Différentes possibilités pour être enseignant au Japon ?

9 réponses

Bonjour,
Je suis étudiante en Master MEEF Lettres et je passe à en ce moment même le CAPES. J'espère, un jour, être prof au Japon, mais je n'ai jamais fait de FLE ; c'est une vocation qui m'est venue pendant mes études, il était donc un peu trop tard pour changer de voie. Je m'interroge ainsi sur les différentes façons de devenir enseignante au Japon.
Je sais qu'il y a la possibilité d'être muté là-bas par le biais des mouvements et des affectations, mais est-ce que le salaire est suffisant pour vivre au Japon, dans ce cas-là ? Ce n'est pas le chemin le plus simple, puisque le Japon doit coûter énormément de points, mais soit, c'est le jeu.
Est-ce qu'il existe d'autres moyens que celui-ci ? Avec mon concours français, je suppose que ce n'est pas suffisant ; me faut-il faire d'autres études sur place, passer un autre concours au Japon ? J'ai lu sur le site qu'avec un Master FLE, ce n'était pas si simple, que beaucoup de personnes passaient par ce biais, et qu'une licence de japonais sur place serait plus adaptée.
Par ailleurs, est-ce que c'est comme en France, où l'affectation se fait selon des points, ou faut-il postuler, comme dans des entreprises privées ?
J'ai encore beaucoup de questions, mais je vais en rester là pour l'instant.

Merci pour votre attention,
L.

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

David in Setouchi
22 Juin 2019
02:17

Bonjour,

Je vais essayer de répondre du mieux de mes possibilités, mais j'avoue connaître assez mal le système français.

Je vais commencer par ça : "il était donc un peu trop tard pour changer de voie."
Non, il n'est jamais trop tard. ;-)

Sinon pour devenir enseignante au Japon, tout dépend de quelle sorte d'enseignante. Quelle matière ? Le français ? À quels niveaux d'éducation ? etc.

Mais je vous arrête tout de suite sur une chose : le CAPES, le système de points et d'affectations dont vous parler, sont des choses franco-françaises qui n'ont aucune valeur au Japon (ni dans aucun autre pays à ma connaissance, à part peut-être dans l'UE, je ne sais pas).

Est-ce que le salaire est suffisant pour vivre ? Euh... Oui... Ou alors je ne comprends pas votre question. Parlez-vous d'une situation où vous auriez un salaire français, mais vivriez au Japon ? Je ne sais pas si ce cas de figure est possible (qui vous paierait depuis la France ? Où travailleriez-vous au Japon ?), vous semblez sous-entendre que oui, mais je suis un peu confus. Mutée par l'éducation nationale française ? Ou ça ? C'est quoi ce coup de points dont vous parlez ? Le système de points du fonctionnariat français ? Comment pourrait-il s'appliquer au Japon ?
Il faudrait détailler un peu ici de quoi vous parlez.

Et quand bien même "le coût de la vie au Japon" n'existe pas, comme partout ailleurs, il varie grandement d'un endroit à l'autre. Je connais des lieux où on peut très bien vivre avec 100,000 yens par mois.

Un Master FLE est amplement suffisant pour enseigner au Japon. Une licence de Japonais ne vous servirait à rien. Mais surtout cette obsession d'avoir exactement le bon diplôme pour exactement l'emploi correspondant, est quelque chose de très français. Encore plus quand le diplôme, parfois vieux de plusieurs décennies devient prépondérant sur l'expérience et les compétences.

Donc en gros, si vous voulez enseigner le FLE, vous avez deux options (trois) :
- En université. Pour cela il vous faut un Master, pas forcément de FLE. Et il vous faudra postuler comme dans une entreprise privée. Ce site est la source principale d'offres d'emplois universitaires au Japon : https://jrecin.jst.go.jp/seek/SeekTop?ln=1
- Dans une école de langue privée qui enseignerait le français. Il doit en exister... Peut-être... Je ne sais pas.
- Troisième option : cours privés en freelance, chose qu'exercent beaucoup de Français au Japon. Là besoin d'aucun diplôme, être francophone suffit.

En primaire, collège, lycée, il doit pas y avoir plus d'une poignée d'établissements enseignant la langue dans tout le pays. Certainement des lycées internationaux ou des choses comme ça. Il existe peut-être un lycée français à Tokyo pour les enfants de riches expats envoyés sur place pendant un ou deux ans par leur boîte (les parents, pas les enfants), mais ce ne serait pas du FLE dans ce cas.

J'espère répondre à votre question.

22 Juin 2019
05:44

Vous voulez enseigner au Japon mais vous ne dites pas dans quel système scolaire, ni ce que vous voulez enseigner, mathématiques, français, histoire etc? Système français ou japonais?
Vous avez en gros trois choix:
-Le système français: seulement 2 lycées français au Japon, l'un est à Tokyo et l'autre à Kyoto. Places rares, très rares.
-Le système japonais: votre CAPES n'a aucune valeur, même pour les lycées japonais qui proposent le français parmi les langues étrangères.
La licence japonaise d'enseignant est obligatoire. Examen en japonais uniquement. Cette licence n'a aucune valeur en France où le CAPES est necessaire, et bien c'est pareil pour le Japon. lls veulent une licence japonaise.
-L'enseignement "fast food" des écoles de langues privées proposant le français. Cela va des grosses machines comme Berlitz aux petites écoles avec une seule salle et qui sont parfois tenues par des français.

David in Setouchi
22 Juin 2019
06:35

Il est possible d'enseigner en lycée (privé seulement ?) sans diplôme japonais. Je connais des gens qui le font, j'ai aussi eu la possibilité de le faire (en anglais pas en français) mais l'idée de bosser une douzaine d'heures par jour ne m'enchantait guère.

22 Juin 2019
07:01

Je le sais bien mais je pensais que Liara se voyait plutôt enseignante et "fonctionnaire" pour l'état français ou nippon peu importe mais fonctionnaire. La sécurité du poste et le statut. Il est existe aussi les postes en fac comme assistant linguistique où vous êtes une sorte de faire-valoir pour l'enseignant japonais comme c'est le cas avec les postes d'Assistant Language Teacher chez les anglophones mais là encore comme pour les lycées privées vous n'avez pas le statut de fonctionnaire comme les vrais enseignants du public.

Pas de sécurité et guère de possibilité d'évolution de carrière contrairement au public.

22 Juin 2019
07:16

Il existe aussi des postes en fac (....) comme pour les lycées privés...

PS: Ce serait bien une fonction "edit" comme sur reddit ou sur d'autres forums internet, histoire de ne pas se faire taper sur les doigts après avoir fait l'erreur de cliquer trop vite sur publier.

David in Setouchi
22 Juin 2019
08:25

Des postes d'ALT en fac ? Vraiment ? Des facs privées ?

(note: je bosse en fac, jamais vu d'ALT)

22 Juin 2019
21:33

Bonjour,

Je rejoins le premier intervenant : il n'est JAMAIS TROP TARD pour changer de voie et on peut désormais le faire tout au long de sa vie en reprenant une formation ou ce genre de choses.

Si c'est vraiment en restant fonctionnaire de l'état français que tu souhaites partir à l'étranger, sache que c'est qu'une expérience temporaire que tu trouveras (voir lien 2), et que tu changeras de ministère (détachement) le temps de ton séjour dans le pays étranger.
Il y a quelques liens sur lesquels tu devrais te pencher (d'autant plus qu'il me semble que ce n'est pas certain que tu obtiennes le Japon si j'ai bien compris le système) :
https://eduscol.education.fr/cid48350/enseigner-dans-un-etablissement-sc...
https://www.education.gouv.fr/cid284/etre-detache-etranger.html

Les sites des deux seuls lycées français au Japon apportent eux aussi quelques infos intéressantes. Il en existe deux : Tokyo et Kyoto. Attention quand même : la vie est plus chère à Tokyo et il y a énormément de touristes à Kyoto à certaines périodes de l'année.

Si c'est seulement enseigner le français aux collégiens/lycéens/adultes, tu n'as vraiment pas besoin de faire de longues études : tu connais ta langue maternelle et il suffit de t'auto-enseigner avec des bouquins et moocs en ligne. Mais c'est bien moins stable niveau salaire, et probablement un peu plus risqué. A toi de voir ce que tu recherches en faisant des budgets en fonction du lieu où tu serais etc.

Plus généralement sur la recherche d'un travail au Japon (un encart sur l'enseignement) :
https://ccifj-emploi.mycv.tech/_clients/ccifj-emploi/images/Travailler_a...

Je te souhaite de réaliser ton rêve, quel qu'il soit. ;)

Hervy
25 Juin 2019
04:03

Si tu veux te faire tes premières expériences de prof au Japon, je te recommande les sites hello sensei ou findstudents, l'inscription et la création du profil sont très rapide.
C'est ce que j'utilise et les élèves m'ont contacté rapidement, et j'ai même peu faire monter le prix de mes cours au fur à mesure.
Craiglist peut aussi être une autre piste intéressante.

25 Juin 2019
22:04

Bonjour, merci pour vos réponses !
J'ai oublié de le préciser (c'était évident pour moi, mais pas pour les autres, logique !), mais oui, il s'agit d'enseigner le français et/ou la littérature française.
Pour le niveau, peu importe, même si j'ai une préférence pour collège ou lycée.
En ce qui concerne la question de David à propos du salaire, oui, c'est bien ça. Il me semble que Eleanor répond à ma question sur ce point-ci.
J'ai lu qu'il était possible d'être prof particulier avec hello sensei et autres, mais ce type de petit boulot me semble viable qu'un petit moment et non tout sa vie, aha, mais merci pour le tuyau.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.