hiragana

Apprendre les hiragana / katakana en 3 jours (méthode de japonais)

Exercices et tests pour réviser les kana japonais avec romaji (tutorial)

Il existe de nombreuses méthodes et applications pour débuter ou accompagner l’apprentissage du japonais. Mais apprendre cette langue signifie avant tout apprendre à composer avec de nouveaux systèmes d’écritures très éloignés de notre alphabet.

On cite généralement les kanji, ces caractères sino-japonais dont le classement officiel en compte environ deux mille, et qui permettent de représenter les idées. Mais leur utilisation est indissociable des deux systèmes syllabaires, les kana, qui sont les seuls à pouvoir noter phonétiquement la langue japonaise. L’apprentissage écrit du japonais nécessite donc la maîtrise impérative des hiragana et katakana avant tout autre leçon.

En effet, ces deux systèmes syllabaires sont à la base de l’écriture japonaise et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à apprendre le japonais, le lire et l’écrire. De plus, leur connaissance est obligatoire pour passer ne serait-ce que le premier niveau (N5) du test international de japonais : le JLPT ou Nihongo Nôryoku Shiken.

Or, beaucoup de méthodes ont tendance à délaisser la phase kana, alors qu’elle pose des bases capitales pour apprendre le japonais. C’est pourquoi j’ai souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui va vous faciliter l’apprentissage par cœur indispensable des kana, à travers deux axes :

  • un planning efficace qui réduit considérablement le temps d’apprentissage et vous propose d’apprendre chaque système en trois jours ;
  • et une technique par briques qui vous permettra de retenir plus aisément les différents signes, et ne pas les oublier sur le moyen et long terme.

Concrètement, en suivant à la lettre cette méthode, vous connaîtrez tous les hiragana et katakana au terme de la semaine de travail proposée.

Découvrir la méthode

Approche globale de la méthode

Ce laps de temps peut vous paraître très court, notamment en regard de la quantité de signes que les kana comportent à première vue : 70 par système. En réalité, si vous vous penchez avec attention sur les tableaux de kana, vous remarquerez qu’un certains nombre d’entre eux ne sont que des dérivés.

Ces caractères « modifiés » le sont à l’aide de ce qu’on appelle des signes diacritiques, soit de voisement ゛(en japonais : dakuten) ou de dévoisement ゜(handakuten). De même, il existe des combinaisons qui forment de nouveaux sons, mais ces combinaisons ne créent pas de nouveaux kana à apprendre.

Ainsi, en réalité, il existe seulement 46 caractères différents dans chacun des groupes de kana, constitués de peu de traits : deux à trois en général.

Voici le planning de ma méthode qui se déroule sur une semaine de sept jours :

  • les trois premiers jours, vous apprenez les hiragana
  • les trois jours suivants, vous apprenez les katakana
  • le dernier jour, vous confirmez l’apprentissage des deux systèmes

En suivant sérieusement ce planning de travail détaillé ci-après, vous connaîtrez par cœur l’ensemble des kanas et pourrez débuter sereinement votre apprentissage de la langue : vous serez entièrement capable de déchiffrer seul(e) des mots japonais écrits en hiragana et katakana, et pourrez également utiliser les kana pour écrire en japonais.

Il n’est pas question de faire du bourrage de crâne, mais de travailler à cet apprentissage des kana japonais pendant environ deux heures par jour. Ce volume horaire est indicatif, car même s’il est à portée de tous, nous ne sommes pas tous égaux devant l’apprentissage par cœur. Certains d’entre nous auront peut-être besoin de consacrer trois heures par jour, d’autres seulement une heure et demie. La rapidité d’apprentissage n’a pas d’incidence sur la capacité de mémorisation à long terme. L’essentiel est de ne pas se surestimer ni de vouloir brûler des étapes. En suivant ma méthode sérieusement et en s’investissant comme détaillé ici, chacun(e) y arrivera tout aussi bien au terme de sa semaine de travail.

Le jour où vous commencerez l’apprentissage a peu d’importance ; vous pouvez aussi bien débuter un dimanche qu’un mercredi, selon ce qui vous arrange dans votre emploi du temps personnel. Le point crucial, en revanche, est la régularité : à partir du premier jour, vous devrez pouvoir travailler ces sept jours d’affilée à une plage 🏖 horaire définie, libre, au calme et sans être dérangé(e). Choisissez par exemple de commencer un lundi et de travailler jusqu’au dimanche qui suit, chaque soir de 21h à 23h.

