Resident Evil Mercenaries 3DS (test)

Au début de l’année, lors de l’événement de présentation de la 3DS à Paris, j’avais pu essayer Resident Evil Mercenaries 3D. Je n’en avais pas gardé un souvenir impérissable, estimant qu’il s’agissait d’une sortie très marketée avant la parution d’un véritable nouvel épisode de la série sur 3DS. En effet, il s’agit là d’une « simple » synthèse des modes Mercenaries jouables dans les RE depuis Resident Evil 4, sans scénario donc, et packagée avec la démo du prochain Resident Evil Revelations 3DS. Cette démo, on l’a vu il y a quelques jours, est une blague plus qu’autre chose. Pour ce qui est de RE Mercenaries, si le contenu est bel et bien limité, il est plutôt correctement organisé.

Pour être tout à fait honnête, je n’aurais pas acheté le jeu personnellement, mais j’ai plutôt accroché à cette version test. Le verdict que j’avais tiré de la démo il y a quelque mois est juste, certes : le contenu livré est sans véritable innovation et frugal. On peut en faire le tour en quelques heures seulement. Mais il faut avouer que le concept se prête très correctement au jeu portable sur 3DS. Les missions sont courtes (une dizaine de minutes tout au plus) et l’aspect collectionnite renforce la rejouabilité.

Resident Evil Mercenaries est divisé en 6 groupes de 3 à 5 missions en moyenne. Il s’agit d’un mode de survie vu à la troisième personne, incluant la straffe et le tir en marchant (vive 2011 !). Il est possible de jouer en coop’ en local ou par Internet : c’est un mode qui fonctionne bien, sans latence et sans trop de chargement. Belle prestation de ce côté-là. Le vrai bonus est bien connu des fans de RE et poussé dans cet épisode : la chasse aux bonus. Il y a déjà 8 personnages à rallier :

  • Chris Redfield
  • Jill Valentine
  • Rebecca Chambers
  • Claire Redfield
  • Albert Wesker
  • Barry Burton
  • Hunk
  • Jack Krauser

Dommage que certains cadres de la saga (on pense à Leon S. Kennedy ou encore Sheeva de RE5) ne soient pas de la partie. Il existe un costume alternatif et des armes à débloquer pour chacun d’eux. Et en chapeau à tout cela, des blocs de compétences communs à tous les personnages, à faire évoluer par XP. Par exemple : meilleure performance avec telle ou telle arme, récupération de vie plus efficace, augmentation du temps de combo, etc. Bref, en termes de gameplay, RE Mercenaries 3DS s’avère assez addictif. Dommage que la variété et l'inédit n’y soient pas, ni dans les cartes ni dans les ennemis.

Le titre n’est pas fabuleusement beau, il aliase sur les arêtes à mesure que l’on pousse la 3D, ses textures sont pauvres selon l’éloignement et on note quelques ralentissements dans l’animation. Bref, techniquement il a de véritables limites, d’autant que les fonctionnalités 3DS ne sont pas vraiment mises à contribution (à part le Wi-fi et évidemment l’écran tactile bien exploité). Reste quand même une bonne maîtrise de l’effet 3D qui fatigue peu les yeux et reste parmi les meilleurs rendus à l’heure actuelle.

Au final, ce Resident Evil Mercenaries 3D réalise une performance correcte dans son genre, mais son contenu manque peut-être de profondeur pour justifier un prix plein pot. Notez également que le jeu propose une seule sauvegarde et que la réinitialisation est bloquée (honte à Capcom). Si vous comptiez faire jouer le petit frère ou même revendre la cartouche, vous êtes prévenus !

Article intéressant ?
5/5 (1 vote)

Galerie photos

  • resident-evil-mercenaries-3d
  • resident-evil-mercenaries-3ds
  • resident-evil-the-mercenaries-3ds
  • Resident Evil Mercenaries 3ds 0

Informations pratiques

Thématiques associées

Kanpai vous suggère également ces articles