Les Japonais sont toujours aussi performants lorsqu’il s’agit de pondre des manga sportifs. Ce n’est pas mon genre de prédilection, et Kanpai le représente bien puisqu’on n’y trouvera qu’un papier sur Prince of Tennis. Beach Stars, lui, traite de volleyball, un sport que l’on a déjà vu représenté par Jeanne et Serge ou encore Full Set ! un peu plus récemment. Le manga de MORIO Masahiro, lui, s’attaque plus précisément au beach volley féminin.

Son héroïne, Iruka Nanase, est petite mais avec une énergie et une détente assez incroyables. Bref, les (habituelles) capacités hors normes du shônen sportif qui, bien coachée, l’emmèneront au sommet après avoir affronté des rivales tout aussi charismatiques. Vous voyez le topo. La trame de l’histoire suit une linéarité comme tout droit sortie de l’école du manga. Si vous êtes aguerris à la BD japonaise, n’espérez pas sortir des sentiers battus. L’intrigue reste efficace, mais elle ne surprend absolument jamais. Même les quelques traits d’humour, pas hilarants non plus, restent d’un classicisme froid. Vous voilà prévenus.

Le trait, lui, est assez fin, classique du genre manga mais ça n’empêche pas quelques planches de sortir du lot avec de belles mises en scènes et des perspectives audacieuses au rendu qualitatif. Pour ne rien gâter, Beach Stars comble également le plaisir des yeux (masculins) grâce aux formes généreuses dessinées par l’auteur. Pas mal de fan service, certes, mais pour un manga axé sur le beach volley féminin, il fallait s'en douter. Le manga a quelques côtés un peu ecchi, donc, assez discrets.

J’ai pu paraître assez dur sur mon second paragraphe, mais une grande qualité de Beach Stars, c’est son efficacité immédiate et à toute épreuve. Comme un star hollywoodienne en interview. Le scénario est vite prenant, son rythme assez soutenu, tout s’enchaîne plutôt rapidement et c’est tant mieux. Même les matches ne tirent pas trop sur la corde (on a tous vécus les rencontres sportives interminables sur 8 épisodes ou 15 chapitres). Et, finalement, ce n’est peut-être pas plus mal qu’il s’arrête sur son 7ème tome. L’histoire ne va pas jusqu’aux Jeux Olympiques, mais on évite la traîne en longueur insupportable.

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Galerie photos

  • beach-stars
  • Beach Stars Ecchi

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles