Livre "Kanji to Kana" : avis et de conseils ?

17 réponses

Salutations :-),

Alors voilà cela fait un an que j'ai commencé à apprendre les kanjis non sans peines. Ainsi je viens vers vous non pas pour savoir par quel bout commencer mais plutôt par lequel continuer.

En effet j'ai commencé il y a un plus tôt avec comme support l'excellent livre "Kanji Kakitai" que je conseille très grandement aux débutants souhaitant apprendre les kanjis dans un ordre logique et plaisant ; Or voilà un mois que j'ai fini d'apprendre les 600 kanjis de ce livre (il faut encore que je les révise bien sûr) et en conséquent j'ai décidé de poursuivre le plus vite possible mon apprentissage afin de ne laisser aucun temps mort qui serait propice à une procrastination sans fin qui mènerait vers un abandon total de l'apprentissage des kanjis...

Donc ayant souhaité continuer cet apprentissage j'ai regardé un peu tout les manuels disponibles si possible contenant les 2141 joyou Kanjis et je suis tombé sur "Kanji to Kana" par Wolfgang Hadamitzky. Ce n'est pas tant ses 424 pages qui m'effraient ni même son prix (43€ quand même) mais plutôt l'ordre dans lequel son placés les Kanjis!

Je m'explique : dans "Kanji Kakitai" souvent deux kanjis qui se suivent forment un mot ex : copier (lecture on : sha) complètement (lecture on : shin) les deux se suivant et formant "shashin" : photo ; du coup la mémorisation est beaucoup plus facile car les kanjis placés dans un ordre mnémotechnique...
Parocntre nous "Kanji to Kana" qui a décider d'avoir une approche plus visuel en regroupant les kanjis se ressemblant faisant en ignorant le sens compliqué ou non du Kanjis.

Certains me diront oui mais il n'y a pas à se plaindre d'une approche différente or grosse erreur car le vocabulaire accompagnant chaque Kanji n'est pas pertinent et même si il l'est n'est pas intéressant pour la simple raison que les auteurs se sont limités pour le vocabulaire de chaque Kanjis aux kanjis précédant ce kanji je m'explique encore avec pour exemple tokei composé de toki (temps) et aida (intervalle) :

-Dans "Kanji Kakitai" nous avions d'office des mots compliqués néanmoins intéressant à réutiliser plus tard car souvent employé dans la langue nippone avec par exemple tout simplement tokei (montre) proposé dès l'apparition de toki (temps) dans le manuel.
-Dans "Kanji to kana" c'est l'inverse : apparition du mot tokei avec aida (intervalle) qui se situe bien après toki.

Je ne sais pas si vous pouvez me comprendre mais le problème est qu'au final on se retrouve avec du vocabulaire stupidement limité dans Kanji to kana et qu'on se retrouve à copier bêtement des kanjis sans moyens mnémotechnique à disposition...

Enfin là est ma question : "Si certains d'entre vous on eu ce manuel quelle fût votre manière d'apprentissage (application? dictionnaire?)?" et si vous ne possédez pas ce livre mais un autre possédant les 2141 kanjis de manière pédagogique officiels je suis prenant! :-)

Question intéressante ?
4.73/5 (11 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Kam
19 Octobre 2015
23:51

Kanji to kana est la BIBLE de tout étudiant serieux en kanji !! C'est le livre référence des très bonnes universités ! Certes il est moins ludique mais c'est le plus pertinent de tous les bouquins que j'ai vu... et j'en ai vu un paquet avec mes études et aujourd'hui mon enseignement du japonais depuis bientôt 7 ans ! C'est un classique et un incontournable !

À mon avis, l'apprentissage des kanji est de toute façon assez peu source d'amusement, et tu seras forcé d'apprendre des kanji peu utiles dans la vie de tous les jours : c'est ça l'apprentissage d'une langue ! ^^

Je ne comprends pas forcément ton avis sur les mots associés car je les trouve au contraire très utiles et pertinents.

Enfin pour finir, ce n'est pas un livre fun, certes, car c'est un référentiel pour les étudiants universitaires et non un livre fun et ludique pour le grand public avide d'exotisme temporaire, mais c'est le meilleur ouvrage pour un apprentissage efficace ! Garanti 100% sans conneries à l'inverse de beaucoup d'autres livres beaucoup plus délirants et/ou bourrés d'erreurs...

Kam
20 Octobre 2015
00:04

Je voulais juste rajouter que les moyens mnémotechniques entraînent souvent des erreurs d'appréciations de la réalité des kanji... beaucoup d'ouvrages te diront que tel ou tel kanji est forcément un pictogramme et qu'on y retrouve une grand-mère près de la rivière donc c'est laver le linge... c'est la meilleure façon de passer à côté de son apprentissage ! Sans parler du fait que beaucoup de lectures sont ommises...

