Travailler dans le commerce international au Japon ?

8 réponses

Bonjour,
Je suis actuellement étudiant je compte faire des études dans le commerce international spécialiser avec le Japon je compte m’arrêter à bac+ 3.
Je voulais savoir s'il était possible après mes études de trouver un travail au Japon je prends des cours de Japonais .
J'aimerais avoir des témoignages de gens qui travaillent où ont travaillé au Japon quel diplôme ils ont eu .
Merci d'avance

Question intéressante ?
4.75/5 (4 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

07 Août 2015
08:06

Alors, ce qu'il faut savoir c'est que dans les entreprises japonaises, à partir du moment où tu as été diplômé de la fac, peu importe le domaine, tu as toutes tes chances pour n'importe quel boulot.
Un visa de travail n'est d'ailleurs pas possible à avoir sans un diplôme de fac.

En dehors de l'ingénieurie et la science, que ça soit BAC+3 ou 5 ça change pas grand chose ( d'ailleurs ici c'est 4 ans pour une licence).

Moi même, la fac ne m'apportait que peu, et étant sans le sous, j'ai préféré directement bosser au Japon que de continuer dans les études.

Mon cas était une licence de Japonais avec formation appliquée en Commerce international.
Donc les portes m'étaient ouvertes un peu partout mais parce que je parlais japonais!

Dans ton cas, tu as toujours la possibilité de travailler dans des entreprises étrangères basées au Japon.

Bref tout ça pour dire que ton diplôme ne compte que très peu du moment que tu as une licence mais ton niveau de japonais, lui peut tout faire changer!

saturne58
08 Août 2015
08:14

à l'inalco ils ouvrent cette année une licence professionnelle(avant c'était les master 1 et 2).
par contre
a) comment trouver un stage?
b) quelles sont les procédures de sélection lors d'un entretien d'embauche?

merci par avance

08 Août 2015
09:44

Il y a deux différentes sortes d'entreprises:
Les entreprises japonaises qui ne comprennent pas la définition occidentale de stage et s'en serve comme journée portes ouvertes.
Et les entreprises étrangères implantées au Japon qui font des vrais stages mais il y en a très peu et il y a beaucoup d'autres jeunes du monde entier qui cherche la même chose.
Trouver un stage au Japon c'est quasiment mission impossible, il faut s'accrocher et se faire énormément de contacts.

Je ne vois pas ce que tu entends par procédure de sélection lors d'un entretien.
Encore une fois les entreprises japonaises ne fonctionnent pas de la même manière que les entreprises étrangères.

saturne58
08 Août 2015
10:30

Merci.
a) à la place de stages, il y a une formation interne je crois(shanai kunren). mais pour un gaijin il faut démonter qu'on a une valeur ajoutée par rapport à un natif, c'est ça?

b) La sélection se base sur quels types de questions lors des entretiens d'embauche? Le quotient émotionnel est-il évoqué?

10 Août 2015
04:26

Eh bien ça dépend de ce que tu entends par stage.
La formation qui est donné dans les boîtes est pour les employés qui entament leur premier boulot. Mais ils sont engagés par l'entreprise pour rien faire à part apprendre les différents départements, participer à des séminaires à la con ( désolée, j'ai fait une formation et ça fait juste perdre énormément de temps d'aller à l'autre bout de la ville pour t'entendre dire qu'il faut que tu prennes des notes et que tu fasses une to-do list pour mieux organiser ton temps...) pendant 3 mois.

Donc si on compare avec ce que les français entendent par stage, au jour d'aujourd'hui ( parce qu'effectivement les stages d'il y a 20 étaient comme des formations internes avec une embauche à la clé), je pense que ça diffère.

La selection depend de l'entreprise, comme partout. Dans une entreprise japonaise, ils vont juger ton niveau de japonais et te demander pourquoi tu es venu au Japon ( ils ne jugent ABSOLUMENT pas ton cursus scolaire sauf en science) et les entreprises étrangères seront plus focus sur ton niveau d'anglais aussi ainsi que ce que tu es vraiment capable de faire.

Le quotient émotionnel, joue bien évidemment, mais je n'y vois pas de différence avec les entretiens dans des pays européens...

saturne58
10 Août 2015
06:56

Merci.

a) Un retard scolaire ou professionnel peut-il se "justifier" aux yeux des recruteurs japonais?

b) digression: le Japon est-il en panne d'innovations technologiques , si l'on compare la situation actuelle avec celle des années 80?

10 Août 2015
07:09

Le retard, si vraiment justifié, ne posera pas de problème aux futurs employeurs, je pense,
Ça dépend qui tu as en face de toi!

Oula ça devient technique tes questions^^

L'ingénierie japonais actuel ne serait jamais comme celui des années 80-90, la situation économique mondiale étant complètement différente.
La France, les Etats-unis et bien d'autres pays comme la Corée sont en train de devenir de féroces compétiteurs contre le Japon qui était devenu leadeur de la technologie.

Mais le Japon reste un des meilleurs mondials en ce qui concerne les automobiles ainsi que la robotique. Ils sont en retard au niveau des innovations, panasonic, Sony et bien d'autres se cassent la gueule mais ils ont beaucoup évolué sur ces 10 dernieres années et arrive à s'ouvrir sur le monde et embauche beaucoup d'asiatiques venant de pays comme l'Inde ou le vietnam pour avoir un oeil neuf sur cette industrie en déclin.

Je pense que le Japon n'a pas cessé de nous surprendre en terme d'innovations mais que ces cinq à dix années qui viennent de passer ne sont pas leurs meilleures années.

Attention ceci n'est que mon point de vue, les cours de business au Japon sont bien loin derrière moi, je ne parle que de ce que j'ai vu au cours de mes boulots ici.

Ta question est digne d'une dissert de fac donc ne m'en veux pas si j'ai un peu synthétisé la réponse!

saturne58
10 Août 2015
07:30

Merci.
A)Si, en l'occurrence, le retard est dû au fait de s'être occupé d'un membre e sa famille malade, comment cela sera-t-il perçu?(on dit la société japonaise peu empathique)

B°qu'en est-il de la veille éco nomique ou technologique réalisée par des gaijin au Japon?
c) Quelles ont été vos motivations pour venir travailler au Japon?

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.