Voyage au Japon pas cher : l'écueil du low-cost

Séjour de vacances japonaises à prix discount et qualité réduite

Il y a bientôt deux ans, je publiais sur Kanpai un article qui vous a beaucoup fait réagir : j'y expliquais en détails comment partir 15 jours au Japon avec 1800€ seulement. À travers cet article, je souhaitais tordre le cou à une idée reçue relativement persistante qui consiste à penser que voyager au Japon représente forcément un investissement conséquent.

Depuis ma publication initiale, je suis tombé à quelques reprises sur des articles (publiés sur des blogs plus confidentiels) visant à vous faire partir au Japon pour une somme de plus en plus dérisoire. Plus la somme promise était basse, plus j'ai eu l'impression de lire soit un spam offrant de gagner 2.000€ par jour sans rien faire, soit un régime miracle permettant de perdre vingt kilos en deux semaines tout en gardant une forme olympique.

À vrai dire, je ne crois à aucune des deux extrêmes : ni qu'un voyage au Japon peut coûter 1.000€ ou moins, ni qu'il vous en faudra dix fois plus pour en profiter. Le meilleur voyage au Japon, c'est celui que vous souhaitez réaliser. Pas le plus cher, ni le plus discount. Dans les deux cas, le risque de le regretter s'avère en réalité très fort, et même sans doute plus encore si l'on rogne sur chaque petit poste de dépense.

À mon sens, il ne faut jamais perdre de vue que la qualité d'un produit, d'un service ou d'une expérience ne dépend pas du montant dépensé pour en bénéficier. On trouve une quantité de choses exceptionnelles à faire au Japon pour une bouchée de pain, voire gratuites. D'autres vous coûteront beaucoup plus cher et il est extrêmement difficile voire impossible de rogner dessus ou d'obtenir une réduction quelconque, mais elles valent réellement le coût.

Ceux qui prétendent que vous pouvez préparer votre voyage au Japon avec une somme dérisoire en sont peut-être les moins bons prosélytes à terme car, en suivant leurs conseils de gagne-petit, vous avez de fortes chances de regretter plusieurs choix sur place et en rentrant :

  • des vols avec une ou plusieurs escales pendant de longues heures, et vous arriverez encore plus usés que le décalage horaire initial ne vous impactera déjà : c'est la meilleure façon de prendre un mauvais départ sur votre séjour qui est déjà souvent trop court. Vaut-il vraiment le coup d'économiser 100€ pour un voyage près de deux fois plus long et trois fois plus fatiguant, alors que l'on trouve fréquemment de bons vols en promos à moins de 600€ ?
  • rester à Tokyo pendant l'intégralité de votre temps sur place ou presque pour économiser sur les frais de transport, et c'est l'assurance de ne voir qu'une infime partie du Japon, peu représentative, ainsi que de se couper de tellement de merveilles moins exposées.
  • un hébergement en dortoir pour gratter quelques petites centaines de Yens par nuit et vous devrez partager votre chambre (parfois avec des ronfleurs aux horaires décalés), utiliser des sanitaires communs, composer avec un environnement plus sujet aux vols... Choisissez surtout l'hébergement qui vous correspond. Quant à ceux qui proposent de dormir tout ou partie du séjour en manga kissa ou karaoké box, j'espère qu'il s'agit d'une blague !
  • enfin, je veux être absolument clair là-dessus : à mon sens, partir en voyage au Japon sans prendre de Japan Rail Pass est une bêtise dans 95% des cas. Je ne reviendrai pas sur cet état de fait plus longtemps car j'en ai parlé à de nombreuses reprises et Kotaete y revient souvent, mais il me semble important de le marteler. Ces 200 et quelques Euros que vous coûtera la version "7 jours" sont une pépite que tous les Japonais nous envient et dont il ne faut surtout pas se priver, même pour votre premier voyage.

Pour ma part, le choix est fait depuis dix ans que je voyage au Japon et n'importe où ailleurs dans le monde : si je dois investir quelques centaines d'€uros supplémentaires (généralement moins de 25% en plus du budget initial) pour passer un séjour trois fois plus enrichissant, je n'hésiterai pas une seule seconde. Entre dépenser 2.000€ et revenir frustré(e), ou prévoir 2.500€ et rentrer le sourire au lèvres et des souvenirs plein la tête, le choix est vite fait.

