junglehaitsumo01

Jungle wa Itsumo Hare Nochi Guu

Dans la plus pure lignée de High School ! Kimengumi (alias Le Collège Fou, Fou, Fou), Jungle ha Itsumo Hare Nochi Gû propose de suivre les aventures d’une famille débile dans la jungle. Cette série, pourtant modeste et peu ambitieuse dans sa conception, a connu un succès tel que des compléments ont été réalisés aux 26 épisodes originels : Deluxe (6 épisodes sous forme d’OAV) et Final (7 épisodes). Sans prétention, l’animé joue sur la corde de l’humour débile, grotesque voire absurde. Et… ça marche.

Réalisé en 2001 par le petit studio Shin’ei Dôga (connu pour Esper Mami / Malicieuse Kiki), Jungle ha mise tout sur les situations rocambolesques qui arrivent au petit Hare, l’anti-héros. Sa mère est nympho et alcoolique. Son père, violent et pervers. Il est accompagné d’une gamine, Gû, dont l’estomac contient tout un monde. C’est dire si elle peut avaler tout et n’importe quoi, et bien sûr c’est Hare qui aura à charge de gérer l’incongruité des évènements.

Techniquement, la série n’offre rien d’excitant, puisque tout est basé sur le déroulement scénaristique des actions. Du coup, les graphismes, l’animation comme la bande-son s’avèrent minimalistes et redondants. Seules les textures très colorées, dans le plus pur ton de la série, préviennent du scandale. Bref, Jungle ha Itsumo Hare Nochi Gû s’appuie essentiellement sur le second degré qu’il maîtrise plutôt correctement et, s’il n’évite pas quelques lourdeurs et récursivités, constitue un divertissement de qualité honnête. Pas de quoi crier au génie, toutefois, comme le font certains.

Dernière mise à jour le 14 janvier 2015