Une perte d’intérêt personnelle pour la culture populaire japonaise ?

Jeux vidéo et manga en perte de qualité ?

Pour être tout à fait honnête, j'ai commencé à écrire cet article il y a de longs mois. J'ai longuement hésité à le poster tel quel et, d'ailleurs, je l'ai retouché de nombreuses fois avant d’arriver à construire quelque chose de publiable. C'est en quelque sorte un aveu que je vais faire ici. Mais si vous êtes de fidèles lecteurs de Kanpai, rien ne devrait vous surprendre.

Depuis quelques années, j'éprouve une certaine blasitude face à la transformation des marchés de la culture populaire japonaise qui, évidemment, ont beaucoup évolué depuis que Kanpai a été lancé. De niches à la fin des années '80, lorsque j'ai commencé à m'y intéresser, ces univers sont désormais très courus du grand public pour des résultats affolants avancés comme des légendes urbaines : le jeu vidéo rapporte plus que le cinéma, le manga se vend mieux que la BD et le comic, le Japon est l'eldorado de toute une jeunesse occidentale, symbolisé notamment par la Japan Expo.

Dans le jeu vidéo, on voit un marché cyclique qui revend toujours les mêmes softs et qui s’autocopie. Les grands éditeurs ne se cachent même plus de ressortir plusieurs fois le même jeu. Les tops de ventes hebdomadaires tournent systématiquement autour des mêmes genres de jeux ou d'une poignée de licences à succès. Les Occidentaux s'enferment dans une course à la puissance technique, tandis que les Japonais ne savent pas (ou ne veulent pas ? vu les besoins de leur public) tirer parti des consoles de dernière génération. Et au-delà de tout ça : un public qui, en général, sanctionne les innovations telles que Mirror’s Edge.

Mais sur un plan personnel, c'est ma consommation même du jeu qui a évolué depuis pas mal d’années. Je me surprends à passer des semaines voire des mois entiers sans jouer, à faire des achats coup de cœur sans grand espoir (comme le dernier One Piece sur Wii), à voir dépérir d’anciennes figures de proues, et à tourner autour des mêmes créateurs / développeurs comme dernier gage de qualité artisanale : Fumito Ueda, Shigeru Miyamoto, Tetsuya Mizuguchi, Harmonix, David Cage, Eiji Aonuma, Jonathan Blow...

Illustration parfaite de ce relatif désintérêt : invité à l'e3 depuis plusieurs années (le plus grand salon de jeux vidéo au monde, qui se déroule chaque année en juin à Los Angeles), je ne prends même pas la peine de m’y rendre. Comble, cette année j’ai fait encore mieux : je suis parti, juste un mois après, visiter la côte ouest des USA. Bon maintenant, je ne dis pas qu’on n’ira pas faire un tour à un prochain e3 lorsque les constructeurs présenteront leur nouvelle génération. 2011 ? 2012 ? Julien est déjà sur le départ.

Pour revenir au sujet, il en va de même pour les manga, et leurs adaptations animées, ainsi que les drama, qui tournent tous et toujours autour des mêmes thématiques moralisatrices et d’une niaiserie bien pensante. Les producteurs, lorsqu’ils pensent avoir trouvé une bonne idée (souvent déjà exploitée en long, en large et en travers) n’hésitent pas à l’étirer en longueur en se souciant surtout de ne pas sortir des sentiers battus. Et puisque tout le monde achète les épisodes d’anime 3 par 3 dans des DVD à 4,700¥ pièce, pourquoi s’arrêteraient-ils ?

Une chose est sûre : depuis quelques années, je consacre moins de temps à la culture populaire japonaise. Je joue beaucoup moins, je ne lis quasiment plus de manga (à part ma dose hebdo de Naruto et One Piece) et je regarde de moins en moins de films japonais et de drama. Le travail, les amis et sorties, le sport, la famille, … comme tout le monde j’ai subi, à la fin de l’adolescence, la charnière après laquelle on a moins de temps à consacrer à ses loisirs de jeunesse. Ce n'est pas forcément un mal, juste un constat que je me dois de faire face à mon site.

