Graffiti légal sur Tokyo ?

14 réponses

Bonjour à tous :)

Je serais au Japon prochainement, et étant graffeur, je voulais savoir si certains d'entre vous connaissent des endroits légaux, tolérés, pour graffer sur Tokyo :) Etant dans un pays étranger, je n'ai pas envie de dégrader ce pays, qui m'a toujours semblé très propre.

En vous remerciant d'avance !

Question intéressante ?
5/5 (4 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Destinations associées

Réponses à la question

04 Septembre 2015
10:35

Salut ! Je me suis posé la meme question et j'ai été surpris de constater que le graff et plus géneralement le street art sont peu ou pas représenté, pas mal de stickers et autres autocollants mais j'ai croisé peu de fresques et de peinture plus "sauvage"...
QQ sites recense des artistes et des photos dédiés à Tokyo, tu peux peut etre essayer de les contacter, ils en sauront plus que moi
http://www.fatcap.org/ville/tokyo.html
https://www.facebook.com/streetarttokyo
:)
Et n'hésite pas à nous faire savoir ce que tu as trouvé, ca m'interesse aussi !

Idro
05 Septembre 2015
01:06

Merci Beno de ta réponse ! Je connais déjà le site fatcap mais c'est vrais que je n'avais pas pensé à essayé de contacter directement des artistes ! Après des recherches, j'ai trouvé deux articles intéressant : http://graffiti.graffhead.com/2009/09/yokohama-sakuragicho-station-graff...
http://www.horizonsdujapon.com/essais-reflexions/3342/une-culture-hors-c...

05 Septembre 2015
07:26

On en voit rarement a tokyo. Après je ne sais pas si ça pourra t'aider pour faire des recherches ou autre mais a Shimokitazawa 下北沢 on voit pas mal de graff ! (pas souvenirs de gros gros trucs non plus...)

05 Septembre 2015
18:32

Les graffiti sont considérés comme atteinte a la propriété d'autrui (article 261 du code pénal japonais), la sanction va jusqu’à 3ans de prison et 300.000yens d'amende (en plus du payement des frais de nettoyage).
En tant qu’étranger, tu seras aussi expulsé du territoire japonais avec interdiction de revenir pendant une durée de 5 a 10ans.

Il n'y a probablement pas d'endroits ou c'est légal a proprement parler mais des quartiers jeunes comme Koenji ou on en voit suffisamment que pour les considérer comme faisant partie de la culture du quartier.

05 Septembre 2015
23:26

Êt si vous vous absteniez. Ce qui est surprenant c'est que vous dites vous-même que c'est une dégradation, alors pourquoi le faites-vous? Personnellement quand je rentre du Japon les graffitis (tout le long de la ligne B) m'agressent encore plus que d'habitude.

07 Septembre 2015
11:06

Il semble que vous avez omis le mot "légal" dans l'intitulé... Cette démarche ne s'inscrit visiblement pas dans une volonté de vandalisme, ni de dégradations, hélas votre méconnaissance de cette pratique vous fait immédiatement tomber dans l'amalgame...
Si vous souhaiter en savoir plus et découvrir ce courant artistique je vous conseille la tres bonne expo à la pinacothèque de Paris
http://www.pinacotheque.com/fr/accueil/medias/aujourdhui/on-parle-sur-le...
Sur ce je vous laisse à la contemplation de vos immaculés murs de béton.
:7

07 Septembre 2015
16:08

J'avais bien compris qu'il s'agissait d'une recherche d'endroits tolérés pour ce genre de pratique. Mais j'ai quand même trouvé très révélatrice l'expression suivante: "je n'ai pas envie de dégrader ce pays". Ce qui sonne tout de même comme un aveu quant à l'impact des graffitis "sauvages" sur la qualité de l'environnement.
Cela dit tant que les artistes se contentent des galeries, des musées ou des murs dédiés (le mur de Berlin est à cet égard d'une grande et passionnante richesse graphique), c'est très bien. Par contre si la nudité de "mes" murs de béton n'est pas toujours très esthétique je dénie à quiconque le droit de m'imposer sa propre vision de ce qu'ils doivent être.

