La Blue Girl Oav

La Blue Girl

Injû Gakuen OAV animé

Youpi : encore du hentai 🔞 sur Kanpai!

Pas de surprise cette fois-ci, désolé, c'est encore d'une qualité tout à fait médiocre. On a vu un peu de tout dans le genre : d'un Futari Ecchi plutôt honnête à un Angelium très fadasse, en passant par le faiblard Amaenaide yo.

La Blue Girl, alias Injû Gakuen, est un peu plus ancien. Petit retour en arrière : début des années '90, Urotsukidoji est maître incontesté du genre, avec les Shin Angel. Leurs cassettes vidéo remplissent les étals de votre magasin de jeu préféré, qui s'est risqué à faire de la japanimation alors que ça ne se vend pas encore très bien. D'où la vile tentative d'appâter les clients potentiels avec du hentai. La Blue Girl est pile dans ces cordes : imaginé par Toshio Maeda (Uro), avec une histoire prétexte à toutes les fantaisies sexuelles et à un doublage français hilarant de médiocrité.

En même temps, c'est le genre d'histoire pas évidente à interpréter. Jugez plutôt : la descendante bonasse d'une lignée de ninjas se fait attaquer par d'autres clans remplis de monstres aux tentacules en forme de pénis. On a vu plus glamour, même sur Direct 8. Le personnage principal, la jeune fille dont l'âge est passé de 16 à 18 ans avec la localisation, doit donc s'initier aux arts sexuels (!) pour affronter ses ennemis.

Le tout est traité avec un second degré parfois déroutant, puisque la donzelle prendra généralement du plaisir à se faire violer pour finalement renverser la pression du combat, avec je ne sais quelle attaque vaginale sortie de l'imagination (trop) débordante de Maeda.

Globalement, c'est d'un niveau tout à fait relatif. Que dire de plus que d'habitude ? Les obsédés du genre prendront leur pied, les autres risquent encore une fois de s'endormir. Non, vraiment, le ecchi / hentai ne réserve pas beaucoup de surprises...

Màj : lire l'article sur le film La Blue Girl Live Action

Dernière mise à jour le 25 août 2015