Le Japon est un point un peu plus particulier. C'était en 2003 le théâtre de ma première destination lointaine, mon premier voyage en avion. Un pays que je rêvais de découvrir de l'intérieur depuis tant d'années. Pendant ces 7 ans, je suis certes retourné au Japon mais j'ai également découvert beaucoup d'autres lieux, cultures, personnes qui m'ont encore plus ouvert l’esprit. Le Japon reste pour moi une destination spéciale et je mets toujours beaucoup d'attention à y préparer mes voyages (comme le petit mois que j’ai passé sur place en mars) mais ce n’est plus, comme 10 ans en arrière, le seul pays étranger digne d’intérêt.

Dans le sens de cette réflexion, ce blog même, ouvert l'été dernier offre non pas une porte de sortie mais une possibilité d'élargir mon champ d'écriture sur des sujets plus vastes et moins spécifiques de la culture japonaise. J'ai beaucoup d'autres centres d'intérêts, donc certains très forts et sans doute encore plus aujourd'hui que ce qui tourne autour du jeu vidéo, des manga/animé ou du Japon. Rassurez-vous, ça ne signifie pas pour autant que Kanpai va s'arrêter (contrairement à Raton par exemple, qui semblait expliquer qu'il a fait le tour de son expérience web) mais que ce rythme de mise à jour, connu depuis plusieurs années, représente une sérénité dans le fait d’aborder la culture populaire japonaise. Sans courir après la news, en profitant de ce que je prétends connaître comme les bons produits. N'achetez pas de la meeeeerde !

L'important, c'est que je continue à prendre du plaisir dans cette aventure et que vous continuiez à apprécier me lire, non ?

Article intéressant ?
5/5 (2 votes)

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

Shinmanga
22 Juillet 2010
12:16

Que dire, si ce n'est que je fais plutôt le même constat (site spécialisé sur le manga, devenu un site sur le manga et le japon puis un blog où le japon prend de plus en plus une part importante des billets). Le fait de vieillir ou un système sclérosé... Bon courage pour la suite en tout cas

Mei
30 Juillet 2010
14:26

Je crois juste que tu muris et que l'adolescence finit un jour... la désillusion est aussi un signe de maturité. Même dans la Rome antique on se plaignait déjà de la mauvaise évolution des choses et des valeurs (il y avait des graffitis sur le forum!)...
S'investir autant dans une autre culture, même en gardant un sens critique, est forcement le signe d'un manque. Mais aussi loin qu'on va on part avec soi.
Ton site peut aussi évoluer et vieillir à ton image sans en perdre l'intérêt qu'il au- au contraire - (sens du détail, franchise, générosité...). La culture populaire japonaise va quand même au delà des jeux vidéo et des mangas? Tu t'es peut être assis sur un kami ce matin et, fâché, il t'as rendu mélancolique?

Av
01 Août 2010
15:19

Je trouve ce témoignage tres touchant et ca montre bien la fin d'une epoque pour toi. Je suis passé par là quand j'etais ado. La culture du Japon ne s'arrete pas a jouer aux jeux, regarder des animes ou mangas en mangeant des nouilles tous les soirs. Le public attardé de la Japan expo rêve du Japon mais plus de 90% d'entre eux n'y mettra jamais les pieds et restera bloqué sur ces "passions-clichés" qui ne représentent d'une infime partie de la culture nippone. J'apprends le japonais depuis plusieurs années suite à de nombreux voyages et je vois une multitude de "jeunes" commencer les cours chaque année et en janvier 80% d'entre eux arrêtent car trop difficile. Tous espéraient lire un manga au bout de trois leçons :) et le rythme devient trop soutenu pour eux. Les passions c'est bien mais il faut évoluer comme tu le dis, voir autre chose, apprendre des autres cultures, sortir, rencontrer du monde, voyager, lire...

La sagesse, c'est de s'en rendre compte !

Bonne chance à toi et bonne continuation.

fr4nz
03 Août 2010
12:06

Super article :) on est (presque) tous passé par ce stade je pense ... Pour ma part, je crois sincerement que le manque de temps a consacrer à ses loisirs est une des causes principales de ce désintéret ...