J'ai déjà parlé à plusieurs occasions sur Kanpai de l'importance du premier voyage au Japon. La plupart du temps, c'est celui qui répond à une envie de longue date et qui correspond à une somme économisée, à un temps libre de dégagé. Ne le gâchez pas en vous précipitant sur la moindre économie, cela s'avérerait contre-productif au final. Et même si pour cela vous devez reporter votre départ de six mois, croyez-moi : le jeu en vaut la chandelle !

Souvent, il faut savoir s'investir un petit peu plus pour s'assurer de construire ce qui nous ressemble le plus. C'est exactement la motivation qui me conduit à rédiger pour vous des eBooks de voyage au Japon : en investissant quelques Euros et des heures de lecture, vous vous assurez de construire le voyage qui vous ressemble, en découvrant les véritables bons plans et non les économies de bout de chandelle, de véritables fausses bonnes idées qui ont toutes les chances de pourrir votre séjour.

Et vous, avez-vous des anecdotes à partager sur des erreurs commises (dont vous vous êtes aperçu après coup) ou des désirs abandonnés sur l'autel de l'économie à tout prix ?

Article intéressant ?
4.58/5 (163 votes)

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Commentaires

Alice
07 Janvier 2014
03:15

Pardon d'avoir juste voulu donner mon point de vue... je confirme parler de souplesse quand pour le même trajet certains trains ne sont pas JR alors qu'ils peuvent avoir des horaires plus intéressants (trajet Takayama/Matsumoto) ou des gares différentes (ex Nara).
J'ai pris tous mes billets au fur et à mesure sans réserver et les prix ne grimpent pas comme en France. Je ne parle pas japonais mais tout est très bien expliqué.
L'idée poumoi était de partager mon expérience qui a été très s bonne sans ce Pass et pas de m'entendre dire que ce que je dis ne tient pas.
Ce forum m'a été utile pour préparer mon voyage mais on pourrait croire que certains ont des actions JR et n'acceptent pas d'autres point de vue.
Personnellement j'en ai assez entendu, je me desinscris.
Bons voyages à tous.

Tenshi
07 Janvier 2014
09:22

Ah bah non, ne pars pas ! Chacun a son avis sur la question et ton point de vue est le bienvenu aussi ! Moi je doi srepartir et je ferais mon choix aussi en fonction de tes commentaires autant que en fonction de ceux des autres :)

En plus je serais intéressée d'avoir des informations sur ton voyage moi personnellement ^^

Après je suis désolée si certains propos ont pu te paraitre désagréable, je pense que ce n'etait pas le but de ceux qui t'ont répondu :s

alice
07 Janvier 2014
03:17

Ah... et je n'ai ni payé plus cher, ni fait la queue!

07 Janvier 2014
15:15

évidemment que ce n'était pas le but et, en ce qui me concerne, je suis profondément désolée si mon commentaire t'a blessé, et j'espère que tu n'as pas concrétisé ta désinscription.
Cela dit, je n'ai juste pas compris en quoi le JR Pass t'aurait enlevé de la souplesse.
J'ai bien écrit aussi que j'ai fait des séjours sans JR Pass parce que je savais à l'avance qu'il ne serait pas rentable ou parce que je ne savais pas avant mon départ ce que j'allais faire pendant mes weekends. Lors de la plupart de mes voyages, je combinais boulot et tourisme, cad je travaillais pendant la semaine du lundi aprem au vendredi midi en général sur Tokyo et environs ou Osaka et environs, et ne voyageais pour mon plaisir que le weekend.

Chacun fait part de ses expériences, j'ai commencé à apprendre le japonais au milieu des années 80 pour des raisons a priori professionnelles, mais je voyage régulièrement au Japon depuis 1990, je parle japonais car je suis retournée à la fac faire des études de japonais par goût et envie d'en apprendre davantage sur ce pays et sa population, son histoire et son patrimoine, et j'y ai côtoyé des étudiant(e)s tous et toutes deux fois plus jeunes mais aussi enthousiastes que moi ... je croyais et crois toujours, naïvement, que mon expérience peut servir à d'autres

Annie
07 Janvier 2014
15:33

Bonjour,
Je partage ton sentiment Lisa.
Nous sommes ici pour partager nos expériences, pour poser des questions quand nous ne savons pas et mettre en commun nos points de vue.
Perso, le JRP, je ne l'ai pas pris pour mon dernier voyage de 3 semaines car j'avais calculé que ce n'etait pas rentable. Comme ce n'était pas mon premier voyage, j'avais déjà mes repères et savais comment me débrouiller sur place.
S'il s'agissait d'un premier voyage avec plusieurs villes séparées par de longues distances, je le prendrais pour ne pas m'embêter et programmerais mes étapes en conséquence.
Je ne pense pas qu'il y avait matière à se vexer.
Bonne journée tout le monde et hauts les cœurs. Bons futurs voyages à tous.
Annie

