Débuter l'apprentissage des kanji par les clés ?

5 réponses

Bonjour à tous !

Voilà, j'apprends en ce moment mes katakana (connaissant mes hiragana par cœur). Et j'aimerai préparer l'apprentissage de mes kanjis maintenant, car les katakanas devraient me prendre 2 semaines. Je prévois l'achat de mes livres donc. Donc j'aimerai vous demander votre avis ; je me suis renseignée sur les méthodes pour apprendre les kanjis, et comme ceux qui se forment grâce à des clés, je me demandais si je ne pouvais pas dans un premier apprendre les 214 clés.
Il y a la liste des 214 clés sur internet (mais pas complète, juste le kanji, la lecture kun et la traduction). Donc je me donnais 4 mois pour apprendre ces 214 clés qui pourraient donc me servir à en déduire la signification des autres kanjis étant dérivés de ces clés. Je voulais donc savoir si pour vous c'est une bonne idée de procéder comme ça ?
Sinon j'ai le livre "kanji kakitai" et j'allais apprendre les kanjis dans l'ordre du livre dans ce cas, mais j'ai l'impression que c'est un ordre assez hasardeux quoi, j'aime apprendre progressivement dans un bon ordre.
Donc voilà, pour reformuler ma question, est ce que apprendre les 214 clés vous parait être une bonne idée, ou si je devrai plutôt apprendre les kanjis dans l'ordre de mon livre ?

Merci beaucoup à la communauté Kanpai :)

Question intéressante ?
4.33/5 (3 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

07 Mars 2016
01:59

Je ne conseillerais pas cette méthode. De loin ça peut avoir l'air d'une bonne idée mais ça serait bien trop beau si on pouvait déduire le sens d'un kanji grâce à sa clef ^^
Je suis désolée de reprendre le refrain entendu partout, mais apprendre les kanji de toute façon sera pénible (à moins d'être ce genre de créature que les jeux de mémoire hardcore stimulent...^^)
L'ordre donné dans la plupart des livres est celui appris par les écoliers japonais eux - mêmes et ma foi ça a l'air de marcher pour eux... avec cette nuance colossale : ils les utilisent tous les jours de leur vie.
Du haut de mon humble expérience voici ce que je te conseillerais :
- apprendre les kanji dans l'ordre donné par un livre de référence (ça te permettra d'être à l'heure pour le JLPT notamment ce n'est pas rien)
ET EN MÊME TEMPS :
- aller vérifier sur des petits sites assez bien faits type http://kanji.free.fr les autres kanji qui ressemblent fortement à celui que tu es en train d'apprendre et les marquer dans un coin, comme un mémo, juste pour savoir qu'ils existent pour plus tard et qu'il ne faudra pas les confondre. Ça évitera bien des confusions et t'apprendra je pense à repérer les éléments qui font toute la différence dans le tracé d'un caractère.
- apprendre thématiquement, le plus possible. Inutile de te lancer dans une longue liste de synonymes et sens proches, j'ai testé, ça n'en finit jamais et c'est décourageant. Essaie plutôt de te trouver des petits textes susceptibles de contenir les kanji que tu viens d'apprendre, et profites-en pour retenir sans ces textes les caractères que tu ne connais pas. Il faut que chaque kanji t'évoque un sens mais surtout un contexte, qu'il soit vivant, pas juste un concept froid mesurable en clef et en nombre de traits.
Avec cette méthode tu risques de piétiner un peu au début mais ton apprentissage se débloquera d'un coup à partir d'un moment. L'important c'est d'avoir des bases solides pour ne pas te retrouver comme moi à encore confondre après des années de lecture les deux mêmes kanji de base sous prétexte qu'ils "ont la même tête".
Bref j'espère que ce commentaire te sera utile ^^
Bon courage :)

07 Mars 2016
11:04

"Essaie plutôt de te trouver des petits textes susceptibles de contenir les kanji que tu viens d'apprendre"

Ce qui n'est pas très compliqué parce que les 500 voire 1000 premiers kanji sont (à de rares exceptions près) des kanji courants qu'on retrouve à peu près partout. On ressent d'ailleurs très nettement les progrès faits au nombre de fois où on doit chercher quelque chose dans un dictionnaire quand on lit.