Au contraire, un bon moyen est d'apprendre la combinaison de clés composant le kanji : il y a une clé dominante et d'autres éléments. C'est comme ça qu'on l'apprend à la fac de bordeaux et à linalco par ex. Tel kanji c'est l'eau le coeur et l'herbe (par ex).

C'est à mon sens la meilleure méthode car arrivé à 1500 kanji ce n'est plus qu'un jeu de construction et d'assemblage, vu que l'ordre des traits est toujours le même ! Et tu perds moins de temps !

Après il faut donner du sens à ton apprentissage !! Pour concrétiser tout ça et bien ancrer solidement les connaissances acquises ! Beaucoup lire (bulletins nhk world, journaux japonais avec rikaikun/chan...) et écrire en japonais avec des sites de correspondants ou directement avec des jap si tu en connais ! Bref bon courage !!!

20 Octobre 2015
00:44

Bonsoir :-),

Quand je dis "mnémotechnique" ce n'est pas dans le sens de se faire une histoire etc c'est pouvoir apprendre les kanjis à la suite plus facilement car on sait que ce kanji 写 se lit "sha" et que coller avec 真 ça fait "shin" , ainsi les deux ensemble 写真 "shashin" bon rien de nouveau ^^. Non la chose qui démarque "Kanji Kakitai" est la facilité d'apprentissage de l'ordre des kanjis car bien souvent deux kanjis qui se succèdent signifie quelque chose : par exemple 写 se situe dans la liste juste avant 真 et comme ils sont à la suite quand on se les répète ça fait "shashin" dans la tête et tout de suite on repense aux Kanjis!

Je ne sais si tu me comprends m'enfin...

Et pour ce qui est du vocabulaire proposé je pense que les auteurs n'aurait pas dû se limiter à faire des mots seulement avec les kanji antérieur à celui étudier (si le kanji étudier est le 10 on cherchera à faire mots avec les 9 précédants) or je pense -cela n'engage que moi- que c'est une contrainte peut avantageuse dès lors qu'on apprend un nouveau kanji autant mettre du vocabulaire qui nous parle en tant que simple repère...

M'enfin là aussi c'est moi qui chipote peut être :-)...

Pour ce qui est de l'apprentissage des Kanjis grâce aux clefs je l'ai appliqué il y a environ quelque mois mais bon il suffit d'être un peu observateur pour voir qu'au final le kanji est composé de plusieurs organes donc instinctivement même sans rechercher on peut le comprendre.

Aussi, j'aimerais bien lire des textes en Japonais pour m'exercer cependant avec seulement 600 kanjis c'est un peu la galère donc des idées?

Merci de ta réponse :-)

20 Octobre 2015
05:51

"apparition du mot tokei avec aida (intervalle) qui se situe bien après toki."

Des révisions s'imposent, en effet...

20 Octobre 2015
11:24

Ah oui je comprend j'ai décrit ici 時間 au lieu de 時計... Au temps pour moi... Mais le principe reste le même : ces kanjis sont trop éloignés l'un de l'autre et l'apparition de tokei se fait dès 計 qui se situe après 時

20 Octobre 2015
11:32

Il est idiot d'introduire 計 juste après 時, le premier étant bien plus fréquent que le second. D'ailleurs, les écoliers japonais l'apprennent deux ans après.

20 Octobre 2015
11:35

Pardon, le second étant bien plus fréquent que le premier

20 Octobre 2015
12:54

Je ne pense que l'ordre d'apprentissage des kanjis doit être rigoureusement le même pour les écoliers Japonais et les étudiants étrangers; et même s'il devait l'être à l'heure actuelle peu livre propose cette méthode qui n'est pas très pratique quand l'on est pas entouré de Kanjis dans notre vie quotidienne. Dans "Kanji Kakitai" deux choses l'une : les kanjis appris sont limités à 600 Ainsi on peut y trouver des Kanjis qu'un Japonais étudie au lycée sans pour autant retrouver tout les autres précédants (véridict pour 亡 ) . Les Kanjis appris sont très utilisés mais disposés d'une manière optimal afin de s'en souvenir rien qu'en lisant deux kanjis à la suite.
Cependant tout le livre n'est évidemment pas comme cela! Ce que je reproche surtout à "Kanji to Kana" c'est de ne pas mettre tout le vocabulaire associé à un kanji d'entrée , par exemple:
- dans Kanji Kakitai 時 est numéro 20 et 計 200~ cependant on apprend dès le kanji 時 l'existence du vocabulaire 時計 : montre. Cela parle à beaucoup de gens et est un mot fréquemment utilisé donc si on doit se souvenir de 時 on peut penser à 時計 puis le décomposer pour retrouver 時.
-dans Kanji to Kana 時 est numéro 20 et 計 200~ cependant ici on apprend l'existence du vocabulaire 時計 dès 計 soit 200~ kanji.

