Faire une LLCE japonais après un master Bio ?

4 réponses

Bonjour,

Depuis un long moment je suis sujette à un dilemme. J'ai enfin finis mon master de Biologie et du coup comme tout le monde je devrais trouver du boulot dans ce domaine et rentrer dans la vie active. Mais voilà que mon idée et mon envie de faire une licence de japonais LLCE avec lequel j'hésitais après le lycée) est toujours présente. Du coup je me demandais si c'était une bonne idée de rentrer à l'INALCO pour faire la licence en sachant que j'ai un master de bio et qu'après le licence de japonais j'aimerais travailler en biologie (et pourquoi pas pouvoir allier japonais et biologie !). j'ai peur qu'en faisant une licence de japonais ça me ferme la porte de la biologie et que d'avoir fait une "pause" de 3 ans soit mal vue par les recruteurs ensuite pour travailler en laboratoire.
je sais qu'il existe des moyens pour apprendre le japonais tout en travaillant (autodidacte ou école pour des cours du soir ou weekend) mais ce sont des moyens que j'ai déjà testé. Je suis actuellement inscrite dans une école sur Paris. Mais j'aurais voulu un rythme plus soutenu et plus rapide comme en licence ainsi qu'apprendre la civilisation etc.

Je voulais donc avoir vos avis sur ce petit dilemme que j'ai. Que feriez vous ?

P.S :
J'ai déjà le JLPT N5 et j'ai un niveau compris entre le N5 et le N4.

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Réponses à la question

23 Février 2018
06:07

Pourquoi pas une annee en ecole au Japon?
L'universite n'est certainement pas le meilleur endroit pour apprendre une langue, c'est tres lent et le niveau a la fin de 3 ans est loin d'etre mirobolant. La complentarite llce et biologie me laisse aussi de glace. Je recommende pas, personellement.

N-chan
23 Février 2018
16:03

Si tu as les moyens et que rien ne te retiens (j'entends par là enfant(s), conjoint) alors fonce. Plutôt que de finir avec des regrets, tente et si ça rate ben tant pis. Un "trou" dans son parcours c'est pas grave, ça s'explique. Je me permets de t'exposer un bout de mon parcours: j'ai fait deux premières années de médecine après le bac avant d'intégrer une LEA anglais-japonais avec du retard sur un parcours "normal" donc. J'avais à ce moment un niveau suffisant pour pouvoir me débrouiller en japonais. À la fin des 3 ans de la licence j'avais le N2. Pour être honnête, je ne pense pas que mon niveau ait été représentatif de celui de la classe et je rejoins le commentaire du dessus: si tu te contentes de suivre les cours ce ne sera probablement pas suffisant. À toi de te bouger à côté. Je vois plus les cours comme une base qui te donne une ligne de conduite et te permet de garder un rythme étant donné que c'est pas toujours simple seul. Profite de la LLCE si c'est ton choix pour trouver le plus d'infos sur le monde de la biologie au Japon. Il te faudra peut-être passer des nuits blanches à fouiller internet mais qui sait, il existe peut-être un lien entre les deux que tu n'as pas encore trouvé et qui, en tout cas, ne te tombera pas dessus du ciel. Bon courage :)

Verojapon
23 Février 2018
22:44

Bonjour

Si tu veux absolument la licence et que tu veuilles travailler aussi c est possible mais assez difficile.
J ai suivis les cours du soirs de l INALCO c est le même programme que le normal mais en plus compacte vu les horaires
C était il y a 25 ans ! Ça doit encore possible renseigne toi

Vu mon âge et mon expérience ( je vis au Japon )je te le conseille car même si ce programme a des lacunes (notamment la conversation )
La licence et le nom de l inalco te serviront et sur le papier et dans la pratique surtout dans un domaine scientifique
Voire aussi pour obtenir un visa si tu voulais aller au Japon un jour !
Pour être très claire beaucoup te diront que ce n est pas nécessaire et C EST VRAI , mais ça évite beaucoup de galères !!!!!!

Accroche toi et fonce
Bon courage
Vero

Nemuyoake
24 Février 2018
05:33

Ton message m'a fait sourire car j'ai étudié le japonais après la bio. J'ai fait licence de bio et ensuite licence de japonais. On ne sait jamais ce que nous réserve la vie : je suis maintenant prof d'anglais titulaire au Japon dans un lycée. Alors fonce ! Fais ce que tu veux dans la vie et si un employeur te pose un jour la question de ton "trou" au niveau de ton parcours en bio, c'est que c'est un imbécile ! Ne travaille surtout pas dans cette entreprise !

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.