07 Mars 2016
23:37

Les méthodes a base de clé ou de composants (genre heisig) ont largement prouvé leur efficacité.
Un de mes collègues étrangers a mis moins de 6mois a mémoriser les quelques 2500kanjis des livres "remembering the kanji" et il est le loin d’être le seul, le forum kanjikoohii regorge de gens aillant mémorisé 2-3000kanjis en moins d'un an grace a la méthode Heisig. Le livre "read japanese today" (malheureusement limité a quelques 300kanjis) utilise aussi le système de clés et peut être entièrement mémorisé en 2-3jours.
Historiquement parlant, les kanjis sont un système purement logique, les clés ont d'abord été créées et ensuite des kanjis ont été formés en les assemblant. Meme si on ne peut pas forcement deviner la signification d'un kanji juste en connaissant ses clés, il est tres facile de créer une petite phrase mnémotechnique a partir des clés pour chaque kanji.
La méthode que les enfants japonais utilise fonctionne sur eux, certes mais il faut savoir qu'absolument n'importe quelle méthode d'apprentissage fonctionne, la différence est dans le temps que ca prend et sur ce point, la méthode des enfants japonais est de tres loin la pire. Les enfants japonais n'ont pas le choix que de bachoter les kanjis pendant 12ans de leur vie, dans un environnement ou ils en voient et en utilisent tous les jours.
Si toi, adulte étranger vivant en France, tu veux apprendre comme des enfants japonais vivant au Japon, attends toi a ce que ca soit vraiment pénible. Heisig est loin d’être parfait mais au moins en étudiant de cette manière on ne ressent pas les kanjis comme un bête assemblement de traits sans cohérence mais comme un vrai système logique qui a demandé a ses inventeurs beaucoup de temps de réflexion pour être le plus facile possible a mémoriser.

Axelle
08 Mars 2016
19:30

Bonjour,

Merci pour vos réponses. Je vais sûrement m'accorder un peu de temps pour réfléchir. D'un côté j'ai l'impression que c'est une mauvaise technique, et d'un autre, que c'est une méthode qui peut être efficace. Il faut aussi que je prenne en compte le fait que je vais sûrement me faire offrir les Minna No Nihongo, et que dans un an et demi je vais intégrer une fac d'anglais-japonais, et que la méthode par clés risque de me porter préjudice, ou de me faire prendre trop d'avance.. Pour le coup je ne sais vraiment pas quoi faire :/
En tout cas j'avais déjà repérer le livre remembering the kanji, qui m'avait l'air d'avoir une méthode efficace et agréable, mais incomplète car il n'y a que le kanji et "sa petite histoire". Et que là vraiment, je serai vraiment pas bien en fac avec cette méthode.
Je vais donc réfléchir, soit j’apprends comme un enfant japonais, lentement, fastidieusement, mais pour bien entrer en fac. Ou par clés, efficacement peut être, mais pas complétement. Gros deal ^^' !

En tout cas, merci pour vos réponses, je les prendrai bien en compte, et je vous donnerai ma décision et ma progression sur cette question. Il me reste à finir mes katakanas et je me lance dans les kanjis ! Courage à moi, et à ceux dans la même situation que moi :)

10 Mars 2016
11:08

Je pense que ça ne sert à rien d'apprendre les kanjis un par un en vrac, faut apprendre surtout le vocabulaire des kanjis combinés. Quand on apprend un nouveau kanji, il faut apprendre le vocabulaire de base qui lui est associé.
J'ai fait un an de fac au japon après ma licence, et par rapport à en france, savoir les écrire n'était pas important mais surtout les lire et connaître la lecture du mot. On avait un manuel et dedans dans chaque page un kanji et des mots qui lui correspond. Lors des examens fallait écrire les lectures et associer des définitions avec des mots. ça ressemblait plus à un test de vocabulaire.
Écrire bêtement les kanjis ça n'aide pas .
Quand tu apprends le mot, tu apprends avec le kanji et donc ça rajoute 1 à chaque fois que tu apprends un nouveau mot et au fur et à mesure ça rentre de mieux en mieux. tous les nouveaux mots j'apprends plus à les écrire mais à les reconnaître.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.