Motorstorm Apocalypse (test)

La sortie de ce troisième opus de Motorstorm (4 si l'on inclut la version PSP) revêt une coloration particulière. La parution du jeu étant prévue 5 jours seulement après la catastrophe du séisme / tsunami au Japon, Sony n'a pas eu le temps d'annuler la sortie. PlayStation prend cependant l'affaire très au sérieux et a stoppé toute communication et distribution supplémentaire de ce Motorstorm Apocalypse. Les blogueurs / journalistes jeux vidéo ont tout de même reçu leur exemplaire, mais nous ne sommes pas tenus de publier quelconque article dessus.

Difficile dans ce cas de vous parler de Motorstorm Apocalypse, mais je vais tâcher de m'en tenir uniquement aux qualités ludiques.

D'abord, il vous faut savoir que je ne suis pas spécialement friand de la série. En revanche, je ne suis absolument pas réfractaire au genre "course arcade", en tout cas j'y suis beaucoup moins imperméable qu'à la simulation de type Gran Turismo 5. Et dans son genre, Motorstorm a des galons à conserver car elle a remis le genre sur les rails depuis la sortie de la PS3. Face à une concurrence féroce, le studio a donc ajouté un nouveau paramètre au cœur du gameplay : la déformation des courses en temps réel, liée à des explosions et séismes.

Du coup, cet aspect très spectaculaire permet de masquer un moteur graphique qui commence à gentiment accuser le coup. Heureusement, les courses sont variées, rythmées et accrochent rapidement le joueur. Ça fuse, ça pète de partout et évite la monotonie des tracés classiques. Pour le reste, Motorstorm Apocalypse reprend sans trop d'effort ses caractéristiques traditionnelles : un pack de véhicules variés (de la moto au monster-truck), un crash fréquent mais vite relancé et des sauts en pagaille.

J'ai eu un peu plus de mal, en revanche, avec la jouabilité. En tout cas au début. Certains comportements sont juste détestables, notamment dans le braquage. Les roues tournent d'un coup, puis on a l'impression qu'il faut forcer pour allonger une courbe. Autre chose : malgré une bonne gestion du boost, beaucoup des véhicules ont une accélération très poussive. C'est parfois agaçant vu le nombre de crashes que le jeu implique. Heureusement, on s'y fait assez rapidement et la maniabilité doit de toute façon composer avec ces choix.

Au final, pas de grosses nouveautés sur ce Motorstorm Apocalypse, si ce n'est un multi plus fourni. Le jeu saura de toute façon trouver un public acquis à ses charmes.

Article intéressant ?

Galerie photos

  • motorstorm-apocalypse
  • motor-storm-apocalypse
  • motorstorm-apocalypse-ps3

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

22 Mars 2011
14:00

Quelques questions !

J'ai lu une durée de vie solo d'environ dix heures, tu confirmes ?
Après étant assez friand des jeux du genre, j'ai un peu peur quant à la maniabilité qui peut ruiner un jeu (blur) alors que par exemple, je m'étais essayé juste avant à Split Second que j'ai fait "à fond" et qui d'ailleurs dans son gameplay repose sur les talents de pilote certes, mais également à activer des scripts de démolition au bon moment pour gêner ses adversaires.

Les sensations de vitesse sont-elles au rendez-vous ? C'est en parti grâce à ça que j'ai fait presque tous les Burnout PS2 lol. Mais je me doute que ça doit dépendre en partie du véhicule sélectionné.
Je pose ces questions car je n'ai encore jamais posé les mains sur la série, et j'ai découvert son existence avec la sortie de ce dernier volet qui semble être dans ce que j'aime ^^.

N'hésite pas à me tenir au courant pour tu-sais-quoi ;)

22 Mars 2011
15:29

Rapidement..
- il y a un mode "carrière" qui dure quelques heures, après si tu fais la collectionnite ou la course aux trophées, ça peut durer beaucoup plus. Ça dépendra des joueurs je pense
- il y a certaines bonnes sensations de vitesse une fois qu'on est lancés, mais ce n'est pas non plus l'expérience principale de jeu

Ajouter un commentaire