette grande vitesse de prononciation peut malheureusement empêcher, parfois, qu'elles comprennent telle ou telle phrase.

Ma question est simple :
Comme ces dialogues sont numérotés dans Minna no nihongo I (même les éléments internes de chaque dialogue sont numérotés), est-ce que je pourrais indiquer ici à quelqu'un, qui connaît bien ces exercices, tel ou tel élément de dialogue que je n'ai pas réussi à comprendre à cause de la vitesse de prononciation des locuteurs dans le CD ?

Merci d'avance des éventuelles réponses.
Et bonne continuation à tous dans l'étude du japonais.

Par Loyo Publié le 24 août 2022
Question intéressante ?
4,54/5 (13 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 13 réponses à la question posée

24 août 2022
22:49

il me semble que c'est bien retranscrit en texte japonais dans le livret correction du minna... dans la partie audio.
En fait Le livret soluce est scindé en 2 parties, les solutions des exercices classique puis soluces des audio .

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
4/5 (13 votes)
25 août 2022
10:25

Bonjour Kuro Kishi.

GRAND merci à toi de ta réponse, tu m'as sauvé ! Effectivement, dans le volume rouge de Minna no nihongo, celui entièrement en japonais, dans les soluces à la fin, je n'avais pas encore remarqué que c'était scindé en 2 parties : la 1ère pour les "renshu" B et C, et une 2ème partie pour les dialogues oraux entièrement transcrits. Et je tournais en rond, et je cherchais comme un fou sur Internet cette transcription des dialogues du CD...

En fait, j'allais dans les soluces, mais j'allais toujours dans la 1ère partie sans me rendre compte qu'il y avait, après, une seconde partie. Vraiment je te remercie.
Tiens, juste un simple exemple (je mets en romaji pour aller plus vite).
Dans "Dai rokka" (6ème leçon). Dialogue CD23, la 3e partie. "Miraa-san" (Miller) répond sur ce qu'il a fait, l'après-midi de samedi. Il dit : "Kôbé dè eiga o mimashita".
Or si tu as le CD, écoute cette partie 3 du dialogue 23. L'excellent locuteur japonais prononce cette phrase si rapidement, si fluidement, les syllabes si "liées"... exactement comme des Japonais parlant entre eux. C'est merveilleux à entendre ! C'est parfait pour assimiler l'intonation, le phrasé. Mais quelle frustration, pour le débutant non japonais, si cette vitesse de prononciation l'empêche de saisir tel ou tel mot... et que ça le bloque finalement dans la compréhension de la phrase. Exactement comme deux Parisiens qui échangeraient vite des phrases françaises devant un Japonais débutant en français...
Si tu écoutes cette phrase, tu constateras que le locuteur japonais "gomme" ici, ou "savonne", la syllabe "ga" dans "eiga". Tu entends à la place une sorte de "eiy 'a"... Par contre l'interlocutrice japonaise qui récapitule cette réponse, articule un peu mieux et on entend alors, légèrement : "eiga". Mais je le constate seulement en lisant la transcription dans la 2ème partie des soluces, que je découvre grâce à toi. Maintenant je ne vais plus avoir ce problème. C'est vrai que ça ne m'arrivait pas souvent. Mais chaque (rare) fois, cela me frustrait tellement !

Je reste convaincu que les concepteurs de Minna no nihongo auraient dû faire un peu attention à ce tout petit problème... les auditeurs du CD étant principalement étrangers et débutants.

Encore mille mercis à toi, Kuro Kishi.

Réponse utile ?
4/5 (5 votes)
25 août 2022
01:49

Bonjour,

Tout d’abord bravo pour ta motivation. On sait que ce n’est pas facile de se motiver tout•e seul•e dans l’apprentissage d’une langue comme le japonais. Pour les kanjis tu peux utiliser le site Wanikani qui est super.

Comme précisé par Kuro Kishi, ton livre Mina No Nihongo volume 1 (de couleur rouge) est censé aller de paire avec un second qui s’appelle Mina No Nihongo 1, livre 2, Traductions et grammaire.

Je crois qu’il est bleu en français et jaune en anglais.
Dedans, tu trouveras, pour chaque leçon :
- la liste de vocabulaire utile pour la leçon
- les traductions des phrases, examples et conversations (écrites ET audio)
- des mots et informations complémentaires pour aller plus loin dans le vocabulaire ou la leçon
- des points de grammaires détaillés qui te serons utiles pour la leçon

Tu as deux façons de procéder :
1) Tu te sens à l’aise dans la leçon - ce qui semble être ton cas, donc tu procèdes comme tu le fais déjà et tu te réfères au second livre pour confirmer/compléter/approfondir ce que tu as compris de la leçons
2) La leçon te semble trop difficile, donc tu commences par lire le second livre pour comprendre en avance les points de grammaire et le vocabulaire qui sera abordé, et ensuite tu t’attaques à la leçon.

