Vivre au japon en télétravaillant pour une société française ?

9 réponses

Bonjour à tous,
J'ai 38 ans et suis développeur web pour une entreprise française, en CDI, et à partir de septembre 2022 j'aurai la possibilité de télétravailler à 100% à l'étranger, ce qui me permettra de réaliser un de mes rêves, m'expatrier au Japon.
En parcourant Kotaete j'ai vu que cela est à priori possible, cependant, je n'ai pas trouvé les détails qui m'intéressent.
Je prévois d'y aller une première fois pendant les 90 jours autorisés pour les ressortissant français, mais voulant devenir résident permanent, je me demande comment me déclarer et quel visa demander pour rallonger rallonger le séjour? Aussi, est-ce vraiment possible?
Je n'exclus par pour autant de trouver un job de dev là-bas à long terme, mais dans l'immédiat je préfère continuer à travailler pour mon entreprise actuelle.
D'autre part quid de la solution bancaire? après quelques recherches, j'ai décidé d'opter pour une visa infinite en utilisant mon compte Caisse d'épargne actuel, mais j'aimerai votre avis sur la question. Est-ce que certains d'entre vous perçoivent un salaire versé par une société française sur un compte japonais?
Enfin je suis preneur de n'importe quel conseil pratique !
Merci à vous.

Par david_san Publié le 28 juillet 2021 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,25/5 (12 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 9 réponses à la question posée

Hilbert
29 juillet 2021
01:39

il te faudra être employé par une société japonaise de portage qui te sponsorise pour le visa ou bien tu trouves une femme à épouser.

Ce sont les deux seules solutions (le self sponsoring n’existe pas, ça passe systématiquement par une société locale)

Réponse utile ?
2,80/5 (41 votes)
29 juillet 2021
02:01

Bonjour,

Le Japon n’a pas de visa pour les digital nomad a l’heure actuelle.

Dans l’IT, tu pourrais regarder le startup visa (6 mois à 1 an) qui est disponible dans certaines villes uniquement et est soumis à un ensemble de règles particulières.
Le Business Manager visa peut aussi s’envisager mais uniquement si tu appartiens déjà à une structure qui fait 10 millions de chiffre d’affaires par an au Japon.
Les autres visas (Highly Skilled, Working ou Spouse visa) nécessiteront un sponsor et limiteront les activités que tu pourras faire.

Réponse utile ?
2,91/5 (32 votes)
29 juillet 2021
06:28

Bonjour David,

Je suis également développeur FS à Tokyo depuis plus d'un an. J'ai déménagé à Tokyo avec ma femme avec un visa conjoint.

J'ai moi même travaillé pour une société Franco Chinoise durant mes premiers mois au Japon avec un visa époux, c'est tout à fait possible.

Cependant, si tu as le statut de résident, tu devras t'acquitter des cotisations santé et retraite japonaise (tu peux toujours négocier avec eux, j'ai réussi à ne pas payer plusieurs mois, il faut juste te rendre à la mairie et expliquer ta situation).

Je te recommande néanmoins de rejoindre une société japonaise pour des raisons d'insertion, tu n'auras pas de mal à trouver du boulot dans ce domaine, sans parler japonais, cela t'évitera de faire du 16-minuit depuis le japon.

Niveau salaire, tu peux facilement avoir 7 ou 8 millions de yens la première année puis entre 10-15 millions de yens après une première expérience dans une boite japonaise. Attention, beaucoup de taxe au Japon, utilise le site https://japantaxcalculator.com/ pour connaitre ton salaire net approximatif.

Vu ton age, tu dois avoir une sacrée expérience dans le dev, tu peux toujours trouver un boulot depuis la France assez facilement. Les sociétés de dev japonaises font appel à des avocats pour l'obtention et le renouvellement du visa travail. Ils se chargent également de la paperasse pour le renouvellement du visa conjoint...

