Un double-cursus japonais en L1 à l'INALCO ?

6 réponses

Bonjour à tous :) (Bon en réalité j'expose le contexte au début, la question est plus bas ^_^)
Alors que les années post-bac se profilent doucement mais sûrement à l'horizon, j'entame une petite collecte d'information dans les divers domaines m'intéressant afin de préciser quelque peu les grandes lignes de mon avenir. Etant simplement en seconde, l'urgence n'est pas absolue mais je préfère tout de même détailler dès maintenant les différents scénarios (scénarii?) possibles, tant que j'en ai encore le loisir :p
Je suis un passionné d'histoire des arts et d'Asie et, depuis tout jeune, je ne rêve que d'un endroit: "L'école du Louvre" (Le rapport avec le japon arrive, promis >_ Mais en me renseignant, j'ai compris que malgré la diversité des aires géographiques étudiées, l'école restait relativement centrée sur la muséologie et la conservation du patrimoine national français, et d'autre par que les langues étrangères n'y étaient que très secondaires.
Alors que je m'apprêtais à abandonner mon vieux rêve d'apprendre le japonais (que j'ai démarré de façon relativement lacunaire et autodidacte cette année), je suis tombé sur le blog (malheureusement à l'abandon) d'une jeune fille expliquant son double-cursus partagé entre l'école du Louvre et l'INALCO, où elle apprenait quant à elle la langue chinoise. Ce double parcours atypique répondait exactement à mes attentes, peut être un peu moins tourné vers le passé, bien qu'encore une fois je soit conscient de la charge de travail colossale que représente l'addition de ces deux cursus exigeant.
Toutefois je me voyais déjà marcher sur ses traces en remplacant simplement le chinois par le japonais mais....
J'ai vite déchanté en réalisant que le japonais (comme le coréen) était une langue au statut bien spécifique à l'INALCO. On apprend en effet sur leur site que "Le japonais et le coréen sont accessibles uniquement au titre d'inscription principale en L1.", et ce dans le cadre d'une Admission Post-Bac. J'en conclus donc que la L1 (du moins en japonais) ne peut se faire en parallèle d'une autre APB. Mais l'admission à l'école du louvre ne passant pas par l'APB,

Puis-je donc dès la L1 LLCE de japonais à l'INALCO entamer un double cursus avec un second établissement ne passant pas par le portail APB? D'autre part la L1 est-elle adapté au niveau d'un débutant autodidacte comme moi? J'ai un peu de mal à évaluer le niveau requis :(

Ou alors faut-il attendre la L2 pour entamer un double cursus? Si vous avez d'autres pistes dans ce domaine n'hésitez pas :) La question est assez pécifique et les chances qu'elle trouve réponse sont limités mais j'essaye tout de même, la diversité des profils sur Kanpai ne cesse de m'étonner ^^ Les informations ne sont pas toujours facile à digérer donc je m'en remet à vous :)

Bonne journée et merci d'avance ^^

Question intéressante ?
5/5 (6 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Xuana
30 Janvier 2017
20:24

Salut !

Ayant moi-même commencé à apprendre le japonais en autodidacte puis avec des cours particuliers, j'ai aussi voulu me lancer dans l'aventure double cursus pour continuer le japonais plus intensément après le bac ^_^

Il faut que tu mettes la L1 japonais en premier choix APB et si tu es accepté tu pourras aller en cours comme tous les autres étudiants
Si tu as ton emploi du temps de l'école du Louvre avant l'ouverture de celui de l'INALCO, tu pourras éventuellement essayer de caser les heures de japonais entre tes heures à l'école du Louvre mais ... c'est relativement peu probable (après je ne connais pas le volume horaire de ta potentielle future école)
Sinon tu iras sûrement dans le groupe 8 ce qui donne globalement du 18h-21h30 tous les jours
C'est faisable si tu n'habites pas trop loin, si tu es très très très motivé pour travailler un peu tout le temps ou alors si tu dors peu (personnellement j'étais motivée pour travailler mais rentrer à 22h pour me réveiller à 7h le lendemain est vite devenu insupportable pour mon esprit fragile :p)

En ce qui concerne le niveau, il y a des débutants complets donc tu as forcément le niveau ! Et avec tes bases tu pourras éviter la première semaine de mise à niveau (où les étudiants débutants apprennent les kanas + du vocabulaire je crois)
Ce serait pas mal de commencer dès maintenant à apprendre les kanjis (aussi rigoureusement que le demande l'INALCO) pour avoir de l'avance pendant ton temps d'adaptation à tes 2 écoles (mais ça reste facultatif !)

Je ne suis pas représentative de tous les cas mais j'ai abandonné assez vite pour préserver mon sommeil et éviter de rater 2 licences en même temps. Après, si tu es passionnée par tes 2 licences, ça constituera peut-être une motivation suffisante

Je dirais que tu n'as rien à perdre à essayer (si ce n'est un sentiment d'abandon pas forcément agréable) ! Et je suis en L1 donc je ne sais pas si une double licence serait plus adaptée en L2 mais comme le niveau augmente en principe ...

