Méthodes de japonais

Il est possible de s’imprégner tranquillement de la langue japonaise en commençant par une méthode. En allant faire un tour à la Fnac l’autre jour, je me suis aperçu qu’il existait désormais une quantité absolument hallucinante de bouquins proposant d’apprendre le japonais. À titre de comparaison, quand j’ai commencé à m’y intéresser il y a une dizaine d’années, on n’en trouvait que 2 ou 3. Avec l’explosion des manga au grand public et l’ouverture un peu « bobo » à l’exotisme japonais, on trouve vraiment de tout.

En-dehors des essais un peu bâtards comme Le Japonais en Manga ou Apprendre le Japonais en s’amusant, les listes de vocabulaire assez brutes et autres méthodes terriblement introductives donc limitées, il reste finalement peu d’ouvrages efficaces. Je ne saurais que trop vous conseiller la méthode Assimil – Le Japonais sans Peine, qui a fait ses preuves dans beaucoup d’autres langues et peut s’accompagner de CD audio. D’autres titres, comme Le Japonais pour les Nuls, le Harrap’s Japonais, le Manekineko Japonais ou 40 leçons pour parler Japonais semblent intéressantes, mais je ne m’y suis pas penché assez profondément pour vous l’assurer.

Mais vous ne trouverez pas la crème à la Fnac ou dans la librairie du coin. Car la méthode que je recommanderais en priorité est le superbe Minna no Nihongo qui, certes, est cher et demande un investissement plus important, mais vous emmènera sans doute plus loin que n’importe quelle autre méthode. Complet, efficace, intéressant et didactique, cet ensemble est d’ailleurs utilisé dans certaines universités françaises. Accompagné de la bible Kanji to Kana (la référence ultime des jôyô kanji), Minna no Nihongo vous offrira de réelles bases en langue japonaise. Pour le trouver en revanche, c’est une autre paire de manche. Il vous faudra le demander auprès d’une librairie japonaise comme Junku, métro 🚇 Pyramides à Paris.

Par Kanpai Publié en avril 2008 - mis à jour en septembre 2015