Conseil pour la création d'un mot-valise en japonais ?

2 réponses

Bonjour,

Je suis étudiant en master recherche cinématographique et termine actuellement mon mémoire sur le cinéma d'avant-garde japonais.
Dans le cadre de mon sujet très théorique, j'aimerais créer une sorte de mot valise composé avec deux termes japonais. Le mot que je souhaite créer pourrait se traduire en français par "nouveau cinéma" dans le sens où je parle d'un cinéma qui marque une troisième ère. Le soucis est que je ne parle ni n'écris le japonais, et que de ce que je peux entrevoir au travers de mon sujet (je passe mon temps à manipuler des concepts théoriques japonais, souvent utilisés en version originale, ainsi que leurs généalogies), le choix du bon terme théorique au Japon est tout un programme!

Aidé de mes maigres connaissances en japonais et d'un dictionnaire en ligne que je trouve fort sympathique (http://www.dictionnaire-japonais.com/index.php) j'ai pour le moment pensé à "daisaneiga" (第三映画) que l'on pourrait tout simplement traduire si je ne m'abuse par tiers-cinéma ou troisième cinéma.
Dans un autre genre, une amie japonaise m'a proposé jisedai eiga (次世代映画) qu'elle m'a traduit par "cinéma de la nouvelle génération", mais la notion de génération me gêne un peu.

Ce qui m'amène à mes questions :
Tout d'abord, la formation du mot "daisaneiga" est-elle correct?
Ensuite, auriez vous d'autre suggestion? Sachant que le terme doit de préférence comprendre le mot eiga.

Merci d'avance!

Question intéressante ?
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

16 Juillet 2015
00:55

Je ne suis pas au courant du sujet que vous étudiez, je ne peux donc pas vous être utile d’une manière adéquate.

Je peux dire seulement que l’expression 第三映画 daisan-eiga, le tiers cinéma, est possible, puisque nous avons déjà 第三世界 daisan-sekai, le tiers monde, 第三身分 daisan-mibun, le tiers état, etc.

Mais ces expressions, me semble-t-il, ne comportent pas manifestement la notion de nouveau, d’émergence, de succession. Ils ne sont que l’un des juxtaposés. Dans ce contexte, 次世代映画 jisedai-eiga, ou 第二世代映画 daini-sedai-eiga, et 第三世代映画 daisan-sedai-eiga, même s’ils sont un peu gauches, ne sont pas impossibles, si le mot génération ne vous gêne pas. D’ailleurs, cet emploi du mot génération n’est-il pas banal, dans les divers domaines? La célèbre Troisième Vague (The Third Wave, 第三の波) d’Albin Toffler ne vous suggère-t-elle pas quelque chose?

Nekojitakun
25 Juillet 2015
13:41

Merci pour votre réponse et désolé du retard de la mienne.

Concernant mon sujet, il s'agit, pour être plus précis, d'une étude sur le cinéma d'avant-garde des années 60-70 dans laquelle je m'intéresse à comprendre en quoi on peut réellement parler d'une avant-garde cinématographique japonaise à cette époque (en balayant au passage le concept trop répandu de "Nouvelle Vague Japonaise" qui a mon sens ne veut pas dire grand chose) autant que l'on peut également affirmer deux courant distincts au sein de celle-ci. L'un plus en lien avec l'art contemporain, intéressé par la notion d'intermedia, et l'autre pensant plutôt le cinéma "par le cinéma" et étant plus militant politiquement parlant.

Aussi, je même si cela n'implique pas l'idée de nouveauté, je pense que je vais rester sur l'expression daisan-eiga, puisque vous m'avez confirmé qu'elle était correct, car elle rappelle le concept de tiers-cinéma de Fernando Solanas et Octavio Getino dont la plupart des cinéaste de l'avant-garde japonaise se sentait proche.
Je connaissais pas la Troisième Vague d'Albin Toffler, mais du coup elle renforce également mon argumentation autour de l'idée qu'un troisième moment dans l'histoire du cinéma japonais apparaîtrait.

Merci encore pour vos conseil linguistique et culturels.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.