☑️ Réponse suggérée comme intéressante

Réponse utile ?
3,71/5 (31 votes)
29 juillet 2021
08:56

Merci pour ta réponse, mais en dépit de mon age, ayant fait une reconversion, j'ai tout juste trois ans d'expérience dans le domaine, même si j'ai vite gravis les échelons en moins de 2 ans dans ma boîte actuelle (très vite en autonomie sur des projets POC et récemment intégration du pole web R&D) je ne peux pas pour l'instant justifier d'une expérience assez conséquente, après, mon départ est prévu dans un an, ce qui me laisse le temps de gagner en compétences.
Ceci dit je vais quand même postuler sur les annonces de Tokyodev, sait-on jamais, même si ça reste un crève cœur de devoir qui ma boîte actuelle. En attendant je vais me pencher sur les taxes et autre joyeusetés administrative...

Réponse utile ?
3,06/5 (16 votes)
Jenn
30 juillet 2021
10:29

Le self sponsoring existe bel et bien pour le visa mais il est soumis à beaucoup de conditions, et notamment qu'une bonne partie de vos revenus proviennent d'entreprises japonaises si vous êtes en freelance, donc le mieux dans votre cas serait tout de même de chercher directement un travail sur place qui sponsoriserait votre visa.
Il y a beaucoup de sites anglophones où vous pourrez trouver différentes offres d'emploi.
Et à noter toutefois que, oui le japonais au moins d'un niveau business (équivalent au JLPT N2 qui sera d'une grande aide si vous pouvez le décrocher) ou au grand minimum l'anglais seront un pré-requis incontournable.
Bonne chance pour votre projet !

Réponse utile ?
3,67/5 (12 votes)
30 juillet 2021
10:52

Merci, oui je dois me faire à l'idée qu'il me faudra quitter mon entreprise française pour une japonaise... J'ai bien pensé à retarder l'échéance en me payant une année d 'étude sur place dans une école comme Akamonkai tout en travaillant en remote mais je dois dire que je suis un peu découragé face aux conditions d'admissions et tout ce qui va avec. Je pense quand même tenter le coup sait on jamais.
Mais bon je me prépare au mieux, cela fait un an que j'apprends le japonais via des livres et l'appli lingodeer, et j'ai décidé de prendre un enseignant sur Italki histoire d'optimiser mes chances de décrocher un emploi de dev dans une entreprise nippone.

Réponse utile ?
3,50/5 (4 votes)
Ichigo
30 juillet 2021
17:57

Bonjour,

Je suis en télétravail nomade dans le commerce électronique

Resident (visa d epoux)

Je trouve cela très agréable !!!

Je paie mes cotisation retraite en France. Comme j ai la preuve que c est cotisé et payé, le système de retraite japonais ne m embrasse pas trop. Ils relancent, mais ke renboie un lettre type avec les justificatifs

Tu peux penser au visa d etude de la langue, ce qui fait sens puisque tu devras t y mettre.

Il y a des restrictions pour travailler localement, mais le teletravail est remarquablement discret et tu ne prend pas le travail d un japonais

Avec la Coronafolie, ton projet pourrait être retardé, certes, mais cela est un projet qui fait sens

Réponse utile ?
2,71/5 (7 votes)
31 juillet 2021
15:03

Merci pour ce temoignage, je vais d'ici peu contacter akamonkai pour leur demander des précisions, je pensais leur faire part de ma situation professionnelle pour les assurer que je pourrais subvenir sans problèmes à mes besoins durant mon année d'étude, pensez vous que ce soit une bonne idée?

Réponse utile ?
3/5 (2 votes)
Pepe le Pew
31 juillet 2021
19:30

Ils relancent parce qu'après un an on devient résident fiscal local.
Donc pour éviter d'être relancé il faut déclarer, même si on ne travaille pas localement.

Ensuite je ne vois pas comment on peut "prendre le travail d'un Japonais"...
A l'instant t soit aucun Japonais ne veut faire ton job, soit tu es simplement le meilleur postulant.

Réponse jugée peu pertinente

Réponse utile ?
1,56/5 (9 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.