naruto-shippuden-ultimate-ninja-storm-2

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 (test)

Si la juteuse licence Naruto a évidemment toutes les faveurs des éditeurs de jeux vidéo, deux équipes de développement sortent du lot quant à son exploitation sur console. Il y a Ubisoft Montréal, responsable des épisodes 360, qui démarrait plutôt bien avec Rise of a Ninja mais s'est laissé emporter par une exploitation facile, pour un résultat aux portes du catastrophique avec Naruto : The Broken Bond, un deuxième opus tellement inintéressant et mal branlé que je n'ai même pas daigné en faire l'article sur Kanpai. Et, de toute façon, ils ne travaillent désormais plus sur ces adaptations.

Et puis il y a Cyber Connect 2, qui développe ses Naruto traditionnellement sur consoles PlayStation et offre des titres généralement de bonne facture. C'était le cas d'Ultimate Ninja Storm sur PS3, sorti il y a 2 ans et censé rafraîchir la qualité d'une licence surexploitée. Aujourd'hui même sort donc sa suite (prenez une bonne inspiration), Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2, qui nous fait le plaisir de débarquer aussi bien sur PS3 que sur Xbox 360.

Autant vous dire que sur le papier, cette version de Naruto s'inscrit en toute modestie comme l'adaptation ultime sur consoles, retraçant l'histoire du manga depuis le retour de Naruto à Konoha (après son entraînement de 2 ans et demie avec Jiraiya) jusqu'après le combat contre Pain. Un beau pan du scénario est donc jouable, pour le plus grand plaisir des fans qui étaient jusqu'ici bornés à se retaper les simagrées de Sasuke et Orochimaru, ou la combinaison toute orange du ninja criard. Autant dire que l'Akatsuki, on ne les effleurait que du bout des lèvres.

Bref, pour tout ceux qui suivent l'histoire de Naruto chaque semaine, c'est un plaisir de rentrer dans cet Ultimate Ninja Storm 2, d'autant que dès le départ, on nous met dans le bain. Si l'on castre légèrement le sentiment de liberté impacté par les épisodes d'Ubisoft sur X360, c'est bien le seul point sur lequel le titre pourrait rougir. En contrepartie, on nous présente un jeu léché, tant du point de vue de la technique que dans la mise en scène ou l'enchaînement du game design. Point crucial : hormis les nombreuses (mais facultatives) missions bonus, Storm 2 évince quasiment toute quête de remplissage qui met l'histoire principale en pause.

Malgré quelques allers-retours, la progression est agréable, le doublage japonais renforce l'immersion et les combats sont un modèle de gameplay, alternant nervosité et tactique avec des passages scriptés en quick-time event. Du coup, le mode combat (versus ou online) est un véritable plaisir pour tous les fans, qui retrouveront près de 50 personnages de l'univers Naruto. Et dans le lot, vous pourrez compter toute l'Akatsuki avec Pain, Killer Bee (Hachibi), Minato (le quatrième Hokage), toutes les transformations de Sasuke et Naruto, et même un certain Lars de Tekken 6.

Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 s'inscrit donc dans une volonté de créer un titre le plus efficace et le plus large possible. Un pari que je juge réussi sur quasiment tous les tableaux :

  • le mode aventure se boucle en une bonne quinzaine d'heures, sans les quêtes annexes qui rappellent une ambiance RPG
  • le mode combat (versus) est stratégique, nerveux et complet
  • le mode combat online ravira tous les amateurs de rencontres sur Internet 📶, probablement pendant de longs mois

On sent que Cyber Connect 2 a fait du boulot très sérieux, et qu'il y a un vrai amour pour la licence Naruto derrière l'équipe de développement. Je conseillerais donc sans hésiter Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 à tous les amateurs du manga qui cherchent une adaptation fidèle et pêchue, à la hauteur de la qualité du manga Naruto.

Par Kanpai Publié en octobre 2010 - mis à jour en septembre 2015