07 Janvier 2014
16:14

Merci Annie,
pour un voyage de 3 semaines, effectivement, le JR Pass peut vraiment revenir trop cher. J'ai fait mon plus long voyage au Japon en 2005, il a duré quatre semaines et je n'avais pas de JR Pass. J'avais privilégié divers modes de transport, avec des lignes de chemin de fer privées, des bus, etc.
Peut-être que j'ai surréagi au commentaire d'Alice.
Bons voyages à tous également.
Lisa

amalrik
24 Janvier 2014
06:49

Aller au japon pourquoi faire?
Ha oui on nous vente les coutumes et tout le baratin alors que dans la baie de taiji ils massacrent les dauphins pour le plaisir de faire gouter de la viande !!!!

Éviter ce pays car même si ils se disent ne pas être au courant, maintenant ils le savent et rien n'est fait !!!

Comme pour les tortues dans les portes clefs, les chien et chats massacré pour leur viande !!!

C'est un pays irrespectueux de la nature qui mérite encore plus de tremblement de terre et de tsunami !!!

JoMoX
24 Janvier 2014
06:53

C'te troll.....

Nandouze
20 Octobre 2015
15:13

Ca se voit que t'y a jamais mis les pieds. Les gens sont pour commencer, beaucoup moins c*** que toi...

Jisui Hallai
24 Janvier 2014
13:11

Hors-sujet (pour cette page).

Par contre, cela pourrait faire l'objet d'un futur sujet...

Car on parle des dauphins, mais qui parle de l'interaction entre le macaque japonais et l'homme nippon ?

On rapporte, qu'en moyenne, plusieurs centaines à milliers sont tués chaque année ! Et cela à cause des dégâts qu'ils provoquent...

Franchement, je sais que cette affirmation mérite CONfirmation ou INfirmation car sans sources précises... Donc acte.

Et revenons-en à notre train-train concernant l'article : Voyage nippon & Low-cost : possible ou non ?

Chris
23 Février 2014
12:18

Bonjour à tous. J'ai découvert ce site en cherchant des infos sur les compagnies locales japonaises comme jet star ou flypeach et notamment sur leur ponctualité. Sauf erreur de ma part, je n'ai rien trouve à ce sujet. Quelqu'un aurait il des infos à me communiquer SVP ? Merci d'avance

23 Février 2014
12:21

J'ai écrit récemment un article à ce sujet.

http://blogs.kanpai.fr/bachstelze/pratique/vols-interieurs-au-japon.html

Je ne parle pas de leur ponctualité, n'en ayant encore aucune expérience in situ, mais je pense que si elles étaient peu ponctuelles, cela se saurait.

Chris
23 Février 2014
12:34

Merci pour l'info. En fait, très concrètement, j'ai un billet Fukuoka-Osaka. Je suis censée atterrir à Osaka vers 10h00 pour prendre un vol sur Paris prévu le même jour à 12h15. L'enregistrement sur les vols internationaux étant fermé une heure avant, je voulais savoir si quelqu'un avait déjà fait cette expérience, ça m'embêterait de louper mon vol sur Paris.

23 Février 2014
13:19

Bah de toute façon, un pépin est toujours possible (même au Japon !). Personnellement, je préfère toujours arriver sur place la veille au soir si mon vol part le matin ou vers midi.

David
04 Mai 2014
21:38

En ce qui me concerne, j'ai payé mon billet 500 euros avec escale technique de 2 heures à Moscou, autant dire pas grand chose.
Et pour le JR Pass, j'arrive à Narita à 10:35, j'ai un vol Narita Osaka à 13:55, et je reviens sur Tokyo 8 jours plus tard en Shinkansen. Le JR Pass ne m'est pas rentable dans ce cas.
Pour ce qui est de rester uniquement à Tokyo, je ne vois pas où est le problème, chacun fait ce qu'il veut. Tokyo peut tout à fait justifier plusieurs voyages à elle toute seule. Et quoi qu'il arrive, cela réduit drastiquement le budget...
Pour moi toutes les économies sont bonnes à prendre, même si je privilégie le rapport qualité/prix, et il est évident que tout le monde ne peut pas augmenter son budget de 25% à sa guise...

