Pilotwings Resort 3DS (test)

C'est sans doute le jeu que j'avais le plus apprécié lors de l'évènement Nintendo où nous avons pu essayer 15 titres 3DS. J'attendais donc Pilotwings Resort avec impatience et j'ai été ravi de voir que Nintendo l'a positionné, dans son calendrier, avec le lancement de la console.

On retrouve donc l'île Wuhu de Wii Sports Resort et Wii Fit Plus à parcourir avec son propre Mii. 3 véhicules sont disponibles : hydravion, jet-pack et deltaplane, avec pour chacun une déclinaison à débloquer. Le gameplay est toujours aussi affuté, d'une précision et d'un plaisir diaboliques pour tous les amateurs de la course au score.

Le record, c'est bien là la sémantique principale de ce Pilotwings Resort. Car avec son contenu famélique (une poignée de missions déclinées à l'envi par les développeurs), il va falloir y revenir pour taper les 3 étoiles voir atteindre un 100% sur chacune d'elles.

Au-delà de ce mode principal, une partie exploration et recherche d'items, chronométrée, se déroule via les montures et le moment de la journée. Rien de bien nouveau, surtout qu'on commence à la connaître cette île, avec ses coins cachés. D'autant que le terrain de jeu n'est pas si gigantesque que ça. On aurait au moins pu espérer, à 40€, un agrandissement de la carte ou une île supplémentaire, non ?

Reste la 3D, gros effet de style très agréable, pour peu qu'on ne la pousse pas. Sérieusement, c'est un des jeux qui donne le plus mal à la tête parmi le catalogue 3DS actuel. Au minimum, la 3D dans le jeu est un bonheur ; à fond elle cache à peine un partenariat entre Nintendo et Doliprane.

Je me suis énormément amusé sur ce Pilotwings 3DS, mais le problème, c'est que ça a duré quelques heures tout au plus...

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • 3ds-pilotwings-resort
  • 3ds-pilotwings
  • Pilotwings Resort 3ds

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles