L'art au Japon : opportunités ?

11 réponses

Bonjour à tous,
Depuis quelques années, je rêve de pouvoir aller au Japon. J'ai pensé à faire mes études là-bas, bien que je ne sache pas définitivement ce que je souhaite faire par la suite. J'ai une idée d'orientation, dans le domaine de l'art, je me suis donc demandé si l'art était bien vu par les japonais. Est-ce qu'il y a plus d'opportunité qu'en France (par exemple dans le domaine du jeu vidéo ou des dessins animés...)?
Merci!

Par You Publié le 02 octobre 2017
Question intéressante ?
3,88/5 (8 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 11 réponses à la question posée

03 octobre 2017
00:23

Bonjour,
L’art, c’est vague.

Pour le secteur des anime, le site http://www.furansujinconnection.com/ devrait avoir les réponses à tout ce que tu cherches.

Pour des études type Beaux Arts, il y a des écoles comme en France comme l’école des beaux arts de Tokyo (Tokyo Geidai) qui forme à différentes techniques, tant classiques que moderne. Celle de Tokyo accepte les étrangers à condition de pouvoir suivre le cursus en Japonais (donc JLPT N1 ou EJU).

Il y a ensuite tout le secteur des illustrateurs et designers, en free-lance ou salarié.

Et enfin, toutes les activités associées, de galeriste ou curator à vendeur de matériel.

Il y a des filières pour tout ça, avec dans certains cas des licences à obtenir.

Pour beaucoup de ces professions, il est difficile de faire son trou. Je vois beaucoup de galéristes, d’artistes en difficulté, obligé d’avoir un ou deux baitos parce que l’art ne nourri pas (ma femme est dans le secteur). Le secteur des anime est également réputé pour exploiter ses employés pour une paie de misère. Certains illustrateurs s’ent sortent pas trop mal en Free-lance (mais dans ce cas, l’aspect Japon est moins important)

Réponse utile ?
3,67/5 (6 votes)
You
03 octobre 2017
21:31

D'accord merci beaucoup pour toutes ces informations, j'irai voir le site pour me renseigner davantage.
Je me doutais que l'art n'était pas facile, tout comme en France d'ailleurs. Je suis en pleine recherche de filière et j'essaie d'en trouver une qui pourrait m'amener à étudier ou même vivre quelques années au Japon (ce qui n'est pas simple).

Réponse utile ?
3,71/5 (7 votes)
04 octobre 2017
00:19

Bonjour, dans l'absolu tout est possible ici à partir du moment où vous avez le visa adéquat et des revenus confortables vous permettant de vivre correctement. Après les secteurs du manga ou des anime sont spécifiquement japonais et vous devrez donc leur prouver que vos compétences ne se trouvent pas au Japon,. Je connais une mangaka de Yokohama qui a réussi à imposer son style à son éditeur car elle est très douée mais d'après ses dites ce milieu est surtout constitué de petites mains travaillant à la chaîne, rien de vraiment passionnant. Une autre amie qui est peintre avec une formation aux beaux arts à Paris est elle partie vivre en nouvelle Zélande car elle trouvait le milieu artistique local trop étriqué. Je pense que vous devriez déjà venir ici et voir comment ça se passe dans un premier temps, entendu que le domaine de l'animation et du jeu vidéo est en plein développement en Europe, surtout en France avec des entreprises habituées à travailler avec du personnel venu de plusieurs autres pays du monde, ce qui n'est pas le cas ici. Bon courage dans votre projet.

Réponse utile ?
3,50/5 (8 votes)
You
09 octobre 2017
21:33

D'accord, merci beaucoup pour ces nouvelles informations! Je ne me focalise pas seulement sur l'art, j'ai aussi pensé à des études dans la langue japonaise comme LLCE ou LEA. J'essaye de me renseigner du plus que je peux sur de nombreuses filières. La LEA et LLCE semble être vraiment difficile, étant donné la quantité de travail à fournir (bien que toutes les filières demandent un minimum de travail).

Réponse utile ?
2,50/5 (6 votes)
04 novembre 2017
20:58

J'ai fait des études d'art : deux années de licence d'arts plastiques en France, et ma dernière année de licence au Japon (Nihonga/Peinture traditionnelle japonaise) à l'Université municipale de Hiroshima.
Je suis passée par un échange universitaire, moyen le plus économique d'étudier au Japon et qui ne demande pas un haut niveau de japonais à l'entrée dans la formation.
Ça peut être intéressant pour toi de réfléchir à cette possibilité, mais les échanges sont assez aléatoires.

Il existe de nombreuses écoles d'art au Japon, qui dispensent des formations diverses... Urushi, textile, peinture à l'huile, peinture japonaise/nihonga, design, animation... Un tour sur internet devrait te renseigner.

Que dire, sinon qu'en effet, il est difficile de se faire une place, que ce sont des métiers qui demandent beaucoup de compétences techniques etc, qui sont compétitifs. Beaucoup d'appelés et peu d'élus.
Et je plussoie que l'art, c'est vaste.

Je ne sais pas si je vivrai un jour de l'art mais je ne regrette pas ma formation un seul instant.

