Donkey Kong Country Tropical Freeze : la Wii U prend froid

Sur le marché de salon, Nintendo a fort à faire pour gérer tant bien que mal l'arrivée tonitruante de ses concurrentes next-gen depuis la fin d'année dernière. La PlayStation 4 en particulier, sa concurrente japonaise, a déjà rattrapé son retard d'un an et même dépassé la console du constructeur kyotoïte en termes de ventes. En attendant le messie Mario Kart 8, la Wii U égrenne donc son catalogue et après un Super Mario 3D World très réussi, Donkey Kong revient une nouvelle fois.

J'avais plutôt apprécié Donkey Kong Country Returns sorti sur Wii il y a un peu plus de trois ans. Après une traversée du désert rythmique pour le gorille et ses congénères macaques, Retro Studios avait su capter l'essence de la série malgré quelques déceptions liées à la Wiimote. C'était étonnant de l'annoncer pour un titre choyé par Nintendo, mais la manette punissait le plaisir de jeu.

Malheureusement, le Gamepad n'esquive pas son lot de déceptions. Il s'avère certes bien plus confortable que la télécommande pour contrôler les personnages. Mais en laissant uniquement deux choix de maniabilité, qui séparent la croix directionnelle de la roulade au démarrage, on reste quasiment aussi éloignés du gameplay racé des Donkey Kong Country originels. Que penser, en outre, de l'abandon pur et simple du deuxième écran lorsque l'on joue sur la télé ?

L'efficacité sans surprise

Pour le reste, DKC Tropical Freeze s'avère sans surprise : le titre se veut tout aussi élitiste que ne l'était l'épisode Wii / 3DS. Peu de joueurs en verront le bout et ne parlons même pas de ceux qui chasseront le 100%. Autant Mario 3D World cherchait une expérience familiale à la limite de la promenade de santé, sans non plus renier ses origines, autant ce Donkey Kong devient rapidement très exigeant voire punitif et nécessite une patience et une mémoire hors pair. Les gamers n'en seront que plus ravis, même en coopération malgré quelques soucis de caméra.

Soulignons enfin la réalisation parfaitement maîtrisée (hormis sur les temps de chargement), pas seulement dans son utilisation noble du full HD et de quelques discrets effets bien sentis, mais aussi à travers une direction artistique éminemment habile et étonnamment équilibrée : du bestiaire archi-classique jusqu'aux niveaux en ombre chinoises toujours aussi délectables. Toutefois, ils confirment dans le même temps un sentiment qui ne nous quittera pas durant tout le jeu : aussi beau soit Donkey Kong Country Tropical Freeze, l'innovation n'y est pas.

Maintenant, on ne va pas se mentir : si Retro Studios pouvait lâcher le gorille et dépoussiérer notre bonne vieille Samus, on ne s'en plaindrait pas non plus !

Article intéressant ?
4.25/5 (4 votes)

Galerie photos

  • donkey-kong-country-tropical-freeze-01
  • donkey-kong-country-tropical-freeze-02
  • donkey-kong-country-tropical-freeze-03
  • donkey-kong-country-tropical-freeze-04
  • donkey-kong-country-tropical-freeze-05
  • donkey-kong-country-tropical-freeze-06

Informations pratiques

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Kanpai vous suggère également ces articles