colorful

Colorful (film)

A sa sortie dans les salles françaises il y a quelques mois, Colorful s'est attiré de bonnes critiques autant de la part de la presse que des spectateurs. Ce film d'animation de Keiichi Hara (Un Eté avec Coo, Crayon Shin-chan) aborde de manière frontale des thématiques moins évidentes dans la japanimation : suicide, adultère, prostitution lycéenne / enjo kôsai.

Le sujet de départ de Colorful donne une seconde chance à un âme pécheresse, qui se réincarne dans le corps d'un collégien de Tokyo, Makoto, qui s'est suicidé. L'âme aura six mois pour comprendre la vie de Makoto et ce qui l'a conduit à son acte, tenter de redresser sa barre, et retrouver son propre pêché.

Les thèmes abordés dans le film ont le mérite de parler à une frange de l'adolescence japonaise qui ne se retrouve pas dans un système scolaire parfois écrasant, où le tissu social n'est pas toujours évident à intégrer. Il extrapole sur la vie de famille et son ambivalence soto / uchi, où l'apparence doit primer sur tout le reste. En ce sens, Colorful s'avère proche de Tokyo Sonata.

Mais alors, quel ennui ! Le film s'étale sur plus de deux heures interminables alors qu'il n'a de matière que pour un moyen-métrage de moins d'une heure. Les plans sont longuets, peu contemplatifs et il n'y a quasiment rien à gratter dans l'analyse tant tout est montré, verbalisé, exprimé au premier degré.

Impossible de se raccrocher à la couche technique : Colorful est un ratage complet d'animation, à peine digne d'une série animée photocopiée. On se rattrapera vaguement sur certains décors et tableaux, faute d'avoir su utiliser correctement le celluloïd. Quant à Kô Ôtani, je me demande encore comment il a pu signer une bande son aussi transparente, après Shadow of the Colossus.

Bref, Colorful est à mon sens un dérapage incontrôlé, film de commande inutile dans son traitement comme son animation, qui n'offre aucune piste de lecture et se déroule comme une lente fainéantise artistique.

N'est pas Ghibli, 4°C ou Gainax qui veut.

Par Kanpai Publié en Mai 2012 - mis à jour en septembre 2015