Welcome to the real life comme dirait l'autre ;)

Sinon, il t'est formellement interdit d'arreter d'ecrire hein ! ... (parce que nous, on aime bien te lire :D )

05 Août 2010
18:06

Merci pour vos réponses et votre compréhension.

Malheureusement, j'ai déjà passé l'adolescence depuis un bout de temps ^_^;

Cet article permet surtout de préciser sans Kanpai, j'aurais sans doute lâché encore plus les produits de la culture pop japonaise.

Mais je n'arrêterai pas d'écrire, d'ailleurs Kanpai évolue toujours dans ce sens !

07 Août 2010
07:24

Pas grand chose à ajouter, en tant que futur trentenaire, je passe par là aussi (le mode blasé) et je crois que c'est tout simplement dans l'ordre des choses.

En tout cas, je continuerai de suivre les actualités de Kanpai ne serait-ce que pour la qualité de rédaction (à défaut même que les sujets en eux-même m'intéressent parfois ^^)

Knifecook
18 Août 2010
18:25

Hé oui tu mûris (vieillis?!), j'ai pour ma part continuer à lire tes articles même si je ne suis pas toujours friand du sujet, car j'ai et je vais continuer à aimer le voir évoluer! Bonne continuation mon ami et longue vie à KANPAI quoi qu'il devienne...

Tsuki
21 Août 2010
19:18

si la culture japonaise ne t'intéresse plus, pourrais-tu te tourner vers la chine, corée, et autres pays asiatiques ???
quoi que tu fasses, je continuerai à te lire, je trouve les sujets intéressants et, surtout, très bien écrits.

Dixième Art
21 Août 2010
22:46

Peut être le bon compromis lorsque l'on a peu de temps est de préférer la qualité à la quantité. Personnellement je joue à peu de jeux différents mais j'essaie de trouver LE jeu que je saurai apprécier.
Bon courage pour la suite de Kanpai! , il est toujours aussi agréable de vous lire.

28 Août 2010
11:24

Merci à tous =]

Je précise que je ne me désintéresse pas de la culture japonaise, juste que je n'ai plus confiance en une partie de sa culture populaire. Mais l'expérience et la maturité permettent de les saisir assez largement pour les éviter et recentrer mes goûts.

Je prends toujours beaucoup de plaisir avec pas mal de choses provenant du Japon, en témoignent les articles postés ici chaque jour ou presque !

27 Juillet 2011
15:28

Ah bah vieux c'est comme ça ! Pareil pour moi, il m'arrive de jouer pendant un bon moment puis plus rien. Le marché du jeu vidéo a fini par me dégouter et je n'ai plus la niac des débuts. Normal je vais sur mes 34 ans à la fin de l'année. Je comprends mieux aussi le lien du blog odieux connard dont tu nous avais gratifié sur FB (très bon au passage).

Certes j'ai toujours mes One Piece que j'adore et je ne suis pas prêt de les lâcher mais le reste m’endort bien comme il faut.

Et puis ta vision évolue c'est rassurant. Sinon ton blog finirait par lasser et on ne veut pas de cela.

21 Décembre 2011
08:51

Pour moi c'est pareil ! et c'est que tu es publié tes pensées !
J'ai une bibliothéque de plus de 2000 volumes de mangas qui stagne depuis que je suis devenu maman ! j'achéte ce qui me parait le plus interressant mais avec les délai de parution c'est trés chiant à lire donc j'abandonne et j'y reviens ! les animes : pareil, je suis même abonnée aux offres declic mais j'arrive même pas à les regarder, faute de temps ou de gout pour certains animes!
du coup je suis partit au japon, 2 fois déjà pour découvrir et entretenir mon plaisir, je ne peux pas partir pour le moment et j'attends mon 3éme voyage avec impatience ! mais de penser au japon , de lire ton blog et regarder l'actualité m'entretien dans ma passion en attendant de pouvoir en profiter à fond.
Une fois qu'on à découvert beaucoup de chose sur notre passion, on attends la perle rare qui va nous fera vibrer à nouveau !! c'est un pareil avec tout ^_^

en tout cas, merci pour ton blog, j'y est trouver des choses super interressantes.

Ajouter un commentaire