black-swan-perfect-blue

Black Swan pompe-t-il Perfect Blue ?

Critique du film et son inspiration

Black Swan d’Aronofsky, sorti hier au cinéma sous nos latitudes, met en scène Natalie Portman, Vincent Cassel et Mila Kunis autour de la pièce Le Lac des Cygnes. Pour interpréter les 2 facettes du protagoniste, Nina doit explorer la dualité de sa personnalité jusqu'à s'y perdre...

De nombreux amateurs de japanimation auront créé un parallèle évident avec Perfect Blue, l'un des films les plus forts de feu le réalisateur Kon Satoshi. Sans parler de remake, ils partagent un focus évident sur la descente aux enfers psychologique d'une star fragile, hier à Tokyo, aujourd'hui à New York.

Déformation du réel, schizophrénie ou simplement glissement du psyché, Mami et Nina partagent plus qu'un rôle compliqué à interpréter. Black Swan reviste avec talent les thématiques chères à Perfect Blue, mais perd-il ses repères en s'y inspirant plus que pour l'hommage ?

Pour explorer les pistes, une bande-annonce vidéo mêlant les 2 films :

---

Notons que Darren Aronofsky s’était déjà très librement inspiré (contre 59.000$) de Perfect Blue dans son Requiem for a Dream :

Par Kanpai Publié en février 2011 - mis à jour en novembre 2016