Choisir sa valise pour voyager au Japon

Puisque l'on voyage généralement plusieurs semaines au Japon, il va sans dire que la valise s'avère un élément indispensable de tout séjour. Son choix, souvent réalisé à la va-vite (au moins cher) pour conserver le maximum de son budget, occasionne parfois de grandes déconvenues une fois sur place.

Car un bagage est en effet soumis à rude épreuve :

  • il parcourt vingt mille kilomètres au minimum, dont vingt-cinq heures au moins dans la soute d'un avion à -12°C ;
  • il est plutôt maltraité par les bagagistes des aéroports qui le jettent parfois de plusieurs mètres de haut ;
  • parce qu'on ne veut / peut pas toujours utiliser takkyubin ni les taxis au coffre parfois étroit, marcher des kilomètres avec doit pouvoir se faire dans les meilleures conditions.

Plusieurs points sont donc à vérifier avant d'effectuer le bon investissement.

Il existe deux principaux types de valises, qui correspondent in fine aux tailles autorisées dans la soute d'un avion (les grandes), et celles acceptées en cabine de l'appareil (les petites ou, parfois, medium).

Points-clés, matériaux et accessoires

Plusieurs facteurs sont ainsi à prendre en compte dans le choix d'une bonne valise.

En premier lieu viennent les mensurations, rationalisées par les compagnies aériennes. Si les fabricants de grande marque s'y adaptent généralement, il convient de bien respecter les proportions maximales acceptées. En classe économique chez AirFrance, par exemple, on ne dépassera pas :

  • 55 x 35 x 25 cm et 12 kg en cabine
  • 158 cm (hauteur + longueur + largeur) et 23 kg en soute

Chez Qatar Airways, toujours en éco, on offre une souplesse différente :

  • 50 x 37 x 25 cm et 7 kg en cabine
  • 300 cm (hauteur + longueur + largeur) et 30 kg en soute

ANA, quant à elle, permet à chaque voyageur d'enregistrer deux bagages en soute. Il convient donc de vérifier les dimensions et poids autorisés par la compagnie aérienne que vous emprunterez, via son site Internet. N'oubliez pas que les mensurations se calculent tout compris, donc roulettes et poignées incluses (mais tige télescopique rentrée).

Cette donnée implique donc de se munir d'une valise la plus légère possible, une donnée souvent proportionnelle au prix d'achat. Un gros modèle peut, en effet, facilement atteindre les 4 à 6 kg, réduisant d'autant votre capacité à loger vos affaires et autres souvenirs. À ce titre, un simple pèse-bagage électronique tel que cet accessoire se montre vite extrêmement pratique !

Pour viser léger, rien de mieux que le polycarbonate, peu pondéreux et très résistant contrairement au plastique, mais évidemment plus cher. La coque, elle, se doit d'être rigide. Prenez garde également à la fermeture éclair, zone parmi les plus fragiles d'une valise, qui est idéalement aussi robuste qu'étanche. La serrure TSA n'est pas obligatoire pour le Japon, mais elle se montre de plus en plus présente en standard et permet d'éviter le cadenas et sa clé, faciles à perdre.

Pour le confort, on mettra l'accent sur deux points en particulier :

  • les roulettes "trolley", extrêmement pratiques par quatre et multi-directionnelles (qui peuvent pivoter à 360°), en évitant absolument les fixes ou au nombre de deux seulement ;
  • la ou les poignée(s) solide(s), accompagnée(s) d'une tige télescopique, indispensable pour le dos.

En bonus, les accessoires intérieurs, tels que les sangles ou autre cintres, pourront améliorer plus ou moins largement le confort de rangement. Enfin, le choix de la couleur, outre un apport esthétique pour celles et ceux qui le souhaitent, permet également d'identifier plus facilement son bagage sur le tapis à l'arrivée (mais un gros autocollant fait également bien l'affaire).

Quoi qu'il en soit, excepté pour les backpackers partis à l'aventure avec leur seul sac à dos, il conviendra d'éviter absolument les sacs de voyage, notamment en toile, totalement inadaptés à un grand voyage comme le Japon.

Sélection de la gamme de bagages

Nous avons réalisé une sélection de valises répondant aux bons critères énumérés ci-avant. Ces produits vous offriront parmi les meilleures expériences de bagages pour voyager au Japon :

Attention aux sets de voyage comme celui-ci, pratiques sur le papier et aux prix attractifs, mais à la robustesse tout à fait déplorable. En effet, ils appartiennent généralement à des modèles sans marque ou griffés du nom d'un people, le plus souvent fabriqués en Chine et qu'il n'est pas rare de retrouver éventrés à l'aéroport d'arrivée après quelques petits vols seulement.

La seule petite entorse à cette règle serait sans doute en direction de ces bagages estampillés des films du studio Ghibli (taille medium), vendus 15.120¥ / ~125,56€ depuis ce mois-ci dans les boutiques Donguri au Japon !

Quel que soit votre choix, bon voyage à tou(te)s !

Article intéressant ?
4.38/5 (24 votes)

Galerie photos

  • Valises Samsonite
  • Delsey Valise
  • Interieur Valise Samsonite
  • Poignee Valise Samsonite
  • Roulettes Valise Samsonite
  • Valise Delsey Rigide
  • Valise Delsey
  • Valise Serrure Tsa

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles