Apprendre seulement la lecture kun d'un kanji ?

7 réponses

Bonjour, j'aimerais apprendre les kanji rapidement mais je ne comprends toujours pas pourquoi il faut apprendre toutes les lectures ce n'est pas du bourrage de crane ?

Pourquoi ne pas apprendre la lecture du kanji le plus souvent en KUN apprendre les 2137 kanji seul puis après apprendre les mots de vocabulaires composées de plusieurs kanji avec leur lectures ON ce n'est pas plus rapide de cette manière ?

Question intéressante ?
3/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Réponses à la question

kaeru
08 Décembre 2017
22:58

Disons qu'il existe plusieurs méthodes d'apprentissage et qu'il faut que tu trouves la meilleure pour toi.
Apprendre en même temps un kanji et ses différentes combinaisons (et donc lectures) est une méthode assez pratique. Qui plus est mémoriser 2000+ kanjis en lecture KUN, ça prend beaucoup de temps (sauf si tu es un génie). Or pendant ce temps d'apprentissage tu vas déjà apprendre des mots qui necessiteront la combinaison de 2 kanjis, car ils sont très communs dans la langue (rien que "sensei" déjà, appris en 1ere année de japonais). Je pense que ce sera forcément le cas si tu prends des cours avec un prof. Bien sûr si tu fais ton apprentissage tout seul chez toi, tu peux décider d'apprendre comme tu veux.

09 Décembre 2017
18:22

Cette dichotomie n’a aucune logique et aucun intérêt pédagogique de plus certains kanjis n’on pas toujours de Kunyomi en plus.

C’est comme d’abor Apprendre les noms en francais et le genre après !

Rémigrec
09 Décembre 2017
23:50

Nope.
En plus je ne sais pas où tu as vu que la lecture KUN était la plus souvent utilisée.

Par contre, ça peut paraître en effet "bourrage de crâne" d'apprendre tout d'un coup par coeur. Une autre méthode consiste à apprendre la signification des kanjis (sans idée de la lecture), et en parallèle du vocabulaire pour faire le lien entre signification et lectures. C'est plus ludique selon moi.

PS : Si tu cherches à apprendre RAPIDEMENT le japonais, n'apprends pas le japonais. Patience :)

10 Décembre 2017
03:22

Bonjour Misanthropy,

Je pense que vouloir apprendre les kanjis rapidement est le meilleur moyen de les oublier sur le long terme. Comme dit précédemment, il faut prendre son temps et, pour moi, savoir bien commencer. Ces lectures sont effectivement prises de tête mais après un certain temps tu te rend compte que ce n'est pas si complexe que cela.

Opinion personnelle : si tu veux les apprendre rapidement, alors connaître les lectures KUN des 2137 (quel objectif !) PUIS revenir pour les ON est une perte de temps.

Expérience personnelle (à prendre ou à laisser) : Je te conseillerai d'y aller tranquillement au début. Ce que je fais en ce qui concerne les kanjis, c'est un mot de vocabulaire pour une lecture. Alors oui, il peut y avoir 4, voire 5 (ou plus) lectures différentes. Mais je te conseillerai de te concentrer sur les lectures "importantes" au début, une, deux ou trois (certains livres mettent l'emphase dessus). Le reste viendra avec ta pratique du Japonais. Si par contre tu persiste à vouloir connaître TOUTES les lectures alors ça deviendra du bourrage de crâne.

Mais après, prends le temps aussi de bien trouver ta propre méthode d'apprentissage :)

10 Décembre 2017
14:49

Bonjour,

Je rejoins ce qui a été dit plus haut : cette approche ne te menera pas très loin où pas tres efficacement.
Les méthodes d'apprentissage de japonais normalement bien construites te listent les prononciations les plus courantes pour les kanjis que tu apprends et te présentent les autres lectures lorsqu'elles apparaissent dans les mots de vocabulaires.

Il y a énormément d'exception et un des plus simple serait par exemple 肉 dont la prononciation la plus courante est la on'yomi (niku. La kun'yomi étant shishi http://kanji.jitenon.jp/kanji/208.html).

Je ne peux que te conseiller d'apprendre les kanjis en parallèle du vocabulaire, ça t'aidera à les retenir ainsi que leur prononciation "en contexte"

21 Décembre 2017
14:39

Merci de vos réponses, donc par exemple j'apprends que ces 2 kanji ensembles signifie 火山 signifie le mot "Volcan" et qui se lisent "Kazan" puis j'apprend à tracer 火 j'apprend sa lecture "hi" puis 山 "yama" aussi et là je connais 3 mots avec les lectures ?

22 Décembre 2017
04:06

Bonjour!

Oui par exemple. Fais attention car la plupart du temps (tu dois surement être au courant) une lecture ne correspond par forcément à un mot complet.

Exemple: 決
Une prononciation qui est "き” ne veut pas dire à elle toute seule "Décider" dans un texte. Il faut prendre son verbe "決める”.

D'autres fois on peut écrire un mot en utilisant des kanjis dont la prononciation n'est possible que dans ce mot là.

Exemple : 果物 (Kuda Mono -> Fruit)
Le deuxième kanji ”物” possède bien la prononciation "もの”.
Mais le kanji "果” ne se prononce pas "くだ" pour former d'autres mots (en tout cas, pas d'après ce que je sais. Corrigez-moi si je me trompe). Il se lit soit comme "か” ou "は” (-> 結果 : Résultats. -> 果たす: accomplir, réaliser)

En espérant avoir été clair.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.