07 Septembre 2015
16:11

Cela dit j'aime beaucoup vos photos, notamment les nocturnes d'Asakusa qui est un quartier que j'adore

07 Septembre 2015
23:10

Merci beaucoup :) j' adore Asakusa aussi, je vais avoir la chance de revoir le senso ji cet automne...

Idro
07 Septembre 2015
17:18

He bien, je ne pensais pas que ça allait susciter ces réactions. Détrompe toi Imago, pour nos pays européens ou nous avons une culture différente, je ne vois pas cela comme du vandalisme. Au Japon c'est différent à mes yeux je ne suis pas chez moi, on m'accueille alors je respecte le règles de vie de là bas. Le graffiti est une passion pour moi et pour beaucoup d'autres et il ne s'exprime pas sur des toiles, dans de musées... C'est un art urbain qui s'installe n'importe où, surtout où ça dérange. Mais j'avais simplement requis l'aide des membres de kanpai pour savoir si ils connaissent un lieu légal prévu pour.

07 Septembre 2015
17:33

Idro, il y a des réactions, tant mieux, c'est toujours intéressant d'échanger des points de vue. Ton souci de respecter la culture japonaise t'honore. Mais ce que tu dis confirme ce que je pense moi-même: le graffiti s'installe surtout où ça dérange. Je fais partie des gens que, dans le principe, ça dérange. Il faut bien qu'il y en ait sinon cette action n'aurait plus de sens si elle ne dérangeait pas. Et je n'arrive pas à faire le distingo entre le Japon et la France. Pourquoi ne pas le faire au Japon, où justement ce serait vraiment dérangeant. Ou à contrario pourquoi ne pas respecter les règles de vie en France comme tu le fais pour le Japon. Les français dans leur grande majorité considèrent le tag comme un parasitage de leur environnement et aspirent à autant de respect et de civisme que les japonais. Je pense que là où tu te trompes c'est quand tu considères qu'en France tu es "chez toi", non, tu n'es pas tout seul, tu es "chez nous". En tous cas tu as au moins le courage de tes opinions ce qui permet une discussion plus franche et argumentée.

Idro
07 Septembre 2015
18:33

Je comprends tout à fait que cela te dérange, ainsi que bon nombre de personnes. Pour ma part, depuis tout petit j'ai vue dans le graffiti une manière d'amener de la couleur, un peu de vie dans des villes souvent mornes. Depuis tout petit j'ai toujours été fasciné et j'ai toujours eu les yeux qui se baladaient partout pour dénicher des graffitis insoupçonnés. Quand je voyage, c'est un repère pour moi, j'aime me dire que cette culture a voyagé sur la planète entière et que de nombreuses personnes venant d'horizons différents la partagent. C'est vrais que le "chez moi" est maladroit mais au fond je ne considère pas du tout les espaces m'appartenant. Habitant en France, je me permets des choses que je ne ferrais pas dans d'autres pays. Néanmoins, j'essaie de garder une certaine déontologie lorsque je graffe. Certes j'impose ma vision de l'art à d'autres, mais je ne graffe jamais véhicules, habitations, écoles, etc... Je choisis mes espaces presque consciencieusement, de préférence des surfaces faciles à repeindre. Mon but n'est pas de vandaliser mais d'apporter un peu de couleur, de formes à des endroits qui sont souvent mornes comme je disais plus haut. C'est pourquoi je cherche un endroit légal au Japon, pour laisser une trace de mon passage, sans avoir à vandaliser l'archipel... C'est un peu mégalomaniaque mais c'est l'essence même du graffiti... Je respecte complètement ton point de vue, et je m'excuse de t'imposer des graffitis, mais je pense qu'au fond, on ne fait pas vraiment de mal...

07 Septembre 2015
20:25

C'est vrai que cela ne fait pas vraiment de mal. Bon voyage au Japon en tous cas!

07 Septembre 2015
23:12

Si tout les échanges pouvait se passer aussi cordialement que sur ce site! Bon voyage!

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.