04 Mai 2014
21:43

"Pour ce qui est de rester uniquement à Tokyo, je ne vois pas où est le problème, chacun fait ce qu’il veut. "

Ça n'empêche pas de penser, et de dire, que c'est une erreur. Après, oui, chacun fait ce qu'il veut, cela va de soi.

MarineS
24 Août 2015
23:32

Je me permets de donner mon avis ici même si la conversation n'est plus très active :)

En ce qui me concerne cet article ne me choque pas et je suis également plutôt partisane du "économiser plus pour profiter plus" ;) Étendre le budget n'est pas à la portée de tout le monde et je pense qu'il est tout à fait possible de partir pour un budget "raisonnable", mais comme cela a déjà été dit plus haut tout dépend de nos centres d'intérêt et des concessions que l'on souhaite faire - ou pas!

De mon côté je suis partie une première fois à l'été 2009 avec ALJ, pour un mois uniquement sur Tokyo (hérésie ;)) et ça a tout simplement été l'expérience la plus magique de toute ma vie! Et c'est pour ça que je réagis ici : il n'est pas forcément nécessaire de bouger pour passer un bon séjour. Ça risque d'être frustrant si vous le faites pour les "mauvaises" raisons, que vous souhaitez visiter d'autres villes au Japon mais qu'effectivement pour économiser 300€ vous décidez de vous cantonner à un seul endroit. Pour beaucoup d'entre nous, partir au Japon c'est économiser longtemps et on y retourne pas tous les quatre matins donc si on peut se donner la peine d'un petit sacrifice supplémentaire ça peut grandement valoir le coup!

À l'époque je suis partie pour un budget total de 4000€ pour un mois : 2000€ pour l'avion + un mois dans une guest house (le tout avec ALJ donc évidemment plus cher que si j'avais tout organisé seule) Les 2000€ restants m'ont servi à payer le métro (plus gros spot de dépenses en ce qui me concerne car la guest house était pas mal excentrée et donc les trajets bien plus chers), la nourriture et les souvenirs. Ce qui peut paraitre énorme mais étant une grosse consommatrice de produits japonais (dolls, jouets miniatures, etc.) je ne me voyais justement pas partir sans ce budget sous peine de revenir vraiment frustrée. J'aurais dû partir en 2008 mais j'ai justement préféré repousser d'un an pour mettre 1000€ de côté en plus et je pense que j'ai bien fait.

Alors oui effectivement, je n'ai visité que Tokyo. Mais je ne regrette rien tellement j'ai profité de l'ambiance estivale, du dépaysement, de flâner dans les différents quartiers sans me presser... Des années après j'en rêve encore! Je lis beaucoup de gens qui disent en substance "mais comment oser dire qu'on a visité le japon en n'ayant vu que Tokyo?" Eh bien on ne dit tout simplement pas qu'on a visité le Japon. Ce n'est effectivement pas mon cas, mais je ne vois pas en quoi mon expérience devrait être moins intéressante que quelqu'un qui l'a fait, tant que mon séjour a répondu à toutes mes attentes (et bien plus!) C'est quand même ça le plus important, non?

patricia
13 Décembre 2015
12:13

Par rapport à la question du budget : tout à fait d'accord : si tu comptes n'y aller qu'une fois dans ta vie , ne regarde pas à 500€.

Alex67
22 Mars 2016
19:32

Je suis d'accord avec l'article à un détail près: le JR Pass ne sert à rien si l'on ne repart pas de la même ville dans laquelle on est arrivés. Ainsi, un vol Paris/Tokyo et un retour Osaka/Paris évitera de devoir reprendre le train jusqu'à HanEda ou Narita. A partir de là, un pass régional Kansai par exemple pour la deuxième semaine est suffisant.

Virginie
03 Novembre 2016
13:03

2000 euros pour 15 jours c'est déjà un joli budget.
Pour 7500 , nous sommes partis à 4 avec mes enfants , 4JR , Carte Suica sur Kyoto, WiFi pocket, Tokyo , Kyoto , Hiroshima , Miyajima, Kawaguchiko, un ✈direct avec Ana au départ de Bruxelles sans escale, locations sur Tokyo et Kyoto, 2 ryokans standards. Et on s'est fait plaisir, certes on a mangé raisonnablement mais nous sommes rentrés chargés de goodies et cadeaux, nous avons fait 2, 3 visites payantes dont Ghibli mais surtout nous en avons eu plein les yeux. Après, tout reste possible si on ne tape dans du luxe mais avec 2000 euros c'est largement faisable !!!

Ajouter un commentaire