Je vous conseille fortement de travailler plutôt le soir. En effet, il est de notoriété publique que l’apprentissage par cœur accompagne beaucoup mieux le travail de mémoire dans la soirée. En consacrant du temps à cette méthode de japonais avant votre sommeil, la nuit vous permettra de mieux sceller ce que vous avez appris, et vous retiendrez mieux les kana vus la veille.

Tableaux des hiragana et katakana

Ici, vous trouverez les tableaux de kana que j’ai préparés spécifiquement pour cette méthode. Il y a un tableau pou chaque système : hiragana et katakana. Ceux-ci sont la pierre angulaire de votre apprentissage.

En noir, vous trouverez tous les kana principaux, c’est à dire les 46 caractères différents qui seront la base de l’apprentissage. En gris, ce sont les dérivés et les combinaisons. En rouge, il s’agit de la transcription phonique dans notre alphabet, autrement dit leur lecture.

Autour de chaque kana, les petits chiffres indiquent l’ordre et le sens des traits à connaître pour effectuer un tracé correct. Il s’agit d’une étape importante et ils font partie intégrante de l’apprentissage des hiragana autant que des katakana. Je vous conseille de vous entrainer à tracer les kana dans le bon ordre et le bon sens dès le départ, afin de prendre les bons reflexes et ne pas avoir à les corriger en aval.

Remarquez la différence visuelle entre les deux systèmes syllabaires :

  • les hiragana sont plus arrondis, plus doux ; historiquement ils étaient réservés aux femmes, aujourd’hui ils servent à transcrire le japonais.
  • les katakana sont plus anguleux, plus durs ; historiquement ils étaient réservés aux hommes, aujourd’hui ils servent à transcrire les mots et noms étrangers.

Notez que ces tableaux se lisent de haut en bas et de droite à gauche, c’est à dire : a-i-u-e-o, ka-ki-ku-ke-ko, etc.

Cliquez sur chacun des tableaux pour les afficher en grande taille et bien voir chaque kana ainsi que son tracé.

Hiragana :

Katakana :

Prononciations spécifiques au Japonais

Voici quelques indications pour savoir comment prononcer les syllabaires des tableaux de kana :

  • le « h » se prononce expiré, comme en anglais
  • le « r » se prononce entre notre « l » et notre « r »
  • le « sh » se prononce comme dans « chemise »
  • le « ch » se prononce « tch »
  • le « j » se prononce « dj », comme dans « jean’s »
  • le « g » se prononce comme dans « galerie »
  • le « s » se prononce comme dans « masse »
  • le « w » se prononce à l’anglaise, comme dans « water »

Détail de la méthode d’apprentissage des kana

  • Jour #1 – Hiragana : apprentissage
  • Jour #2 – Hiragana : confirmation
  • Jour #3 – Hiragana : validation
  • Jour #4 – Katakana : apprentissage
  • Jour #5 – Katakana : confirmation
  • Jour #6 – Katakana : validation
  • Jour #7 – Hiragana & Katakana : ancrage
  • Pérenniser sa maîtrise des kana

Pour découvrir l'intégralité et le cœur de la méthode, cliquez ici :

Commander la méthode Deluxe (8,99€)

La méthode complète est disponible en eBook (livre numérique), commandez la version Deluxe via le bouton ci-dessus. La version Deluxe propose en plus les fiches Kana individuelles avec leur tracé (93 pages supplémentaires), la version ePUB en plus de la version PDF, et les deux tableaux de Kana en HD.

Vous pouvez régler la transaction par carte bancaire 💳, avec votre compte Paypal, par chèque ou par virement bancaire. Une fois le paiement effectué, vous obtiendrez le lien de téléchargement de la méthode en e-book.

En commandant la méthode, vous encouragez ma démarche et faites en sorte que de nouvelles méthodes d'apprentissage du japonais soient développées à l'avenir. Merci à ceux qui choisissent de supporter Kanpai !

N'oubliez pas de me donner vos retours sur ma méthode en commentaires.

Dernière mise à jour le 23 septembre 2015