Et dans tous les cas tu pourras toujours faire une licence de japonais plus tard dans ta vie ! C'est ce dont je me suis rendue compte dans le groupe 8 où il y a principalement des étudiants plus âgés et des salariés

En espérant que tu trouveras ta voie ^_-

30 Janvier 2017
21:11

*o* Je réalise que j'ai fait plein d'fautes ;-; Puis j'ai utilisé les signes >< qui ont effacés une partie du texte -_- Mais bon l'essentiel est là x)

Eh bien merci pour ta réponse :p (Décidemment cette communautée est très efficace^^),
Comme je m'en doutais, on se retrouve vite avec un rythme impossible^^ (décidemment j'aimerais vraiment retrouver cette blogueuse pour lui demander comment a t'elle fait ;__;) Apparemment l'école du Louvre lui avait fait sauter certaines heures de cours secondaires pour lui faciliter la tâche... Hmm... à méditer^^

En attendant je vais m'occuper avec les kanjis^^ Il faut que j'apprenne à utiliser Anki ;)

Xuana
30 Janvier 2017
22:05

Hahaha pourtant on ne ressent pas que des mots manquent dans ton message
De rien, avec plaisir :p
Oui cette blogueuse a tout mon respect ! Après c'est plus potentiellement possible si tous les cours sont au même endroit ou si l'école intègre les doubles licences dans son cursus (comme à Sciences Po par exemple où effectivement les élèves peuvent ne pas aller à certaines heures de cours qu'ils rattrapent sur internet !) Moi j'ai fait ce qu'on appelle une "licence sauvage" sachant que je suis à 1h de transport de mon école principale qui elle est à 30 min de l'INALCO... c'est pas vraiment l'idéal T_T

Bon courage dans ta quête des kanjis /o/

30 Janvier 2017
21:01

Bonjour !
C'est un très joli projet que tu nous décris ici ! Je ne connais pas bien l'école du Louvre cependant, étant étudiante en LLCER, je peux te donner quelques conseils.
Pour tout te dire, je suis en double licence ( LLCER chinois et japonais à Paris 7) et c'est tres compliqué! Pas compliqué à cause du niveau de travail mais par rapport à la quantité et au peu de temps qu'il te reste pour reviser. Tes journées sont tres vite remplies et du coup il est casiment impossible d'aller à la BU pour préparer correctement tout tes cours.
Si je peux te donner quelques petits conseilles; si tu peux, fais l'école du Louvre et prend des cours du soir en japonais ( dans une école privée où les horaires sont adaptés et la pression bien moins élevée ). La fac pour apprendre une langue étrangère, c'est vraiment pas ce qu'il y a de mieux ( trop d'élèves, pas assez de temps de pratique et avancée des cours trop rapide ) .
Si vraiment tu veux faire une LLCER, décale tes années ( commence par une licence puis arrivée en l2 ou L3, tu commences la deuxieme licence )
Voilà j'espère avoir pu t'aider un peu, et n'hésite pas si tu as d'autres questions ;)

30 Janvier 2017
21:34

Je retiens vos conseils :p J'suis bien content d'avoir posé la question finalement^^ J'avais aussi songé à commencer en décalage :)
Après vérification j'apprend que le premier cycle à l'école du Louvre tourne autour des 15 heures de cours par semaine *_* Tout le travail vas donc être de faire la transition du travail en cours vers le travail perso (Le lycéen cumulateur d'options que je suis a 40h de cours par semaine -_-) Au moins le travail personnel est déjà plus aménageable^^
Dans le doute: Apprendre les kanjis ;p J'en connais une 50aine mais autant prendre le plus d'avance possible, on ne sait jamais ce que réserve le futur ;)

MeghD
30 Janvier 2017
23:44

Bonjour,
Je suis diplômée d'une licence de japonais à l'INALCO. J'ai moi-meme eu l'envie de faire une double licence à la sortie du lycée. On se sent pousser des ailes quand on arrive à l'Université, mais attention aux pieges !
Je ne connais pas l'école du Louvre ou les études d'art, je ne peux donc rien dire à ce sujet. Par contre je connais très bien le parcours de licence à l'INALCO, et je peux te dire que c'est beaucoup de travail. Il ne faut pas penser seulement à la première année, une licence c'est en 3 ans, et c'est de plus en plus dur ! L'apprentissage d'une langue demande beaucoup de travail personnel. Et à l'INALCO, le japonais est l'une des langues qui demande le plus de travail. Pour moi, c'est impossible de faire une double licence. Ou sinon tu n'as plus de vie. Tu es jeune, inutile de tout faire en même temps, pas besoin de te presser.
Si je peux te donner un conseil, ce serait de faire l'école du Louvre à fond et de prendre des cours de japonais à côté (soit par correspondance avec le CNED par exemple, soit dans une école ou association en cours du soir, un truc sans examens et sans pression). Et le plus important : passer le JLPT quand tu auras un assez bon niveau. Car je le sais très bien, ce qui fait valoir ton niveau de japonais sur ton CV, c'est pas forcément une licence, c'est surtout le JLPT (N2 minimum pour être crédible). Bonne continuation, mais surtout pas de précipitations ;) prends ton temps ! Une chose à la fois.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.