Bon courage ! :)

Réponse utile ?
4/5 (4 votes)
Karineekzbbeve
05 janvier 2021
18:52

Bonjour cela fais des année mais puis je te demander dans quel ecole tu as été afin de faire cela ?

Réponse utile ?
4/5 (4 votes)
05 janvier 2021
23:14

Bonjour,
Pour l'école japonaise c'était l'université municipale de Hiroshima (Hiroshima City University), en échange avec l'université française Rennes 2.
Bonne soirée. :)

Réponse utile ?
4/5 (4 votes)
01 avril 2021
06:46

Bonjour,

J'aimerais savoir si ton échange au Japon, à été bénéfique pour la suite de ton parcours professionnel (qu'a tu réaliser concrètement durant cette échange), et si la formation à Rennes est vraiment enrichissante, car je ne vois aucun avis sur internet d'anciens étudiants à propos de la licence d'arts plastiques à l'université Rennes 2.

Réponse utile ?
4,25/5 (4 votes)
01 avril 2021
17:19

Bonjour,
- sur l'échange au Japon : - Sur le plan culturel, linguistique, artistique, personnel, etc, l'échange a en soi été trèèès bénéfique. Après, est-ce que ça m'a ouvert des portes d'un point de vue professionnel ? Je pense que oui, c'est une expérience très sympa à noter dans un CV, qui fait discuter pendant les entretiens et je suis sûre que ça a joué dans la balance quand j'ai postulé à des offres en lien avec le Japon.
- Ce que j'ai réalisé concrètement pendant cet échange : j'ai étudié le Nihonga en atelier pratique. Durant ce cursus, entièrement en japonais, j'ai appris des techniques, réalisé des tableaux, visité des expositions...
- sur la licence d'arts plastiques à Rennes 2 : je suppose, vu ta question, que tu es lycéen-ne et que tu te questionnes sur ton orientation ? Il y a du bon et du mauvais. Mais les étudiants vraiment épanouis sont très rares, à mon avis. Deux conseils si cette formation t'intéresse :
- Savoir où tu mets les pieds. Beaucoup d'étudiants se font une fausse idée de la formation et se retrouvent dans un univers qui ne leur correspond pas du tout.
- Savoir pourquoi tu es là. Sinon tu vas être malheureux. Avoir un projet réaliste en lien avec cette licence (intégrer une licence pro en 3e année, un master pro, obtenir le capes pour enseigner, se diriger vers la recherche, étudier à l'étranger...). La licence d'arts plastiques seule est quasiment inutile. Personnellement, en 2e année, je tenais parce que j'ai passé l'année à préparer mon projet à l'étranger en 3e année ; il s'est réalisé mais j'aurais été vraiment malheureuse de passer la 3e année dans cette licence. Et j'ai ensuite fait un master pro dans un département voisin (histoire de l'art).

Réponse utile ?
5/5 (3 votes)
02 avril 2021
18:55

Bonjour,

Merci beaucoup pour tes réponses.
- Ton échange au Japon : Quand tu nous dis d'un point de vue professionnel, as-tu réussi justement à trouver un emploi, grâce aux compétences que tu as acquises durant cet échange ou juste avec les discussions de cet échange pendant les entretiens ?
- Ce que t'as réalisé : As-tu appris le japonais en autodidacte ou grâce à la mineure « Culture japonaise » proposée dans l'université de Rennes car tu nous dis que ton cursus a été entièrement en japonais ?
- Pour la licence d'arts plastiques : J'aurais aimé mais ta supposition est fausse, je suis déjà rentré dans le monde professionnel, et tu as raison, je compte me réorienter.
- Quand tu nous dis que beaucoup d'étudiants se font une fausse idée de cette formation, c'est-à-dire ? L'univers de l'art est très vaste, c'est justement pour ça qu'il propose plusieurs ateliers en fonction de notre "type d’art" (de ce que j'ai vu sur le site de l'université), peut-être je me trompe ?
-Je ne comprend pas pourquoi être malheureux, si on s'est assez renseigné sur cette formation et que notre projet professionnel est suffisamment clair, peut-être c'est à cause du stress des examens, l'ambiance générale de la classe qui ne nous correspond pas ou autres ?
-Mon projet est resté le même, mais mon entourage m'a malheureusement fait prendre une voie qui ne m'intéresse pas du tout.

Ma récolte d'information était assez compliquée, du coup, J'ai encore des questions à te poser mais le souci étant que sa risque d'être trèèès long...
Si ça ne te dérange pas aurait-tu un réseau social me permettant de poser toutes mes questions ?

Réponse utile ?
5/5 (3 votes)
05 avril 2021
19:21

Comme on s'éloigne du sujet, ça serait mieux de parler par messagerie privée mais il me semble qu'il n'y en a pas sur Kanpai. Je te passe le réseau social que je suis le plus à l'aise de dévoiler en public, à savoir Twitter : @ca_millefeuille ; si tu l'utilises aussi envoie-moi un MP dessus ! Sinon il faudra trouver une autre solution.

Réponse utile ?
/5 ( vote)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.