Sache que pour le vocabulaire il existe déjà de nombreuses applications de Flashcards avec le vocabulaire de Mina No Nihongo déjà enregistré, ça peut aussi t’aider à le retenir plus rapidement.

Courage pour ce challenge personnel, tu vas y arriver !

Meilleure réponse à la question posée

Réponse utile ?
4,20/5 (10 votes)
25 août 2022
10:46

Merci Maud de ta réponse. Pour les kanji, je les apprends méthodiquement dans le "Kanji kakitai", mais sans précipitation. Vaut mieux assimiler en profondeur. Egalement dans Minna no nihongo, je me familiarise tout le temps avec de nouveaux kanji, dans chaque leçon, et j'apprends tout de suite l'ordre de leur tracé (point archi important) ... A force de les voir revenir, de les écrire (plutôt qu'en hiragana) je les assimile peu à peu. Sans jamais rien forcer.

Oui, j'ai bien sûr les deux Minna no nihongo, le volume rouge et le volume bleu. Je travaille systématiquement chaque leçon dans le bleu d'abord (vocabulaire, grammaire ... Pour le moment ça va vite, car j'ai déjà fait la grammaire basique dans le petit "40 leçons pour parler japonais", certes modeste, mais très utile comme première base). Ensuite je fais tous les exerces de la leçon dans le volume rouge de "Minna".

Merci pour tous tes conseils de méthode de travail. C'est effectivement ce que je fais.
Je suis amoureux fou de la langue japonaise, du Japon et des Japonais.

Réponse utile ?
3,60/5 (5 votes)
Chotto
25 août 2022
10:28

Pour ma part, quand j’ai débuté je réduisais un peu la vitesse de lecture pour un dialogue que je ne saisissais pas (on fait souvent ça en musique pour réduire le tempo quand les notes défilent).

Réponse utile ?
4,20/5 (5 votes)
27 août 2022
16:48

Chotto, merci du conseil.
En fait, je n'ai jamais pensé à cette possibilité... réduire la vitesse du dialogue. J'écoute ces dialogues dans "iTunes" dans mon ordinateur. Et je n'ai pas trouvé, dans iTunes, un bouton de ralentissement. Mais le problème de compréhension est maintenant réglé, puisque je sais que la transcription se trouve dans les soluces, à la fin du volume rouge. Ça, pour les (rares) cas où je n'arrive pas à bien saisir ce que dit le locuteur dans le CD.

Réponse utile ?
3/5 (1 vote)
25 août 2022
20:20

Même réponse que kuro shiki.
Par expérience, il faut faire attention en apprenant ainsi seul à ne pas prendre de mauvaises habitudes qui s’ancrent définitivement. Peut être qu’un vrai prof, au moins de temps à autre, permettrait de valider tes acquis ou de te remettre sur la bonne voie? Ceci n’a qu’une valeur suggestive…

Réponse utile ?
4,67/5 (3 votes)
27 août 2022
17:11

Bonjour Sadler, tu as parfaitement raison. En fait, j'ai eu un très bon professeur japonais, avec qui j'ai eu une dizaine d'heures en tout de cours particulier dans le cadre d'une formation à laquelle j'avais droit (en tant que salarié). Donc dix heures payées par la formation. Ce n'est pas beaucoup mais c'était mieux que pas du tout. C'est grâce à lui que j'ai pu commencer Minna no nihongo. J'ai fait avec lui les 5 premières leçons de Minna. A la fin des heures de la formation, je pouvais continuer seul avec lui, à mes frais. Mais c'était trop cher pour moi (60 euros pour 90 minutes de leçon par semaine). C'est pour ça que malheureusement, j'ai dû arrêter. Mais il m'a donné les bases de méthodologie, et j'arrive vraiment très facilement à avancer dans Minna no nihongo tout seul, du moins pour le moment.
J'ai trouvé un site qui m'aide aussi beaucoup. C'est une sorte de dictionnaire en ligne : https://jisho.org/search/%23kanji%20%E5%8C%97 Vraiment très commode, entre autres, pour apprendre dans quel ordre exact tracer les traits d'un kanji.
Auparavant, j'avais fais tout seul, au tout début, le très modeste, mais très efficace première base, "40 Leçons pour apprendre le japonais". C'est dans ça que j'ai définitivement appris hiragana, katakana, kanji élémentaires, et grammaire de base. Si je n'avais pas fait "40 Leçons" (même deux fois de suite), je n'aurais jamais été capable de commencer "Minna no nihongo".
Mais probablement je reprendrai à l'avenir des leçons, ponctuellement. Au moins pour recadrer certaines choses, régler avec lui des difficultés que j'aurai rassemblées d'avance.

