The Beatles Rock Band

La machine à dérivés Rock Band a encore accouché d’un nouveau sale gosse. Avec Guitar Hero, son frère ennemi, on nous a déjà servi de l’Aerosmith, du Van Halen, du Metallica, AC/DC et j’en passe… Cette fois, ce sont les 4 garçons dans le vent qui reviennent sous le feu des projecteurs, au moment même où sort la remasterisation numérique complète de leur œuvre. Remastering qui est utilisé pour la bande son du jeu. Dites donc, le marketing hasard fait bien les choses…

Inutile de tourner autour du pot : Beatles Rock Band est un RB tout ce qu’il y a de plus classique, prêt à satisfaire vos besoins de nouvelles partitions et de petits rectangles colorés. On notera immédiatement son extrême facilité pour qui a déjà fait de la guitare ou de la batterie en plastique. Même en expert, aucun morceau ne vous donnera de sueurs froides, comme peuvent aimer nous chatouiller les derniers morceaux des GH ou RB plus classiques. C’est l’apanage des compositions un peu gentillettes des scarabées. Le contrepied, c’est qu’on prend du plaisir à se balader dans les playlists, pour peu qu’on n'y cherche pas de challenge.

Non, sincèrement, le niveau de difficulté est juste enfantin. Et en plus, le classement des chansons est un peu farfelu sur ce point : j’ai fait un 98% au premier essai sur Dear Prudence en guitare Expert, ou encore un 100% dans les mêmes conditions sur Octopus’s Garden, alors qu’elles sont classées en difficulté maximale. Paradoxalement, il m’est arrivé de limiter à 4 étoiles une chanson classée en difficulté moyenne. Tout dépend évidemment de vos facilités sur certains paternes, mais globalement, les indicateurs de difficulté sont pour le moins peu fiables…

Bref, on retrouve quelques morceaux inévitables (Yellow Submarine, Can’t Buy me Love, Come Togesther, Drive my Car, I’ve got a Feeling repris dans Beck…) mais il manque certains gros titres du groupe (Yesterday, Hey Jude, Michelle, Help, Love Me Do…), probablement pour les vendre sur le store. Les voies du capitalisme sont impénétrables… Mais cela permet au moins de se faire un petit balayage de l’histoire du groupe, de ses débuts jusqu’à la maturité. D’ailleurs, on remarque assez proprement que les morceaux sont courts au début puis plus longs en avançant dans les années, jusqu’à l’interminable I Want You. On appréciera également quelques sorties de route pop vers des accents plus rock, Woodstock voire presque punk (pas taper !).

Pour aider à l’immersion, les développeurs ont modélisé les membres du groupe à différentes époques de leur carrière. Au niveau artistique et technique d’ailleurs, rien à dire. Certaines cinématiques en animé stylisées sont assez superbes (je pense à l’intro et au générique de fin), de même que les montages très habiles entre les époques. C’est sur le contenu que Beatles Rock Band est un peu plus feignant. La carrière se bouffe en 3-4 heures par instrument, et les challenges sont vite avalés. Quelques bonus viennent remplir la boutique, mais sans amis zicos sous le coude, on lâchera vite la galette. D’ailleurs, seules les harmoniques du chant à 3 viennent remplir la case « nouveautés ».

Alors, le prix que vous y mettrez dépendra clairement de votre attrait pour les Scarabées en chapeau melon.

Article intéressant ?

Informations pratiques

Kanpai vous suggère également ces articles

Commentaires

BoolProp
23 Octobre 2009
14:16

Il manque Yesterday ? Le plus gros succès (à mes yeux) des Beatles ? C'est dommage...

Sinon bel article :)

Dédé14
07 Février 2010
13:17

Bonjour , je cherche comment peut t-on telecharger Help ! sur le jeu ?

Ajouter un commentaire