Apprendre le japonais et le chinois simultanément : du suicide cérébral ?

7 réponses

Bonjour/Bonsoir à tous :)

Je suis un étudiant belge de 19 ans et je vais très prochainement entamer des études en marketing avec comme langues, inclues au programme, l'espagnol et l'anglais (2x4h semaine).

L'avenir me fait peur, j'aimerais être le plus compétitif possible sur le marché de l'emploi plus tard et c'est pour cela que j'envisage de prendre des cours du soir en langue afin de compléter ma formation.

Le japonais me passionne tout simplement, j'ai quelques bases et je suis déjà inscris aux prochains cours du soir.

Mais le mandarin/chinois m'attire énormément, quel formidable atout pour envisager de faire du commerce international (en fait, j'aimerais énormément me spécialiser dans le commerce euro-asiatique)

Cependant, je suis dubitatif, l'apprentissage du chinois ne serait-il pas un obstacle dans celui du japonais ? Ou bien au contraire serait-il bénéfique au final ? Le japonais me serait-il utile au final ?

Aux personnes qui pratiquent ou connaissent l'une de ces deux langues, qu'en pensez-vous s'il vous plaît ?

J'aimerais avoir vos avis et vos suggestions ! :)

Merci d'avance pour vos réponses !

Par Calyrion Publié le 01 septembre 2013
Question intéressante ?
4,63/5 (16 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 7 réponses à la question posée

Makoto
01 septembre 2013
22:59

Il y a des points positifs et négatifs. D'un coté les caractères chinois t'aideront à apprendre beaucoup de Kanji. Ce qui peut se révéler très utile en Japonais. Cependant les deux langues sont très différentes. Il est en effet bien de connaitre beaucoup de kanji mais ils ne se lisent pas de la même manières. Ceci peut prêter confusion et peut ainsi se mélanger dans la tête si l'on débute les deux langues. De plus, ça demandera énormément de travail au niveau du lexique. Il est d'abord préférable d'avoir une base solide sur l'une des deux langue avant d'en prendre une deuxième. Sinon le risque est de se décourager et de sombrer dans un amas de travail pour finalement n'en ressortir qu'avec des confusions.

Réponse utile ?
4,20/5 (10 votes)
Virginie
01 septembre 2013
23:13

Je n'ai pas grand chose à ajouter tant la réponse de Makoto est pertinente. Si ce n'est que si tu apprends les deux langues, écarte d'emblée les raisons professionnelles, elles ne seront pas suffisantes pour t'encourager dans les moments plus ... délicats de ton apprentissage. Je crois que la passion pour ces deux cultures te sera d'une plus grande aide.
J'ai commencé à étudier le mandarin, 7 ans après avoir commencé le japonais et mon cerveau a bien compartimenté les deux langues. Moi aussi, je te recommande, d'attendre pour bien cimenter tes bases de japonais avant de filer vers le mandarin.

Réponse utile ?
5/5 (2 votes)
Anne-So
02 septembre 2013
12:02

Je suis d'accord avec ce qui a été dit au-dessus: Il vaut mieux que tu commences une langue puis que tu continues avec une autre car à ce moment là, ton cerveau aura beaucoup plus de facilités pour assimiler la deuxième.

Par rapport aux études que tu veux faire, je te donnerai un conseil, qui est le plus important: Apprend la langue pour laquelle tu es passionné.
Ne pense pas en termes de débouchés professionnels, c'est complètement contre-productif.
Pourquoi ?
Que tu décides d'apprendre le chinois ou le japonais, il s'agit de deux langues rares, bien maîtrisées par un nombre extrêmement restreints d'étrangers.
Tu trouveras donc forcément du travail, si tu maîtrises très bien l'une ou l'autre des deux langues.
Sincèrement, rien ne sert de connaître vaguement les deux langues en même temps.
Deuxième chose: Le secteur du commerce international ne souffre pas de la crise, pour peu que tu ailles jusqu'au master 1 ou 2.
Je peux t'assurer que les gens issus d'école de commerce ne souffre absolument pas du chômage, et d'autant plus lorsque tu maîtrises une langue rare.

Enfin, dernière chose, si cela peut t'aider, j'ai moi-même voulu poursuivre des études de commerce en ayant à la fois une formation complète en japonais (sans prendre des cours du soir ou avoir la langue en "option"). Je suis donc entrée il y a 4 ans de cela dans la seule école de commerce en France spécialisée sur les échanges Europe-Asie.
Si cela t'intéresse, envoie moi un message et je pourrai plus t'en parler.
A titre d'info, je travaille aujourd'hui au Japon.

J'espère que ça t'aura aidé ! :)

Réponse utile ?
4,67/5 (3 votes)
Noy
02 septembre 2013
13:55

Tout a été dit.
Le mandarin demande beaucoup de temps à lui tout seul (tons, écriture, grammaire, vocabulaire, compréhension) et tu risques de tout mélanger avec le japonais.
Même un certain Khatzumoto (qui aurait appris selon ses dires appris le japonais couramment en quelques mois) a d'abord longtemps appris le mandarin avant de se mettre au japonais.

Réponse utile ?
3,75/5 (4 votes)
Calyrion
02 septembre 2013
20:09

Makoto , Virginie, Anne-So et Noy, merci de vos réponses ! :)

Je vais alors renoncer pour le moment au cours de chinois, et me concentrer principalement sur les cours de japonais !

Anne-So, ton parcours est interessant ! Je serais vraiment ravis que tu m'en parles davantage ! :) Comment puis-je te contacter ?

Réponse utile ?
2/5 (1 vote)
08 septembre 2013
17:40

vu tes motivations, le japonais et le chinois semblent s'opposer.

Pourquoi le japonais te passionne-t-il ?
Si ce n'est pas seulement à cause des mangas et des anime, je pense que le chinois pourrait te passionner autant que le japonais.
Le japonais te passionne ... mais, pour ton avenir professionnel, le chinois serait un choix plus judicieux car le chinois est le plus demandé aujourd'hui et offre le plus de débouchés.
C'est le conseil que j'ai donné à des amis pour leur fille qui me demandait quelle langue choisir justement entre ces deux-là. Elle a finalement suivi mon conseil et elle vient d'obtenir son diplôme de chinois, elle avait même opté pour faire ses études de chinois en Hollande, l'université de Leyde étant particulièrement réputée pour ça (elle a donc pris des cours accélérés de hollandais pendant l'été avant de démarrer afin de pouvoir s'y inscrire ...)
Maintenant, elle part en Chine pour son PhD avec un job à la clé

Réponse utile ?
2,14/5 (7 votes)
eya
27 décembre 2018
19:12

je ne pense pas qu'apprendre le chinois et le japonais en même temps sera un problème car l'écriture du Kanji est la même en chinois ce qui les différence n'est que la prononciation de la langue (moi je n'ai que 13 ans et je les ai apprit en même temps).
Mais il te faudra de la motivation .Bonne chance à toi.

Réponse utile ?
2,33/5 (3 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.