Réponse utile ?
4,50/5 (2 votes)
LOV
25 août 2022
20:28

KONBAWA !
C'est vrai, cela va vraiment trop vite pour les débutants, ce faisant en cours d'italien, cela allait encore plus vite !!!
Comme l'a dit une Kanpaienne, toutes les solutions sont presentées...en fond de cale (cahier de reponses).
Avec la ténacité qui semble vous caractériser, vous allez avec votre accent frenchy decorner tous les cocus de Tokyo et d'Osaka.
Je me permets de vous donner un conseil qui peut paraître un peu "bourrin" en revanche efficace pour les nuls comme moi : fixez vous comme objectif d'apprendre par cœur chaque jour :
- quelques Kanjis (n=5),
- quelques mots (n=10),
- quelques phrases toutes prêtes contenant une règle de grammaire),
Je suis dans le Minna-no-Nihongo, niveau intermédiaire II (tres costaud), et je me rends compte au final que les seules choses que je maîtrise correspondent à ce que j'ai appris par cœur, le bachotage s'avère contre-productif.
Cela peut vous paraître idiot mais une japonaise qui enseigne le japonais aux français m'a indiqué que c'était la méthode la plus efficace pour progresser nous français, ayant un lourd handicap pour les langues asiatiques.

GAMBATTE KUDASAI,
O SHITSUREI SHIMASHITA,
SAYONARA !

Réponse utile ?
3/5 (3 votes)
26 août 2022
00:49

Pour memoriser les kanji ( dans les transport ou a la pause boulot) j'utilise https://kanjiquizzer.com/
ça couvre du jlpt5 au 1 et hiragana katakana. C'est des series de 50 flashcards avec un highscore qui s'enregistre.
L'appli iphone est identique , faut payer qq euros pour tout debloquer.

Pour avancer facilement dans le minna, generalement quand j'aborde une leçon j'en ai deja memorisé le vocabulaire, et meme celui d'une ou 2 leçons suivantes. j'utilise youtube certains contenus ou ils recitent les mots , a force d'ecouter j'ai une bonne memoire auditive je pense.

Réponse utile ?
3/5 (1 vote)
Jenn
26 août 2022
19:38

Si tu veux travailler ton oreille je te conseille vivement la chaîne youtube YUYUの日本語podcast. Il parle pour le coup vraiment à vitesse normale donc sûrement trop rapide pour toi mais les conversations restent simples, divertissantes, et tout est retranscrit, donc tu peux chercher les mots incompris.
Ce n'est pas grave si tu ne comprends pas tout, l'essentiel c'est d'habituer son oreille, après ça je pense que l'audio du Minna no nihongo te paraîtra moins rapide et plus clair.
Pour tes leçons je conseille la chaîne 日本語の森 (nihongo no mori). Peut importe ton niveau suivre des 'cours' en japonais sera un atout indispensable pour améliorer ta comprehension et apprendre à 'penser en japonais' plutôt que de chercher à traduire automatiquement tout en français.
L'immersion est importante, même quand on débute.
Dès la première année de japonais à l'université, les cours où l'on utilisait justement le Minna no nihongo se faisaient en japonais, avec un professeur natif dans ce but précis.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
27 août 2022
17:39

Jenn et Kuro Kishi,

Merci pour vos conseils pratiques et liens. Je vais voir tout ça.

Réponse utile ?
/5 ( vote)
27 août 2022
17:33

Konbanwa Lov. Mais non, je suis loin de pouvoir "décorner tous les cocus de Tôkyô et d'Ôsaka" ! : )
Et non plus, quand je prononce en japonais, je n'ai pas du tout l'accent frenchy... (horrible en japonais). Je ne sais pas pourquoi j'ai beaucoup de facilité à articuler, en japonais, avec les bonnes intonations, le bon phrasé qu'il faut... Peut-être à force d'écouter parler dans des films japonais. J'ai comme dans la tête le rythme du japonais.

Merci des conseils. Oui, la mémorisation par cœur est très importante. Mais je vais très prudemment avec les kanji. En 2 ans, je ne maîtrise encore parfaitement que 300 environ à l'écrit. Avec leur tracé exact. L'ordre des traits, si important. Oui, ce n'est pas beaucoup. Mon professeur me disait qu'il ne faut pas trop focaliser dessus. Il faut surtout avancer dans la grammaire, le vocabulaire, et les kanji viendront au fur et à mesure. Je connais pour le moment par cœur sans hésitation à peu près 800 mots du vocabulaire, et je mémorise les nouveaux avec chaque nouvelle leçon de Minna. Effectivement, la mémorisation et les révisions régulières de l'acquis sont très importantes.

Comme il est 17 h 30, Sayônara !

Réponse utile ?
4,33/5 (3 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.