Pourquoi cela? Car dans Kanji to Kana le vocabulaire associé à un kanji est composé de Kanji "en dessous" de celui-ci d'où une limitation dans le domaine du vocabulaire assez dérengeante...

20 Octobre 2015
13:45

L'apprentissage des kanji et celui du vocabulaire sont deux choses distinctes. Il n'y a pas besoin de connaître le kanji 計 (ni d'ailleurs le kanji 時) pour connaître le mot とけい. Et si tu connaissais le (bien plus courant) mot じかん autrement que parce que c'est un composé de 時, tu n'aurais pas confondu les deux.

20 Octobre 2015
14:11

Cela ne change rien au problème vu que 間 se trouve bien loin après 時, ainsi comment suis je savoir que "jikan" s'écrit 時間 si le livre me le dit seulement à la fin? Cela ne règle en rien le problème de confusion avec tout les homonymes de la langue nippone... Et puis si je n'apprend pas les composé d'un kanji autant ne pas apprendre de kanjis du tout et rester avec les kanas mais là n'est pas mon but. Certes il y a eu confusion entre 時計 et 時間 mais cela s'arrête là je sais parfaitement l'écrire avec mes kanas je connais tout les deux leurs lectures kun et on seulement une erreur d'inattention qui a eu raison de moi. Et oui, l'apprentissage du vocabulaire va de pair avec un kanji car sinon il n'y aurait aucune utilité à apprendre la lecture on des kanjis et il est plus facile de souvenir d'un kanji avec du vocabulaire à côté.

20 Octobre 2015
14:40

Eh bien en attendant, tu l'écris じかん, je t'assure que ça ne va pas te tuer. De toute façon, tu ne peux pas apprendre tous les kanji instantanément, donc en attendant il y aura forcément des kanji que tu ne connaîtras pas, si ce n'est pas 間 ce sera un autre.

Bref, apparemment tu sais tout mieux que tout le monde, donc je ne vais pas perdre plus de temps avec toi.

20 Octobre 2015
18:32

C'est marrant c'est que j'allais répondre mais bon je me suis retenu au maximum... Non je n'ai pas la science infuse cependant lorsque quelqu'un me pose une question je tente d'y répondre en gardant mon mépris or ici je ne vois rien que du mépris. Et en général les gens ne sont pas très enclin à être méprisés.

Bref. En tout cas mon but est atteint concernant ce débat stérile...

20 Octobre 2015
17:56

Aucune méthode n'est parfaite. Kanji to kana a fait ses preuves, d'autres livres aussi. Kanji to kana est le bouquin que j'ai utilisé dans le passé pour apprendre les kanji. Oui je reconnais que les mots donnés en exemple sont parfois étranges mais par contre la méthode te donne les bons moyens de décortiquer un kanji, de comprendre ses lectures et les sens du mot. Tu ne peux pas connaitre TOUS les mots, c'est impossible, et Kanji to kana te donne le moyen de trouver le bon kanji avec le bon sens et la bonne lecture. Pour un JLPT, c'est plutôt utile.

Je pense que tu ne prends pas le problème dans le bon sens et que tu cherches peut être trop à comparer deux méthodes. Après ce n'est que mon avis bien sur, ne tirez pas à vue...

20 Octobre 2015
18:35

Merci pour cette réponse :-),

Donc d'après toi si j'apprend les Kanjis dans l'ordre du bouquin pas de problème pour les 2143 kanjis?

Paprika
04 Janvier 2017
22:03

Bonjour à tous,

Après moult recherches sur le net, j'aurais besoin de connaître le mot "paix" en kanji .. Je suis, disons très mauvais en la matière et c'est quelque chose d'extrêment important pour moi. Comprenez que je ne veux absolument pas me tromper ;)

Merci d'avance !

Kam
04 Janvier 2017
22:37

C'est un mot assez facile je pense à trouver mais je comprends que tu aies besoin que des personnes te le certifie. En tout cas, ces derniers temps Google trad, malgré sa laïque réputation, est très bon et pertinent pour des mots isolés et simples comme ça. N'hésite donc pas ^^

Bref, voici "paix" : 平和 qui se lit "heiwa"

Paprika
05 Janvier 2017
13:56

Merci beaucoup Kam :)
J'avais entre autre trouvé ces kanjis mais j'en étais pas du tout sûr alors ^^
En tout cas mille merci !
Bonne journée

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.